Les Marquis peuvent conclure la série

Les Marquis de Jonquière ont compté 5 buts... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Les Marquis de Jonquière ont compté 5 buts en troisième période contre Cornwall.

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Après 40 minutes de jeu, à peu près personne des 1961 spectateurs du Palais des sports n'aurait gagé sur la victoire des Marquis de Jonquière. Tirant de l'arrière 3-0, les hommes de Francis Breault ont pourtant réussi cet exploit en inscrivant cinq buts en troisième pour l'emporter 5-4 aux dépens des River Kings de Cornwall.

Menant maintenant 3-0 dans la série, les Jonquiérois vont tout faire en leur pouvoir pour balayer les honneurs de la série quart de finale, parole du héros de la soirée, Peter James Corsi, auteur d'un doublé, dont le but vainqueur dans un filet désert.

«Il nous manquait deux gros soldats en Benoît Gratton et notre capitaine Hugo Carpentier, et on savait qu'il fallait qu'on lève notre jeu d'un cran. Toute l'année, on a démontré du caractère. On est souvent revenus de l'arrière dans des matchs cette saison. Ce soir, on a continué à pousser la rondelle vers l'avant pour aller chercher le but et le momentum en troisième. Je suis ben fier des gars! Ça montre aux gens de Jonquière qu'on a ben du caractère! D'ailleurs, on était ben contents du support de la foule. Ce soir, on avait le 7e joueur en troisième et ça nous a aidés», a commenté le valeureux #91.

L'entraîneur-chef Francis Breault abondait dans le même sens. «Entre la deuxième et la troisième, on a jasé et on était confiants d'être capables de revenir dans le match parce que nous étions chez nous et qu'on avait de bonnes jambes. On s'était dit que le premier but en troisième allait tout changer parce qu'eux allaient tenter de fermer le jeu. Le premier but a vraiment mis de la pression sur eux. Ils ont échappé quelques rondelles et nos joueurs ont bien réagi», a analysé le pilote des locaux, en soulignant l'apport des joueurs d'expérience comme François Fortier (3e étoile) et Anthony Stewart (2e étoile).

Évidemment, une victoire comme celle de vendredi a généré une bonne dose de confiance dans le camp jonquiérois, mais remporter le 4e match, à Cornwall, ce soir, reste un défi de taille. «On s'en va là-bas avec l'objectif de finir la série. Ce sera important de jouer un bon match de route dans le système que l'équipe a préconisé toute la saison et il faudra être opportunistes, convient Francis Breault. Mais ça reste que ce sera toute une commande!»

Après 40 minutes de jeu, à peu près... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 2.0

Agrandir

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

Électrisante troisième

Faisant fi d'un désavantage numérique, les River Kings ont été les premiers à s'inscrire au pointage à mi-chemin de la première sur un tir de Nicolas Pard. En deuxième, les visiteurs ont profité du trafic devant le gardien Loïc Lacasse pour doubler leur avance sur un tir de François Ouimet.

Souhaitant briser l'erre d'aller des visiteurs, le Shérif Sean McMorrow a jeté les gants avec succès devant Guillaume Veilleux, mais en vain, puisqu'un peu plus de deux minutes plus tard, les hommes de Bob Desjardins ont conforté leur avance à la faveur d'un avantage numérique. Les Jonquiérois ont pourtant payé le prix en bloquant les deux premiers boulets, mais Nicolas Larocque-Marcoux a fait mouche en décochant un tir vif des poignets.

La pause a permis aux Marquis de se ressaisir, car en 2mn20, l'écart n'était plus que d'un but. Les défenseurs ont donné le ton: Michael Novosad a finalement percé la muraille du gardien Charles Corsi pour marquer son premier but des séries, après 1mn08 de jeu, tandis que Christopher Guay en faisait autant une minute plus tard. Ce coup de fouet a stimulé les Marquis. Malgré un désavantage numérique, P.J. Corsi a réussi à déjouer son jeune frère pour créer l'égalité. Une erreur défensive du cerbère des River Kings et de son défenseur a fait en sorte que l'imposant Anthony Stewart a pu s'emparer de la rondelle oubliée et pour donner l'avance aux siens en déjouant habilement le jeune gardien. Avec 46 secondes à faire, P.J. Corsi s'est emparé de la rondelle pour aller marquer ce qu'on croyait le but d'assurance dans un filet désert.

Mais Cornwall n'avait pas dit son dernier mot. Avec 24 secondes à faire, le rapide Éric Satim a réduit l'écart à 5-4 avant que les Jonquiérois ne ferment la porte définitivement.

Après 40 minutes de jeu, à peu près... (Photo Le Quotidien, Michel Tremblay) - image 3.0

Agrandir

Photo Le Quotidien, Michel Tremblay

En bref

• Benoit Gratton et le capitaine Hugo Carpentier ne seront pas en uniforme en fin de semaine. Olivier Croteau sera absent pour le reste de la série contre Cornwall. Le Jeannois Jean-Simon Allard a été appelé en renfort, et Alex Bourret a été ramené à l'attaque...

• Si jamais le jeune retraité Pierre-Marc Bouchard souhaitait reprendre du service, les Marquis seraient bien sûr intéressés à lui offrir un contrat, mais d'après son propos, il est peu probable que l'ancien #96 des Sags effectue un retour au jeu...

• La troisième période du match entre Laval et Trois-Rivières a été très tumultueuse. Une pluie de pénalités et d'inconduites de partie ont été décernées. Laval l'a emporté 7-1...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer