Les amitiés vont rester au vestiaire

Le capitaine des Marquis de Jonquière, Hugo Carpentier.... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Le capitaine des Marquis de Jonquière, Hugo Carpentier.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les amitiés resteront au vestiaire pour faire place à la bonne vieille rivalité dans la série demi-finale de la Ligue nord-américaine de hockey qui opposera les Marquis de Jonquière aux Éperviers de Sorel-Tracy à compter de vendredi, au Palais des sports.

Capitaine de la formation jonquiéroise, Hugo Carpentier a été le coéquipier de quelques-uns des anciens Marquis qui s'alignent maintenant avec les Éperviers, notamment Dominic Léveillé qui fait partie de «ses bons chums». De plus, Sorel-Tracy est l'équipe qu'a dirigée Francis Breault pendant trois ans avant de reprendre du service à la barre des Marquis en fin de saison.

«Jouer contre l'ancienne équipe de notre coach, c'est toujours spécial et c'est sûr que c'est spécial de jouer contre des chums», convient Carpentier qui compte bien faire en sorte que les Marquis gagnent cette deuxième ronde. Mais le #28 est conscient que ce ne sera pas une tâche facile, car les deux clubs se connaissent bien. «C'est le même groupe depuis un bout. Même s'ils ont des ajouts en (Vincent) Couture, (Kévin) Gadoury et (David) Rose, le gros noyau de l'équipe, on le connaît bien. Plusieurs joueurs des éditions passées sont encore là et à les entendre parler (en commentaires à l'issue de leur série), on ne les aime pas et ils ne nous aiment pas», mentionne Hugo Carpentier en référant aux propos d'Adam Bourque qui disait également que Jonquière «est une bonne équipe du même moule que Thetford Mines» qu'ils ont éliminée en six parties.

Cela dit, les Marquis ont l'avantage psychologique. «On a joué deux fois contre eux en séries dans les dernières années, une fois en finale et en demi-finale et ça fait deux fois qu'on les bat. Eux, c'est sûr qu'ils veulent nous battre et qu'ils l'ont sur le coeur», rappelle le capitaine qui s'attend toutefois à une dure série.

«Sorel a toujours été une équipe dure à jouer physiquement. Il ne faut vraiment pas la prendre à la légère. C'est une équipe robuste qui finit ses mises en échec et qui est toujours à fond de train. Il ne faut pas oublier que ce n'est pas la même équipe qu'on a rencontrée pendant la saison, souligne Hugo Carpentier. Les Éperviers ont une bonne première ligne. (Dominic) Léveillé et (Marco) Charpentier étaient sur la première ligne quand ils jouaient avec nous. Ce ne sont pas des deux de pique. Et ils ont ajouté (David) Rose (qui arrive de l'Université McGill) qui a eu de super belles séries. Ils sont aussi allés chercher (Karel) Saint-Laurent dans les buts; c'est un gros bonhomme qui peut faire la différence dans un match et il paraît qu'il est en feu présentement.»

Mais les Marquis ont fini premiers au classement et restent l'équipe à battre dans le circuit Godin. «On est l'équipe à battre. Et oui je pense qu'on a l'équipe pour gagner la coupe cette année encore, tranche le capitaine Carpentier avec conviction. Si on perdait cette série, ce serait une énorme déception pour les joueurs, les proprios et l'ensemble de l'organisation. Mais je ne nous vois pas arrêter de jouer d'ici deux trois semaines.»

Vendredi, Benoit Gratton et Carpentier seront de retour en pleine forme pour appuyer l'offensive jonquiéroise. Le capitaine a particulièrement faim de jouer, lui qui a été tenu à l'écart du jeu pendant trois des quatre matchs contre Cornwall. «Je suis de retour au jeu vendredi à 100% et j'ai le couteau entre les dents. Je n'ai pas joué la dernière fin de semaine contre Cornwall, mais avoir été en finale, j'aurais joué. Mais on voyait que si on les battait en quatre, j'aurais deux semaines de plus pour me reposer. On a pris la décision avec la direction et ç'a été une bonne décision», a-t-il conclu.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer