Coupe du monde: Maltais et Bradette visent très haut

Valérie Maltais (gauche) de La Baie et Kasandra...

Agrandir

Valérie Maltais (gauche) de La Baie et Kasandra Bradette (droite) de Saint-Félicien font partie des huit membres de l'équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste qui prendront part à la dernière étape de la Coupe du monde.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Valérie Maltais de La Baie et Kasandra Bradette de Saint-Félicien font partie des huit membres de l'équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste qui ont choisi de prendre part à la dernière étape de la Coupe du monde tenu à Minsk, en Biélorussie, grâce au soutien financier des fédérations provinciales du Québec et de la Colombie-Britannique. Leurs objectifs ne sont pas moins élevés pour autant puisqu'à elle seule, l'équipe féminine souhaite mettre la main sur quatre médailles individuelles.

Comme ils l'avaient déjà planifié, Marianne Saint-Gelais (Saint-Félicien), Charles Hamelin (Sainte-Julie), Samuel Girard (Ferland-et-Boilleau) et Charle Cournoyer (Boucherville) ont plutôt choisi de rentrer au pays pour peaufiner leur préparation en vue des championnats du monde qui auront lieu du 10 au 12 mars à Rotterdam, aux Pays-Bas. Marie-Ève Drolet est également revenue à Montréal à la suite de la Coupe du monde de Dresden, par mesure préventive, après avoir chuté dans l'une de ses courses.

Cela dit, l'équipe féminine reposera sur les épaules de Kim Boutin (Sherbrooke), Valérie Maltais, Kasandra Bradette et Jamie Macdonald (Colombie-Britannique). Kim Boutin, qui vient de savourer la toute première victoire de sa carrière en Coupe du monde en remportant l'or dans l'une des deux épreuves de 1500 m présentées la fin de semaine dernière à Dresden, en Allemagne, tentera de monter sur le podium dans les deux épreuves de 1000m au programme à Minsk.

Valérie Maltais, qui participera au 1500m et à la deuxième épreuve de 1000m, a comme objectif deux présences en grande finale. Kasandra Bradette, qui sera à la ligne de départ du 500m et du premier 1000m, tentera de remporter toutes les courses auxquelles elle prendra part. Quant à Jamie Macdonald, qui a également remporté une médaille de bronze au 500m la fin de semaine dernière, elle vise elle aussi deux podiums, soit au 1500m et au 500m.

Du côté masculin, Pascal Dion (Montréal) cherchera à atteindre la grande finale du 1500m et de la deuxième épreuve de 1000m, tandis que Patrick Duffy (Ontario) visera le même objectif dans la première épreuve de 1000m. Ce dernier souhaite se qualifier pour les demi-finales du 500m. François Hamelin (Sainte-Julie) prendra part au 1000m (1) et au 500m vise les rondes, tout comme Guillaume Bastille de Rivière-du-Loup au 1500m et au 1000m (2). Les qualifications pour toutes les épreuves présentées à Minsk seront disputées le vendredi 10 février.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer