Les Marquis blanchis à Sorel

L'entraîneur des Marquis, Richard Martel... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

L'entraîneur des Marquis, Richard Martel

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Surfant sur une vague de huit victoires consécutives, les Marquis de Jonquière ont frappé un mur, samedi, à Sorel-Tracy. Moins de 17 heures après avoir signé un gain contre Trois-Rivières la veille, la troupe de Richard Martel a encaissé un revers de 5-0 aux mains d'Éperviers frais et dispos qui les attendaient de pied ferme devant les quelque 968 spectateurs du Colisée Cardin.

Rien ne semblait fonctionner pour les meneurs au classement qui ont maintenant une fiche identique à celle des Sorelois. Autant la veille au Palais des sports, l'offensive des Marquis a mitraillé le gardien adverse, autant samedi, elle est devenue anémique au fil des périodes. Au chapitre des tirs au but, le gardien des Marquis, Loïc Lacasse, a fait face à un total de 37 lancers (10-11-16) tandis qu'à l'autre bout de la patinoire, Karel Saint-Laurent a repoussé les 23 tirs dirigés contre lui (11-6-6).

À mi-chemin de la première, le meilleur buteur du circuit, Marco Charpentier, a profité d'un jeu de puissance pour tromper la vigilance de Lacasse pour permettre aux Éperviers de retraiter au vestiaire avec une priorité d'un but. Puis, dès le début de la deuxième, Vincent Couture est venu doubler l'avance des siens, encore une fois à la faveur d'un avantage numérique. Les Marquis avaient bon espoir de rebondir en troisième, mais Pierre-Luc Sleigher a joué les rabat-joie en marquant à peine trois minutes après le début du troisième engagement. Les Marquis n'ont par la suite été plus que l'ombre d'eux-mêmes, les Éperviers enfilant deux autres buts sur les tirs de François Ouimet et de Sébastien Rioux (en avantage numérique) pour offrir un premier jeu blanc cette saison à leur gardien.

L'entraîneur des Marquis, Richard Martel, a constaté que ses troupes n'avaient ni la vitesse ni l'énergie pour faire face aux rapides Éperviers. «C'était un horaire difficile en fin de semaine, en ce sens qu'on jouait à 15h aujourd'hui. De plus, Sorel possède une bonne défensive qui ne donne pas beaucoup d'espace pour accéder à l'enclave. Il faut doublement le prix pour y parvenir et je pense que les gars n'avaient pas l'énergie, aujourd'hui, pour affronter cette défensive», avance-t-il en entrevue téléphonique.

À son avis, les siens se sont écroulés en troisième. «C'était 2-0 après deux périodes. On avait des chances de revenir dans le match, mais on n'était pas capable de prendre de bons lancers et de capitaliser, ni de prendre beaucoup de lancers dans l'enclave. Offensivement, ç'a été extrêmement difficile de générer quelque chose. On manquait de vitesse et d'énergie. Après le troisième but, les gars ne croyaient plus qu'on pouvait revenir. C'est comme si on avait lâché prise.»

Le pilote des Marquis a aussi donné le crédit au club adverse. «Il faut vraiment dire que Sorel a bien joué. Ça faisait longtemps qu'on ne les avait pas joués chez eux. C'était la première fois cette année, et ils étaient prêts. À mon avis, c'est le match où l'on a eu à composer avec le plus d'adversité dans tous les matchs qu'on a joués jusqu'à présent et je pense que c'est une bonne chose», a-t-il conclu.

Les Marquis devront tourner rapidement la page sur ce revers et se concentrer sur un autre adversaire non négligeable. Vendredi, Martel et ses troupes affronteront le Cool-FM de Saint-Georges pour une première fois cette saison. La formation beauceronne dirigée par Dean Lygitsakos occupe le 3e rang au classement et il va sans dire que l'ancien grand manitou des Marquis aimerait certes repartir du Palais des sports avec une victoire en poche.

Les Marquis en bref

Avec le retour de Jonathan Paiement dans l'alignement, Danick Malouin est allé rejoindre son frère Jérémie à l'attaque. Les frérots ont été jumelés à Simon Tremblay pour l'occasion...

Chez les Marquis, Juraj Kolnik (virus) aura été absent pour un deuxième week-end d'affilée...

Le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger et l'homme fort Hubert Poulin ont été laissés de côté pour le match au Colisée Cardin...

Les Marquis et les Éperviers ont chacun remporté leur match à domicile. Lors de leur visite au Palais des sports le 2 novembre, les Sorelois s'étaient inclinés 5-3. Le prochain duel entre les deux meneurs au classement aura lieu le samedi 3 décembre... au Palais des sports....

Deux combats ont pimenté la rencontre. Le premier opposait David Lacroix à Sébastien Laferrière en première et Lacroix a eu le meilleur. Lacroix a aussi eu maille à partir avec Jean-Michel Bolduc en toute fin de troisième...

Les gens qui espéraient pouvoir visionner le match en webdiffusion ont malheureusement été déçus. Des problèmes techniques ont empêché la retransmission du match. Par contre, il était possible de suivre la rencontre par l'entremise des descripteurs Dominic Bolduc et Nicolas Roy, sur les ondes de CKAJ-FM...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer