Les Marquis veulent garder le rythme

Forts d'une avance de 2-0 dans la série quart de finale contre Cornwall, les... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Forts d'une avance de 2-0 dans la série quart de finale contre Cornwall, les Marquis de Jonquière doivent profiter du momentum sans penser pour autant que la victoire est dans la poche.

L'entraîneur-chef Francis Breault a trop vu neiger dans la Ligue nord-américaine de hockey pour penser que la série se terminera en fin de semaine ou que les Marquis briseront les reins des River Kings s'ils l'emportent vendredi, au Palais des sports. «Je me concentre sur un match à la fois et c'est celui de vendredi. Nous, on veut garder le momentum et ce sera un gros match à jouer chez nous», assure-t-il.

Le pilote des Marquis ne considère pas le match #3 comme décisif. «L'an passé, (avec Sorel), on menait 3-0 contre Trois-Rivières et ça s'est terminé au septième match, en prolongation. Ça fait qu'honnêtement, les séries, on prend ça une marche à la fois. Je l'ai appris de mon passé. C'est comme ça qu'il faut progresser: un ''shift'' à la fois, une période à la fois et un match à la fois.

«Dans le hockey, le momentum peut changer vite, mais il faut qu'on garde ce vent de dos qu'on a et continuer dans la même lancée», fait valoir Francis Breault. «J'ai bien aimé notre offensive à Cornwall. Nos attaquants ont mis de la pression sur le gardien Charles Corsi. J'aimerais qu'ils jouent offensivement de la même façon à Jonquière», ajoute-t-il.

Blessés

Mercredi soir, l'entraîneur-chef n'avait toujours pas établi son alignement de départ en vue du match de vendredi. Il était en attente de nouvelles fraîches concernant l'état de santé des attaquants Hugo Carpentier, Jérémie Malouin et Benoit Gratton. Les joueurs blessés ont eu une évaluation médicale, mais un test sur la glace jeudi fera foi de tout. «On se donne encore 24 heures avant de prendre des décisions», mentionne Francis Breault. Au besoin, il peut compter sur les services du Jeannois Jean-Simon Allard et du défenseur François Godin qui a joué la première partie de la saison pour le Blizzard de Trois-Rivières. Par contre, dans le cas d'Olivier Croteau, il est déjà prévu qu'il ne sera pas de retour dans la série contre Cornwall, même si elle se prolonge en sept matchs. La bonne nouvelle, c'est que les Marquis n'ont pas de souci devant le filet, puisque Loïc Lacasse sera fidèle à son poste avec Frédéric Piché prêt à prendre la relève au besoin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer