Patinage de vitesse: bonne journée en Coupe du monde pour les Bleuets

Texte: La Félicinoise Kasandra Bradette (8) a terminé... (Photo AP)

Agrandir

Texte: La Félicinoise Kasandra Bradette (8) a terminé première de sa vague au 500m pour obtenir sa place dans les quarts de finale de dimanche, mais elle devra passer par le repêchage du 1000m, samedi matin.

Photo AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quatre des cinq patineurs de la région, soit Marianne Saint-Gelais, de Saint-Félicien, Valérie Maltais, de La Baie, Marie-Ève Drolet, de Laterrière, et Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, ont été parfaits en qualifications de la 2e étape de la Coupe du monde de patinage de vitesse sur courte piste présentée à Salt Lake City, aux États-Unis. Au total, ce sont neuf patineurs canadiens qui se sont qualifiés pour les rondes finales de leurs deux épreuves.

Outre Samuel Girard qui s'est qualifié pour le premier 1500 m et le 500m, Charles Cournoyer (1000m et du 1500m [2]), Charles Hamelin (1500m [1] et 500m) et Pascal Dion (1000m et 1500m [2]) ont obtenu leur place en rondes finales dans leurs deux épreuves, vendredi, lors des qualifications.

Chez les femmes, outre Marianne Saint-Gelais (1500 m [1] et 500m), Valérie Maltais (1000m et 1500m [2]), Marie-Ève Drolet (1500m [1] et 1500m [2]), Kim Boutin (1000m et 1500m [2]), et Jamie Macdonald (1500m [1] et 500m) ont fait de même.

Marianne Saint-Gelais a terminé première de sa vague dans ses deux épreuves, vendredi, pour ainsi se qualifier pour les demi-finales du 1500 m [1] de samedi et les quarts de finale du 500m de dimanche. La patineuse de 26 ans visera notamment la première marche du podium au 500m. «Je suis déçue de ne pas avoir obtenu l'or (à Calgary) et je veux aller la chercher en fin de semaine, mais en même temps, je n'oublie pas que mon objectif à long terme est de faire les choses de la bonne façon, de mettre des choses en pratique pour que je sois éventuellement prête à aller chercher l'or aux Jeux olympiques, a souligné la Félicinoise. Le 500m, c'est ma distance préférée, mais en même temps, c'est la distance qui est la plus complexe pour moi, où j'ai le plus de choses à peaufiner encore.»

Pour sa part, Valérie Maltais a été parfaite dans ses deux courses, terminant première de sa vague à chaque fois pour ainsi atteindre les quarts de finale du 1000 m prévu samedi, ainsi que les demi-finales du 1500m [2] qui aura lieu dimanche. La Baieriveraine de 26 ans a ainsi racheté la fin de semaine difficile qu'elle a connue à l'occasion de la première Coupe du monde, la fin de semaine dernière à Calgary, alors qu'elle a été éliminée en qualifications du 500m [1] et s'est contentée d'une place en finale B du 1000m, pour une 6e place.

«La semaine passée, j'avais eu un peu de difficultés avec mes lames et la glace et je n'ai pas réussi à m'adapter, a fait valoir Maltais. Cette semaine, le but était de chercher à bien se préparer tout en oubliant ce qui s'est passé la fin de semaine dernière, de recommencer à zéro côté mental et c'est ce que j'ai bien réussi à faire. Je suis allée vers l'avant dans les courses dans le but de rester loin de tout danger, je me suis sentie super bien, j'avais de bonnes jambes... et les lames allaient bien! Je suis optimiste pour les courses de la fin de semaine.»

Quant à la Félicinoise Kasandra Bradette, elle a terminé première de sa vague au 500 m pour obtenir sa place dans les quarts de finale de dimanche, mais elle devra passer par le repêchage du 1000m, samedi matin, après s'être contentée de la 4e place dans sa vague sur cette distance, vendredi.

Samuel Girard

Vainqueur du 500 m samedi dernier à Calgary et médaillé d'argent au 1000m le dimanche, Samuel Girard a terminé premier dans ses deux vagues des qualifications, vendredi, pour ainsi obtenir sa place en demi-finales de la première des deux épreuves de 1500m prévues en fin de semaine, samedi, ainsi qu'en quarts de finale du 500m de dimanche. Il vise deux présences en finale A, dont une menant à une médaille. «C'est sûr que j'aimerais bien avoir deux podiums, mais même si je n'en avais qu'un, je serais bien content de ma fin de semaine», a indiqué Girard, ajoutant que sa récolte de deux médailles à Calgary, plutôt que de lui imposer plus de pression, lui a donné une dose supplémentaire de confiance et de détermination.

Enfin, les deux relais canadiens ont atteint les demi-finales de samedi après avoir terminé au deuxième rang de leur vague respective, vendredi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer