Les Marquis balaient la série quart de finale

En prolongation, le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a marqué... (Archives Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

En prolongation, le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a marqué le but vainqueur qui a permis aux Marquis de Jonquière de balayer les honneurs de la série quart de finale contre les River Kings de Cornwall.

Archives Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a joué les héros, samedi soir au centre Ed Lumley, en marquant, en prolongation, le but vainqueur qui a permis aux Marquis de Jonquière de balayer les honneurs de la série quart de finale de la LNAH contre les River Kings de Cornwall.

Ce ne fut certes pas le plus beau but de la série, mais il permettra aux soldats de Francis Breault de profiter d'un peu plus d'une semaine de congé pour guérir les blessures de guerre.

Évidemment, l'entraîneur-chef des Marquis était à la fois heureux et soulagé d'avoir pu arracher cette 4e et ultime victoire de la première série de la Ligue nord-américaine de hockey. «Ç'a été un match un peu bizarre. On avait l'avantage, mais on a eu un peu de misère à compter. Il y a eu de nombreuses punitions qui ont été décernées et ça a fait en sorte que le tempo du match a été vraiment dur à prendre. Cela dit, j'estime qu'on a joué un bon 60 minutes. On n'a accordé que 26 lancers en presque quatre périodes», a commenté Francis Breault, qui, à l'instar des joueurs et du personnel des Marquis, a eu droit à une fin de match arrosé, gracieuseté des partisans mécontents des River Kings.

En attendant de connaître leur prochain adversaire, les Marquis vont s'appliquer à guérir les petits bobos et à espérer que l'infirmerie sera fermée d'ici là. Hier, le capitaine Hugo Carpentier a donné quelques coups de patin durant la période d'échauffement, ce qui permet d'espérer un retour imminent du capitaine des Marquis. Quant au fougueux Benoit Gratton, son cas sera réévalué la semaine prochaine.

Le pilote des Marquis se propose de tenir une séance d'entraînement vendredi prochain et il est évident que le jeu en avantage numérique fera l'objet d'une attention particulière. Les Marquis, tout comme les River Kings d'ailleurs, n'ont marqué qu'une fois en dix occasions hier...

Pour ce qui est du fil du match, les River Kings ont frappé tôt en première par l'entremise du gros Keven Veilleux. Malgré une domination des Marquis en première au chapitre des tirs au but, les Jonquiérois ont dû patienter jusque dans les dernières minutes du premier vingt pour voir Jonathan Paiement réussir à créer l'égalité à la faveur d'un avantage numérique. En deuxième, Mathieu Brunelle permet aux Marquis de prendre les devants, mais à mi-chemin de la rencontre, c'est au tour de Cornwall de relancer un nouveau match par l'entremise de François Ouimet. En troisième, l'imposant Anthony Stewart trompe la vigilance du cerbère Charles Lavigne pour redonner l'avance au Marquis, mais les River Kings profiteront d'une erreur pour créer à nouveau l'impasse (Charles Lachance) qui a perduré jusqu'à la fin des 60 minutes réglementaires. Vigneault-Bélanger viendra trancher le débat à mi-chemin de la prolongation de 20 minutes, sur une passe de François Fortier (sa 3e du match).

Malgré la défaite, les River Kings doivent une fière chandelle à leur cerbère qui a fait face à 41 lancers. Pour sa part, le gardien Loïc Lacasse a repoussé 23 des 26 tirs dirigés contre lui.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer