St-Gelais, Girard et Bradette montent sur le podium

Champion du monde au 1000 mètres, le Québécois... (Photo AFP)

Agrandir

Champion du monde au 1000 mètres, le Québécois Charles Hamelin s'est amusé sur le podium en prenant un égoportrait avec les deux autres médaillés, Samuel Girard de Ferland-et-Boilleau (argent) et le Chinois Wu Dajing (bronze).

Photo AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Une deuxième place au classement général de la fin de semaine pour Marianne St-Gelais, de l'argent pour Samuel Girard au 1000 mètres, une médaille de bronze pour Kasandra Bradette sur la même distance... Les patineurs du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont connu une très bonne dernière journée, dimanche, aux Championnats mondiaux de patinage de vitesse courte piste à Séoul.

Première au classement général après les épreuves de samedi, St-Gelais a participé à la finale B du 1000 m (6e) et obtenu une cinquième place à la super finale du 3000m, dimanche, ce qui l'a fait glisser derrière la Sud-Coréenne Choi Minjeong. Elle a tout de même obtenu son meilleur résultat en carrière aux Mondiaux et réussi la meilleure performance globale canadienne depuis la deuxième position de Valérie Maltais en 2012. La dernière Canadienne à avoir été sacrée championne du monde est Nathalie Lambert en 1994.

«J'aurais aimé faire mieux au 1000 m, une distance où je suis capable de rivaliser avec les meilleures, mais je suis quand même très satisfaite de ma fin de semaine, a mentionné Marianne St-Gelais. J'étais venue ici pour remporter un titre mondial, ce que j'ai fait au 1500m (samedi), et pour terminer parmi les trois premières au classement général. J'ai fini deuxième, alors j'ai fait plus qu'atteindre mes objectifs.»

Au classement final, St-Gelais n'a accusé qu'un retard de trois points sur Choi Minjeong.

«C'est sûr que c'est plate parce que je me dis qu'avec un meilleur 1000 m et un meilleur 3000m, j'aurais pu être la championne du monde, a noté la patineuse de Saint-Félicien. J'étais vraiment proche. C'est encourageant pour le futur de voir que tout le travail que j'ai fait cette saison m'a menée jusqu'ici.»

Si le 1000 m n'a pas été payant pour la vice-championne du monde, il l'a été pour sa concitoyenne Kasandra Bradette. Elle a mis la main sur la toute première médaille de sa carrière aux Mondiaux.

«En finale du 1000 m, j'avais de bonnes jambes, mais j'ai frôlé Elise Christie d'un peu trop près en tentant de la dépasser vers la fin et j'ai été ralentie, a expliqué Bradette. Mais je suis quand même satisfaite parce que j'ai fait les bonnes choses aux bons moments. J'ai vu qu'il faut que je me fasse confiance. Je suis un peu déçue de mon 3000m (8e) parce que j'aurais aimé rester en sixième place (au général), mais je me dis que huitième, c'est une très grande amélioration par rapport aux Mondiaux de l'an dernier (13e).»

La Félicinoise Kasandra Bradette (à droite) a remporté... (Photo AP) - image 2.0

Agrandir

La Félicinoise Kasandra Bradette (à droite) a remporté la médaille de bronze au 1000 mètres. La Sud-Coréenne Choi Minjeong (or) et la Britannique Elise Christie (argent) l'ont devancée à la ligne d'arrivée.

Photo AP

Victime d'une malchance quand elle a heurté un bénévole, samedi, Valérie Maltais a tout de même pris le départ du 1000 m. La Baieriveraine a été éliminée en quart de finale et a pris le 14e rang au classement général. Elle a aussi contribué à la récolte d'une médaille d'argent du Canada au relais féminin, aux côtés de St-Gelais, Bradette et Audrey Phaneuf.

Girard progresse

Charles Hamelin et Samuel Girard ont réussi un doublé canadien au 1000 m. La première place de Hamelin sur cette distance lui a assuré le deuxième échelon au classement général. Il a du même coup égalé ses meilleures performances personnelles aux Mondiaux (2007 et 2011). Marc Gagnon, en 1998, demeure le dernier Canadien à avoir été couronné champion du monde. De son côté, Girard a poursuivi sa progression en obtenant le huitième rang au cumulatif.

«Après avoir fini 19e aux Mondiaux l'an dernier, j'ai fait de belles courses en Coupe du monde cette saison et je me retrouve septième ici, alors c'est une belle progression pour moi et on va chercher à continuer dans la même veine la saison prochaine», a indiqué le patineur de Ferland-et-Boilleau, qui a aussi terminé huitième au 3000 m.

«Charles a animé la course devant moi et j'ai pu bloquer deux patineurs, ce qui nous a permis de nous lancer et de faire la vie dure aux autres. Une deuxième place derrière Charles, c'est excellent.»

Charles Hamelin, Samuel Girard, Charle Cournoyer et Sasha Fathoullin ont obtenu l'argent en finale du relais, derrière la Chine et devant la Corée du Sud. François Hamelin a aussi fait partie de l'équipe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer