Les qualifications nationales à Saguenay

Le Centre d'excellence Marc Gagnon et les Comètes de Chicoutimi viennent... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Le Centre d'excellence Marc Gagnon et les Comètes de Chicoutimi viennent d'obtenir la confirmation qu'ils seront les hôtes des qualifications nationales de patinage de vitesse courte piste, du 17 au 20 novembre 2016.

Il s'agira de la première compétition d'envergure nationale présentée au Centre Georges-Vézina depuis 2009. À l'époque, le centre sportif avait accueilli les sélections canadiennes en prévision des Championnats mondiaux juniors.

Pour le Centre d'excellence Marc Gagnon, les Comètes de Chicoutimi et l'Association de patinage de vitesse courte piste du Saguenay-Lac-Saint-Jean, la tenue d'une épreuve nationale à Saguenay permettra d'atteindre deux objectifs (et même trois). Elle fera la démonstration que la patinoire olympique du Centre Georges-Vézina peut encore accueillir des compétitions importantes et elle donnera la chance à de nombreux patineurs de la région d'évoluer devant leur public. Président de l'Association régionale, Christian Simard estime que sept ou huit patineurs du Centre d'excellence Marc Gagnon pourraient participer aux qualifications nationales, en plus des athlètes natifs de la région qui s'entraînent maintenant ailleurs.

Il précise que les 50 meilleurs patineurs et 50 meilleures patineuses du pays seront sur place du 17 au 20 novembre, à l'exception des membres de l'équipe nationale.

«Ça fait partie de notre dossier pour montrer l'importance de la glace olympique, reconnaît Christian Simard. C'est aussi pour nous préparer en prévision d'autres qualifications encore plus importantes que nous pourrions accueillir plus tard. Celles pour les championnats du monde, par exemple.

«Les qualifications nationales de novembre ouvriront la porte à d'autres compétitions. Pour obtenir le droit de participer aux essais nationaux du mois de janvier, les patineurs doivent absolument passer par celles de novembre. C'est une obligation. Ça promet d'être intéressant parce que le calibre sera très relevé.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer