Les négociations se poursuivent avec Saguenay

Les Marquis de Jonquière... (Archives Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Marquis de Jonquière

Archives Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Mélyssa Gagnon
Le Quotidien

Les négociations se poursuivent entre Saguenay et la direction des Marquis de Jonquière pour le renouvellement de l'entente liant les deux parties. Le protocole actuel, signé en 2012 et reconduit le 6 août 2014, prend fin le 31 mai.

Saguenay et le club, qui évolue dans la Ligue nord-américaine de hockey (LNH), veulent poursuivre leur relation d'affaires. Or, la direction des Marquis veut obtenir l'assurance que l'équipe ne sera pas évincée du Palais des sports de Jonquière au profit des Saguenéens de Chicoutimi, advenant le cas où la Ville décide de rénover le Centre Georges-Vézina.

«La Ligue nord-américaine de hockey souhaite connaître rapidement les intentions de Saguenay quant à sa collaboration future avec les Marquis. Il est de l'intention de la Ville de poursuivre sa relation d'affaires avec les Marquis de Jonquière, à condition que cette dernière ne soit pas, dans l'intervalle, en défaut de respecter ses obligations selon les termes de l'entente», peut-on lire dans les documents officiels de la municipalité.

Secrète

Le service des communications de Saguenay n'a pas voulu dévoiler les termes de l'entente en vigueur, comme le demandait Le Progrès-Dimanche, sous prétexte que des négociations sont en cours. L'an dernier, le club a reçu 100 000$ en provenance des coffres municipaux. La subvention a été bonifiée de 25 000$ cette année. Le protocole permet aussi à l'équipe d'utiliser le Palais des sports, propriété de Saguenay, pour le hockey et de gérer les activités du restaurant et des bars, de même que la publicité.

La Ville estime que la présence des Marquis de Jonquière lui procure une belle visibilité et engendre des retombées économiques importantes. Promotion Saguenay est aussi partenaire des activités des Marquis. 

Lors de la signature de la première convention de gestion mixte entre le club et l'administration municipale le 21 septembre 2012, l'entreprise Les Marquis de Jonquière (9251-1823 Québec Inc.) avait le statut de compagnie privée. En 2013, l'entreprise a été immatriculée en vertu de la Loi sur les compagnies du Québec sous la forme juridique de personne morale sans but lucratif (OSBL).

Rappelons que Richard Martel a récemment été confirmé comme entraîneur-chef des Marquis pour une période d'un an. Le contrat est assorti d'une option de deux ans. La valeur du contrat n'a pas été rendue publique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer