Gabryel Boudreau veut livrer la marchandise

Même s'il a reçu des offres pour aller... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Même s'il a reçu des offres pour aller en Europe, le jeune Gabryel Boudreau souhaite s'aligner avec les Marquis cette saison, tout en conciliant le travail et une formation à distance. Le rapide attaquant a l'intention de se présenter fin prêt au camp et de se montrer à la hauteur des attentes.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Gabryel Boudreau a tellement aimé son bref séjour avec les Marquis de Jonquière la saison dernière qu'il a décidé d'être de retour avec les champions en titre. Un coup de coeur réciproque puisque les dirigeants de la formation jonquiéroise l'ont invité à poursuivre l'aventure avec eux pour la saison 2017-18.

Le rapide attaquant de 22 ans avait en effet laissé une excellente impression lors des cinq matchs qu'il a disputés dans l'uniforme des Jonquiérois en décembre dernier. En cinq parties, il a inscrit quatre buts et récolté une passe, avant d'ailler rejoindre les Patriotes de l'Université du Québec à Trois-Rivières en janvier pour le reste de la saison universitaire. Avec les Trifluviens, il a disputé neuf matchs où il a récolté deux buts et une passe. En séries, il a pris part à quatre matchs avec une contribution d'un but et deux passes.

« C'était vraiment un super bon programme (avec les Patriotes), mais dans le fond, j'avais vraiment aimé mon séjour avec les Marquis et avec la gang de gars. Ç'a vraiment cliqué et c'est ce qui fait que je reviens avec les Marquis cette année », a indiqué ce choix de 2e ronde des Sharks de San Jose en 2013.

Les Marquis ne lui ont rien promis, mais le jeune homme n'entend pas changer une formule gagnante. « Je m'en vais là-bas comme l'an passé. Quand j'ai joué mes cinq parties, j'avais quand même un rôle important. Je pense qu'ils s'attendent à la même chose de ma part cette année et c'est ce que j'ai l'intention de livrer. »

S'installer au Saguenay 

Côté forme physique, le natif de Beloeil avoue qu'il s'est moins entraîné que lorsqu'il se préparait pour des camps juniors et des camps professionnels. « C'est mon premier été où j'ai commencé à travailler, de sorte que je n'ai pas pu m'entraîner à temps plein comme avant, lorsque je jouais professionnel, mais j'ai continué à garder la forme. Je compte arriver prêt et connaître une bonne saison avec les Marquis. »

L'entraînement quotidien ne risque-t-il pas de lui manquer ? « Je trouvais que c'était le fun de m'entraîner et je dois avouer que je vois une différence et je constate que ça vaut la peine (de s'entraîner). Je suis habitué à m'entraîner cinq à six fois par semaine dans un gym et trois fois par semaine sur la glace. Mais ça va quand même bien et je n'ai rien perdu sur la glace. Ça ne m'inquiète pas », assure-t-il, à l'autre bout du fil.

Gabryel Boudreau a l'intention de venir s'installer dans la région durant sa saison avec les Marquis. Il rencontrera les dirigeants des Marquis pour en discuter. Si toutes les pièces du puzzle s'emboîtent comme il le souhaite, il aimerait trouver un boulot et suivre des cours à distance en courtage immobilier. Côté hockey, il souhaite pouvoir profiter de l'expertise de l'entraîneur Gino Roberge qu'il connaît bien de par son séjour avec les Saguenéens de Chicoutimi (2014-15, 2015-16) et garder la main en jouant au sein d'une équipe locale durant la semaine.

« Je veux connaître une super belle saison avec les Marquis, mais je ne me ferme pas de portes pour aller en Europe au cours des prochaines années. (Actuellement), je veux continuer à me développer et m'assurer de terminer mes études pour avoir un plan B », conclut celui qui a d'ailleurs décliné quelques offres en Europe pour justement aller décrocher un diplôme tout en continuant d'exercer sa passion.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer