Une indiscipline coûteuse pour les Marquis

Le gardien de Thetford Mines, Gabriel Girard, a... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le gardien de Thetford Mines, Gabriel Girard, a eu le dessus sur Jérémy Vigneault-Bélanger qui lui obstruait la vue.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'indiscipline aura été coûteuse pour les Marquis de Jonquière qui, malgré une remontée de trois buts en troisième, se sont finalement inclinés 4-3 aux mains de l'Assurancia de Thetford Mines dans l'avant-dernier match du calendrier préparatoire de la Ligue nord-américaine de hockey.

En première, les Marquis ont peut-être voulu trop en mettre devant les quelque 870 spectateurs réunis au Palais des sports, ou peut-être se sont-ils montrés un peu trop intenses, mais toujours est-il qu'ils se sont retrouvés à trois occasions en double désavantage numérique. Thetford Mines en a d'ailleurs profité, puisque lors de son premier 5 contre 3, Alexandre Tremblay a inscrit l'unique but du premier vingt.

À peine un peu plus calme, la deuxième aura été favorable aux visiteurs qui auront mis à profit un autre avantage numérique pour doubler leur avance avec 50 secondes à faire. S'amenant à toute vitesse, Billy Lacasse a décoché un boulet de canon qui n'a laissé aucune chance à Loïc Lacasse en se logeant dans la partie supérieure gauche du filet.

En troisième, l'attaque des Marquis a ouvert la machine, pendant que Frédric Piché prenait la relève de Lacasse devant le filet. Après quatre minutes de jeu, Jean-Simon Allard a redonné espoir aux partisans en parvenant enfin à trouver une faille au cerbère adverse, Gabriel Girard, qui aurait bien mérité une étoile, lui qui a volé un ou deux buts aux hommes de Richard Martel.

Les réjouissances ont été de courte durée, Jean-François Plourde redonnant une priorité de deux buts aux visiteurs moins de trois minutes plus tard. Les Marquis ont redoublé d'ardeur et cela a porté fruit puisqu'ils ont enfilé deux buts en deux minutes pour niveler la marque.

Alexandre Quesnel a réduit l'écart à un seul but, tandis que Jean-Michel Bolduc a créé l'égalité sur un tir de la ligne bleue. Toutefois, avec trois minutes à faire, Marc-Antoine Jomphe a redonné l'avance aux siens. Les Marquis ont tout tenté, enlevant même leur gardien au profit d'un sixième attaquant, mais en vain.

Martel observe

L'entraîneur-chef des Marquis, Richard Martel, ne s'est pas formalisé outre mesure des nombreuses pénalités écopées par ses protégés, notamment en première. «Ce sont des matchs hors concours et parfois, les joueurs se permettent des choses qu'ils ne se permettent pas durant la saison. Les punitions ont brisé le tempo, mais dès qu'on a arrêté d'en prendre et qu'on s'est mis à jouer à cinq contre cinq, c'était plus facile. En troisième, ça roulait, mentionne Martel. Je n'ai pas eu besoin de leur dire, les gars le savaient et c'est pourquoi je suis resté calme derrière le banc.»

Cela dit, au-delà du pointage, ce sont surtout les performances des joueurs qui ont retenu l'attention du pilote des Jonquiérois. «Ce sont les joueurs que j'observe (actuellement). Vigneault-Bélanger a connu un bon match. Lui, Jean-Simon Allard et Christian Ouellet ont formé un bon trio. Le trio de Juraj Kolnik, Benoit Gratton et Alexandre Quesnel a commencé à se voir vers la fin de la rencontre, ce qui est normal puisqu'ils n'avaient pas encore joué ensemble et qu'ils ont eu plus d'occasions en troisième.»

Mentionnons que Richard Martel et ses protégés n'auront pas un grand répit. Après le match, ils ont pris la direction de Rivière-du-Loup où ils feront une pause avant d'aller disputer un dernier match préparatoire contre les 3 L à Chandler.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer