Place à la vraie saison pour les Marquis

Cédrick Desjardins effectuera un retour devant le filet... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Cédrick Desjardins effectuera un retour devant le filet vendredi pour le premier match des séries.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pascal Girard
Le Quotidien

Les Marquis de Jonquière amorceront leur série de premier tour de la Ligue de hockey nord-américaine face aux Prédateurs de Laval vendredi soir au Palais des sports.

Cette série oppose les détenteurs du premier rang face au 6e échelon. S'ils remportent leur duel, les Jonquiérois passeront directement à la demi-finale où ils rejoindront les gagnants des deux autres séries. Pour combler la quatrième place disponible, une série 2 de 3 opposera les deux mieux classés parmi les trois clubs éliminés.

En saison, les Marquis ont eu le dessus cinq fois en six matchs sur les hommes de l'entraîneur-chef Éric Haley.

« On entame la série en étant très optimiste. On sait que c'est une autre saison et que ce que nous avons accompli durant la saison régulière est en arrière de nous. Maintenant, on entame la partie importante. Je crois que notre force cette saison, c'est qu'on a respecté toutes les équipes qu'on a affrontées et c'est pour ça qu'on a eu des bons résultats. On a pris personne à la légère et nous savons bien que ça se joue sur la patinoire. C'est l'équipe qui va travailler le plus fort qui va obtenir du succès », a affirmé par voie de communiqué, l'entraîneur-chef et directeur général des Marquis, Richard Martel.

Cédrick Desjardins sera de retour devant le filet des champions de la saison régulière, a confirmé Richard Martel lorsque joint en soirée.

Laval

Du côté des Prédateurs, ils prétendent, dans un communiqué, qu'ils miseront sur un style de jeu « discipliné et stratégique afin de venir à bout » des Jonquiérois. « Les séries du printemps sont une nouvelle saison. Heureusement, il y a toujours des surprises lors de ces séries et nous comptons bien en causer une. Je sais que si je gageais sur les Preds, je ferais un gros ''motton'' ! On joue le rôle de négligés, a assuré Éric Haley. J'ai une bande de vétérans qui sont fiers et qui vont tout donner afin de rendre la Preds Nation fière de son équipe ! »

Le Brunois Christian Ouellet a été un choix... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Le Brunois Christian Ouellet a été un choix facile comme recrue offensive de l'année dans la LNAH alors qu'il a pris le 4e rang au championnat des pointeurs.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Ouellet, Carpentier et Paiement honorés

Bien que premiers au classement général, les Marquis n'ont pas fait une razzia lors de la remise des trophées pour les plus méritants de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH).

Christian Ouellet a été nommé la recrue offensive par excellence alors qu'il a amassé 25 buts et 28 passes en 53 matchs, ce qui lui a procuré le 4e rang au championnat des pointeurs. Le second attaquant recrue a terminé au 107e rang...

Deux joueurs se partagent le trophée remis au meilleur défenseur, soit Jonathan Paiement des Marquis et Matthew Medley de l'Assurancia de Thetford.

Il y a eu aussi égalité pour le trophée Jonathan-Delisle remis au joueur ayant démontré le plus de leadership. Hugo Carpentier des Marquis et Francis Wathier des Prédateurs ont terminé ex aequo au vote.

Pour la troisième fois en cinq ans, l'entraîneur de l'année est celui de la formation de Sorel-Tracy avec la sélection de Serge Forcier. Richard Martel, qui a mené les Marquis au premier rang avec 10 points d'avance sur le club de Forcier, a été ignoré à sa première saison complète.

La LNAH a également créé un nouveau trophée récompensant le travail du meilleur directeur général, qui a été glané par Dean Lygitsakos de Saint-Georges-de-Beauce. Richard Martel a également été ignoré alors qu'il cumule ces deux postes. Le Cool Fm a récolté 45 points contre 63 pour Jonquière.

«J'aurais crié si aucun de mes joueurs n'avait remporté de trophée», a déclaré le principal lors d'un entretien téléphonique. Il se réjouissait pour ses joueurs en accordant peu d'importance aux trophées qu'il aurait pu remporter.

Les trophées de la LNAH sont accordés à la suite d'un vote des entraîneurs du circuit.

Un choix surprenant

L'attribution de trophée la plus surprenante est celle pour le meilleur gardien. Il a été remporté par Adam Russo, le gardien des Prédateurs de Laval qui ont terminé au sixième rang dans cette ligue à sept clubs. Il vient au sixième échelon pour la statistique la plus révélatrice, soit le pourcentage d'efficacité. Il a affiché une moyenne de 0,892, contre 0,916 pour Charles Corsi et 0,912 pour Karel Saint-Laurent, les deux cerbères des Éperviers de Sorel-Tracy. Il se pointe au huitième rang pour la moyenne de buts alloués à 3,87, très loin derrière le meneur, Cédrick Desjardins des Marquis de Jonquière à 2,52. Il est également celui qui a subi le plus de défaites (16) et il a joué pour à peine ,500 (30 matchs, 14 victoires, 14 défaites, 2 défaites en prolongation). La seule catégorie où il est le meneur est le nombre de matchs joués.

«Les gens qui viendront ce soir auront l'occasion de voir le meilleur gardien de la ligue en Adam Russo», a commenté un Richard Martel pince-sans-rire...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer