St-Gelais et Girard sur le podium au cumulatif

La Britannique Elise Christie (à gauche) a été... (Photo AP)

Agrandir

La Britannique Elise Christie (à gauche) a été la seule à devancer la Félicinoise Marianne St-Gelais  (à droite) au classement cumulatif.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après avoir brillé la veille, Marianne St-Gelais et Samuel Girard ont complété une fin de semaine digne de mention en montant sur le podium au classement cumulatif aux Championnats du monde de patinage de vitesse sur courte piste de Rotterdam, aux Pays-Bas. La Félicinoise s'est classée au second rang tandis que le Ferboilien est monté sur la troisième marche du podium.

La journée de dimanche a bien débuté pour St-Gelais qui a obtenu une troisième médaille d'argent au 1000 mètres en matinée. Elle avait tout d'abord franchi la ligne d'arrivée au troisième rang, mais la Sud-Coréenne Choi Min-jeong, qui avait tout d'abord obtenu la deuxième place, s'est vue pénalisée offrant l'argent à la Jeannoise.

Malgré son triplé argenté, St-Gelais n'était pas entièrement satisfaite de sa compétition, elle qui visait la plus haute marche du podium au cumulatif. « C'est certain qu'il y a un petit pincement de déception parce que j'y allais pour le titre de championne du monde. Mais j'ai vraiment fait de belles choses durant le week-end et ça, ça me rend heureuse », a indiqué la souriante Jeannoise un communiqué de Patinage de vitesse Canada.

Avec sa deuxième position, St-Gelais échappe de peu le premier rang pour une deuxième année consécutive, elle qui a terminé avec 68 points, 21 derrière la championne, la Britannique Elise Christie. C'est donc dire que la Montréalaise Nathalie Lambert demeure la seule Canadienne à être couronnée championne de la discipline, en 1994.

Même si elle a terminé à court de son objectif, St-Gelais a fait preuve de constance au cours des Championnats du monde. La Félicinoise de 27 ans est montée sur le podium sur trois distances différentes, une réalisation dont elle est très fière. « J'ai prouvé que j'étais constante et compétitive à toutes les distances. Je me sens bien. Mon préparateur mental m'a dit souvent ce week-end que nous sommes sur la bonne voie. Je me sens bien physiquement aussi. Tout augure bien », a-t-elle ajouté, spécifiant que l'objectif demeure la préparation en vue des Jeux olympiques de Pyeongchang, en Corée du Sud, en 2018.

Girard en bronze

Occupant le 4e rang avant le 1000 mètres, Samuel Girard s'est faufilé au 3e rang du cumulatif des Championnats à l'issue de l'épreuve. Disqualifié en tentant de protéger sa deuxième place lors des demi-finales, l'athlète de 20 ans a dû se contenter du 11e rang de la distance. Ce résultat lui a toutefois permis de gagner un rang au classement et de se mériter une place sur le podium. « Cette troisième place est une médaille importante pour moi, j'en suis très heureux. Je suis content de ma progression cette année. Nous avons travaillé beaucoup à l'extérieur de la glace et ç'a amené des améliorations. J'ai aussi été en mesure d'apprendre de mes erreurs », de s'exprimer le jeune athlète de Ferland-et-Boilleau qui a récolté 37 points.

Le Coréen Yi-Ra Seo (81 points) et le Néerlandais Sjinkie Knegt (73 points) ont devancé Girard. Le vétéran Charles Hamelin, de son côté, a terminé la compétition avec 18 points. Le Saguenéenen Marc Gagnon demeure donc le dernier Canadien champion du monde.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer