Les jeunes loups des Marquis montrent les dents

La recrue des Marquis de Jonquière, Christian Ouellet,... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

La recrue des Marquis de Jonquière, Christian Ouellet, s'est éclaté contre les 3L de Rivière-du-Loup samedi soir. Le Brunois a terminé sa soirée avec un but, deux passes pour mériter la première étoile du match. Il a formé un duo régional efficace avec Jean-Simon Allard et Jérémy Vigneault-Bélanger.

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La fatigue du long périple jusqu'à Chandler n'a pas trop paru pour les Marquis de Jonquière qui ont inscrit trois buts sans réplique en troisième, samedi, pour l'emporter 5-3 face aux 3L de Rivière-du-Loup. Les protégés de Richard Martel ont conclu le calendrier préparatoire sur une excellente note, ce qui augure bien pour la saison régulière de la Ligue nord-américaine de hockey.

À l'issue de la rencontre, l'entraîneur-chef Richard Martel était emballé par la prestation offerte par ses troupes, en particulier les jeunes loups qui ont démontré leur talent. «Ç'a été une belle victoire. C'était de toute beauté de voir les joueurs travailler comme ils l'ont fait. J'ai dit aux joueurs que j'étais impressionné par leur attitude. Personne n'a chialé même si c'était un long voyage. On voit que les joueurs ont un sentiment d'appartenance. Ils ont aussi joué du gros hockey. Toute l'équipe a contribué et s'est amusée. On a su profiter de nos chances. À 2-2 j'ai demandé un temps d'arrêt pour replacer les choses parce que l'adversaire venait d'inscrire deux buts rapides, mais on jouait bien. Par la suite, l'offensive a débloqué et en avantage numérique, on a bien bougé la rondelle», a résumé le pilote des Marquis qui comptait sur un alignement restreint de 16 joueurs, incluant les deux gardiens.

Même s'ils étaient peu nombreux, les Marquis ont quand même fait preuve à nouveau d'indiscipline durant les deux premiers vingts. Malgré tout, la formation jonquiéroise s'est forgé une avance de 2-0 qui a duré jusqu'à mi-chemin de la rencontre, grâce au filet d'Alexandre Quesnel en première et au premier filet du Brunois Christian Ouellet en début de deuxième. Les 3L ont profité du changement de gardiens pour enfiler deux buts en moins de deux minutes, oeuvre de Jean-Christophe Gauthier et d'Alex Émond. En troisième, les Louperivois n'ont pas perdu de temps. Mike Danton a marqué 16 secondes après le début du dernier tiers. La réplique jonquiéroise a été cinglante. Jérémy Vigneault-Bélanger a marqué en avantage numérique, tandis que son compagnon de trio, Jean-Simon Allard redonnait une priorité d'un but aux siens avec une minute à faire au tableau. Puis, Alexandre Quesnel a fermé les livres en marquant son deuxième but de la soirée dans un filet désert.

Trio explosif

Le trio régional de Ouellet, Allard et Vigneault-Bélanger a été étincelant. Ouellet a mérité la première étoile, lui qui a terminé sa soirée avec un but et deux passes. Ses coéquipiers Vigneault-Bélanger (2e étoile) et Allard ont chacun récolté un but et une passe, tandis que Quesnel, qui était jumelé à Jérémie Malouin et Jean-Sébastien Bérubé ont aussi fait des étincelles.

«Je suis content de voir que des joueurs autres que notre noyau offensif s'inscrivent au pointage en dépit d'un bon alignement de l'autre côté, a fait valoir Martel.

Présentement, on a une belle profondeur. C'est un petit casse-tête (pour moi), mais en même temps, il est en train de se créer une compétition à l'interne. Tantôt il va falloir établir les rôles. Les joueurs qui ne seront pas de l'alignement un soir auront des chances de l'être le lendemain. On a une bonne profondeur et ça va pousser du bas pour aller vers le haut», estime-t-il celui qui devra toutefois recréer une cohésion entre les premiers trios. «Ça veut dire qu'on a fait le bon choix d'avoir seulement 24 joueurs au camp d'entraînement. Ç'a été extraordinaire. On n'a pas perdu de temps avec les joueurs.»

Durant ces matchs préparatoires, certains joueurs se sont distingués à ses yeux.«Quesnel a été égal à lui-même (ce soir). Ç'a été la révélation du camp d'entraînement. Il a joué les quatre matchs préparatoires et il a contribué au pointage chaque fois. On voit qu'il s'adapte à n'importe quel joueur, note Martel. Et le trio de Ouellet/Allard/Vigneault-Bélangert allait de mieux en mieux de match en match. Les trois forment une belle ligne offensive.»

Même l'homme fort Sébastien Laferrière a eu droit à ses bons mots. «Laferrière a bien fait. Il a joué régulièrement et il était jumelé avec (les régionaux) Simon Tremblay et Samuel Renaud. Il a très bien respecté les consignes et il n'a pas pris de mauvaises punitions, même s'il a fait sentir sa présence sur la glace. (Ce soir), tout le monde a eu sa part de temps de glace. Ça va alléger le long voyage de retour», de conclure Richard Martel.

La vraie saison des Marquis s'amorce sur la route vendredi à Laval. Martel et ses hommes seront de retour au Palais des sports samedi, à 19h30, pour le match d'ouverture contre Trois-Rivières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer