Jérémy Vigneault-Bélanger échangé à Trois-Rivières

Le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a été échangé samedi... (Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a été échangé samedi au Blizzard de Trois-Rivières. Même s'il est déçu de quitter les Marquis, l'attaquant de 24 ans est heureux de se joindre à une formation où il aura beaucoup plus de temps de glace.

Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Nouveau mouvement de personnel chez les Marquis, mais cette fois-ci, c'est un joueur local, Jérémy Vigneault-Bélanger, qui est impliqué. Le Jonquiérois de 24 ans a en effet été échangé au Blizzard de Trois-Rivières, en retour des droits de Stefano Giliati, un ailier de 29 ans, qui fait 5'11, 198 livres. Les Marquis ont aussi obtenu les droits de Yann Sauvé, un défenseur de 26 ans, qui fait 6'3'', 212 livres.

Joint samedi durant l'heure du souper, Vigneault-Bélanger était déjà en route pour aller rejoindre ses nouveaux coéquipiers qui affrontaient Thetford Mines en soirée. L'attaquant, qui a disputé 21 matchs dans l'uniforme des Marquis en 2015-16, 10 durant les séries de 2016, et 15 cette saison, nourrissait des sentiments partagés. «Dans un certain sens, je suis content parce que ça va me permettre de jouer sur une base régulière et c'est ce que je voulais. À Jonquière, je n'avais pas vraiment ma chance et je vais pouvoir le faire à Trois-Rivières», a-t-il expliqué dans un premier temps.

L'ancien #14 des Marquis a indiqué qu'il n'avait pas demandé à être échangé, même s'il n'avait pas été utilisé depuis le 18 novembre dernier. «Mais j'avais demandé à Richard (Martel) de jouer et si je ne pouvais le faire ici, de joueur ailleurs. Dans ce sens-là, il m'a en quelque sorte accommodé pour que je ne sois pas deux ou trois semaines sans jouer. Ces temps-ci, je n'étais pas habillé et c'est dur de garder le rythme. Je n'ai que 24 ans et je veux progresser encore. Et pour cela, il faut que je joue», assure celui qui a appris son échange à 14h30 samedi.

Passer d'une équipe en tête du classement à celle qui peine au dernier rang le dérange-t-il? «C'est un beau défi, dit-il avec entrain. J'ai parlé avec le coach et le DG et ils ont vraiment la volonté de s'en sortir avec le groupe de joueurs qu'ils ont présentement. Je n'ai pas encore rencontré mes coéquipiers, mais je sais que c'est une belle gang», a conclu Vigneault-Bélanger qui retrouvera notamment François Fortier, échangé quelques semaines plus tôt au Blizzard.

Concernant Yann Sauvé, il fait partie des «considérations futures» obtenues justement dans l'échange de Fortier. Dans le cas de Sauvé, mentionnons que cette saison, il joue dans la Ligue continentale russe (KHL) pour le Medvescak Zagreb, mais il a évolué pendant cinq saisons dans la Ligue américaine et la ECHL 2015-16. Lors du repêchage de la LNH de 2008, il a été réclamé au 41e rang au total par les Canucks de Vancouver avec qui il a disputé huit matchs en carrière, soit cinq en 201-11 et trois en 2013-14.

Dans le cas de Stefano Giliati, il s'agit d'un joueur de caractère qui a joué pour les défunts MAINEiacs de Lewiston. Il a évolué dans la Ligue américaine pendant quatre saisons et depuis 2012, il a poursuivi sa carrière dans différents circuits européens. Il a amorcé la présente saison dans la Ligue allemande (DEL) pour les ''Schwenninger Wild Wings''.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer