François Fortier pave la voie à un gain de 7-3

François Fortier était en feu, samedi, à Cornwall,... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

François Fortier était en feu, samedi, à Cornwall, en réussissant un tour du chapeau.

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Menés par un François Fortier en feu, les Marquis de Jonquière ont pris les devants 2-0 dans la série quart de finale de la LNAH contre les River Kings de Cornwall en signant une victoire remarquable de 7-3 au Civic Center Ed Lumley.

Car après 30 minutes de jeu, les hommes de Francis Breault ne semblaient pas partis pour la gloire, mais plutôt pour les bagarres puisque les pénalités ont été abondantes de part et d'autre. «On dirait que les deux équipes en ont gros sur le coeur et on a essayé de régler ça au début», a commenté l'entraîneur-chef des Marquis, Francis Breault, en référant aux combats des hommes forts d'entrée de jeu. En effet, chaque équipe a affiché ses couleurs dès les premières secondes de la rencontre avec un programme double des hommes forts. Hubert Poulin et Curtis Tidball ont jeté les gants suivis aussitôt après d'un combat entre le Shérif Sean McMorrow et Guillaume Veilleux.

«On a réussi à gagner, même si ce fut un match un petit peu décousu, marqué de plusieurs pénalités et de beaucoup de coups. En deuxième, on perdait 3-2 et on a démontré beaucoup de caractère en marquant quatre buts sans riposte. Puis, on est parti de l'avant à partir de là.», a ajouté l'entraîneur-chef. Cette poussée de quatre buts en deuxième a d'ailleurs envenimé l'animosité entre les deux équipes et cette dernière risque de monter d'encore un cran vendredi prochain, pour le match #3 au Palais des sports.

Le pilote des Jonquiérois pense-t-il avoir ébranlé l'adversaire en renversant ainsi la vapeur? «Non, mais on veut sortir fort chez nous vendredi. C'est important, car on a pris le momentum de la série et il faut le garder.»

Chapeau Fortier et Lacasse

François Fortier (1re étoile) et le cerbère Loïc Lacasse (2e étoile) ont eu leur mot à dire dans cette victoire en territoire ennemi. François Fortier a réussi un tour du chapeau tandis que Lacasse a repoussé 41 des 44 tirs dirigés contre lui. Les unités spéciales ont aussi fait du gros boulot en limitant Cornwall à un seul but en 11 avantages numériques.

La rencontre a mal commencé pour les Jonquiérois. Auteur de l'unique but de Cornwall vendredi à Jonquière, Nicolas Larocque-Marcoux a repris là où il avait laissé samedi, en inscrivant le premier but des siens. Toutefois, François a pris les choses en mains avec un doublé. Le #15 a d'abord déjoué Charles Corsi à la faveur d'un jeu de puissance pour ensuite récidiver une minute plus tard, mais cette fois en dépit d'un désavantage numérique.

Les Marquis ont ensuite connu un début de deuxième chancelant qui a permis aux River Kings de reprendre les devants 3-2 sur des tirs de Charles Lachance et d'Anthony Courcelles (avantage numérique). Mais le deuxième combat entre Hubert Poulin et Curtis Tidball a semblé sonner le réveil de ses Jonquiérois qui ont véritablement ouvert la machine avec quatre buts sans réplique.

La recrue Anthony Stewart a donné le ton en inscrivant son premier but des séries avec la complicité de McMorrow. Jérémy Vigneault-Bélanger a ensuite noirci à son tour la feuille de pointage, ce qui a sonné la fin pour le gardien Charles Corsi qui a cédé sa place à Charles Lavigne. Ce dernier n'a pas eu plus de succès, puisque Mathieu Brunelle a fait mouche une minute plus tard. Le cerbère de Cornwall n'était pas au bout de ses peines puisque François Fortier a complété son tour du chapeau avec moins de trois minutes à faire en deuxième.

Durant le dernier vingt, les Marquis ont passé une bonne partie de la période en désavantage numérique, ce qui ne les a pas empêchés de faire un coup d'éclat en tournant à leur avantage un déficit de 3 contre 6. P.J. Corsi (3e étoile) a bloqué un tir pour filer en échappée et marquer dans le filet laissé vacant par le cerbère de Cornwall au profit d'un 6e attaquant, au grand dam des 847 spectateurs présents dans l'amphithéâtre ontarien.

Mentionnons enfin qu'au chapitre des absents, Gaby Roch n'était pas en uniforme, tandis que Olivier Croteau et Hugo Carpentier sont inscrits sur la liste des blessés...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer