Les Marquis, toujours parfaits à la maison

Le gardien Marc-Antoine Gélinas a connu une soirée... (Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le gardien Marc-Antoine Gélinas a connu une soirée très occupée devant le filet du Blizzard de Trois-Rivières en faisant face à 51 lancers. Malgré son brio, notamment sur cette séquence contre Hugo Carpentier, les visiteurs ont baissé pavillon 3-2 face aux Marquis.

Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Marquis de Jonquière ont maintenu une fiche parfaite tant à la maison que face au Blizzard de Trois-Rivières qu'ils ont vaincu 3-2 pour une quatrième fois, vendredi, devant quelque 1789 spectateurs réunis au Palais des sports. Et n'eût été du brio du cerbère trifluvien Marc-Antoine Gélinas, l'écart au pointage aurait pu être largement plus élevé, car ce dernier a fait face à 51 lancers, dont 40 contre 10 après seulement les 40 premières minutes de jeu.

Les visiteurs ont bien tenté d'offrir une belle résistance en première, mais il en aurait fallu davantage pour freiner l'attaque jonquiéroise qui a retraité au vestiaire avec une avance de 2-0. Les Marquis ont ouvert le pointage après un peu plus de onze minutes de jeu par l'entremise d'un beau jeu de Christian Ouellet. Malgré un désavantage numérique, le Brunois, qui s'amenait en compagnie de Stefan Chaput, a réussi à pousser la rondelle du bout de la palette dans le filet même si le défenseur s'est étendu de tout son long pour l'en empêcher. Puis, avec 55 secondes à faire au premier vingt, Benoît Gratton, seul à la droite du gardien, s'est emparé de la rondelle chaudement disputée par ses compagnons pour la loger derrière Gélinas et doubler l'avance des siens.

Alors que l'on s'attendait à ce que les Trifluviens réduisent la cadence en deuxième, il n'en fut rien. Même que les deux équipes ont bataillé ferme jusqu'à la toute dernière seconde du deuxième engagement, et ce, malgré une autre domination des Jonquiérois au chapitre des tirs aux buts (21-5). Une bagarre a même animé la période alors que deux joueurs au caractère bouillant, Olivier Dallaire et Jérémie Malouin, ont jeté les gants. Le combat a été remporté par Malouin, mais ç'a semblé donner un petit «boost» aux visiteurs. Le Blizzard a en effet réussi à réduire l'écart à 2-1 par l'entremise de Vincent Richer.

En troisième, les Trifluviens ont sans doute tout tenté pour offrir une victoire à leur entraîneur Bob Desjardins dont c'était l'anniversaire, car ils ont décoché plus de tirs en troisième que dans les deux précédentes, mais en vain. L'Almatois Simon Tremblay avait conforté l'avance des locaux à 3-1 en marquant sans aide à 7mn37. Mais avec 2mn36 à faire à la rencontre, le #19 a écopé d'une punition qui a permis aux visiteurs de jouer leur va-tout avec le retrait de leur gardien au profit de six attaquants. Il s'en est fallu de peu pour que le cerbère des Marquis, Cédrick Desjardins, n'anéantisse leur plan, mais comme la pénalité se terminait, Stéphane Boileau a saisi un retour pour réduire l'écart à 3-2. Avec 30 secondes à faire, les Marquis ont fermé la porte pour signer une septième victoire consécutive à domicile. Ils ont d'ailleurs été chaudement applaudis par les nombreux partisans qui sont restés dans les gradins pour leur manifester leur appréciation.

Coup salaud

En entrevue d'après match, Richard Martel a donné le crédit au gardien adverse qui a permis aux siens de rester dans le match.

«On ne les a pas sentis pendant les deux premières périodes et il faut donner crédit à leur gardien qui a été très bon. De notre côté, on a manqué un peu de cohésion autour du filet, analyse-t-il. L'exécution n'était pas à point pour remplir le filet ce soir. On les a gardés en vie, en deuxième, alors qu'on a chargé le filet parce qu'on voulait compter des buts; on a ouvert le jeu et ils sont revenus avec un but chanceux. Malgré ça, en troisième, on a montré de l'aplomb et ils ont été chanceux sur leur dernier».

Mais ce qui a surtout retenu l'attention de Richard Martel, c'est le coup sournois de Marc-André Huot contre Jérémie Malouin. Huot lui a asséné une solide gauche au visage après que les arbitres aient sifflé. Sonné, Malouin a quitté pour le vestiaire en compagnie d'un thérapeute et n'est pas revenu au jeu par la suite. Pendant ce temps, Huot n'a été chassé que pour deux minutes.

Une situation qu'a dénoncée vertement Richard Martel.

«C'est terrible! C'est terrible le geste qu'Huot a fait. Il devrait être suspendu pour ce qu'il a fait. C'est «cheap», c'est bas, c'est incroyable!, s'est-il exclamé. Je connais Bob Desjardins depuis des années et c'est impossible qu'il accepte cela. C'est stupide et c'est là que je me dis que c'est donc ben dur pour les arbitres de sortir un gars pour cinq de même! Il a blessé Malouin qui n'est pas revenu dans le match. On n'enverra pas de vidéos pour ne pas passer pour des pleureux, mais si on veut nettoyer (la ligue) des niaiseries comme ça, on va se parler sérieusement à la prochaine réunion! Malouin n'est pas un gars qui tombe à terre pour rien, alors s'il est tombé, c'est parce que c'était sérieux.»

Cela dit, le pilote des Marquis a aussi eu un bon mot pour son gardien.

«Desjardins a été solide. Ce sont les pires matchs pour un gardien, avec seulement 4-5 lancers en première et cinq en deuxième. Après ça, en troisième, il n'a pas de marge de manoeuvre et il faut qu'il ferme la porte. Ce sont des matchs extrêmement difficiles. Mais on a vu qu'il était en contrôle et qu'il bougeait déjà beaucoup mieux que samedi dernier. Il couvre beaucoup et donne peu de retours, alors j'en suis bien satisfait», de conclure celui qui reprend la route avec ses troupes tôt samedi matin pour le match contre Sorel à 15h.

Les Marquis en bref

• Le maire de Saint-Georges de Beauce, Claude Morin, a formellement démenti la rumeur lancée dans le cadre de l'émission Dans le vestiaire à CKAJ-FM mercredi, voulant que l'Armada de Blainville-Boisbriand puisse y déménager ses pénates. «Dans un premier temps, nous n'avons jamais été contactés à cet effet. Deuxièmement, nous avons une entente de trois ans avec la formation du Cool-FM dans la LNAH. Enfin, la glace du centre sportif Lacroix-Dutil ne répond pas aux exigences de la LHJMQ », a indiqué le maire Morin...

• Intéressantes les entrevues réalisées par Luc Boudreault dans le cadre de l'émission Fan de sports avec des membres de l'organisation des Marquis, dont l'entraîneur-chef et DG Richard Martel, le copropriétaire Marc Boivin et Luis Tremblay. Le contenu est disponible sur Facebook...

• L'organisation des Marquis a souligné de belle façon la conquête du Bol d'or de la formation de football des Gaillards du Cégep de Jonquière, invaincus en saison régulière et en séries de la division 3. Les joueurs et le personnel d'entraîneurs ont arboré fièrement, avec raison, le convoité trophée doré...

• Une équipe de football, c'est beaucoup de monde au centre de la patinoire. Heureusement, les joueurs ont formé une haie d'honneur pour la mise au jeu protocolaire effectuée par les représentants d'Opération Nez Rouge...

• L'annonceur maison a souligné l'anniversaire de Bob Desjardins, DG et entraîneur-chef du Blizzard...

• Du côté des Marquis, Juraj Kolnik, Jonathan Paiement et Sébastien Laferrière n'étaient pas en uniforme...

• Le match était webdiffusé vendredi soir via le site mediaendirect.com avec Dominic Bolduc et Nicolas Roy à la description. Pour le match de samedi à Sorel, le duo décrira la rencontre via CKAJ FM et aussi gratuitement par webdiffusion via Marquis.TV sur YouTube. Pour plus d'info, visitez la page Facebook des Marquis...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer