La première manche aux Marquis

Les Marquis de Jonquière ont remporté le premier... (Archives Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Marquis de Jonquière ont remporté le premier match de leur série contre les River Kings de Cornwall.

Archives Le Progrès-dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Marquis de Jonquière ont gagné la première bataille de la série quart de finale contre les River Kings de Cornwall 2-1, mais comme il fallait s'y attendre, les visiteurs ont chèrement vendu leur peau avant de concéder la victoire aux favoris des quelque 1800 spectateurs réunis au Palais des sports.

Sean McMorrow a jeté les gants contre Curtis... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 1.0

Agrandir

Sean McMorrow a jeté les gants contre Curtis Tidball.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

L'entraîneur-chef des Marquis, Francis Breault, avait prévenu ses troupes qu'ils devraient savoir garder la tête froide lors de ce duel et ses guerriers ont été mis à rude épreuve avec le brasse-camarade qui a prévalu durant presque toute la rencontre.

Heureusement, les Jonquiérois ont été récompensés pour avoir été plus disciplinés que les visiteurs puisqu'ils ont inscrit leurs deux buts en supériorité numérique. Toutefois, ils doivent une fière chandelle à leur gardien Loïc Lacasse qui a fait un arrêt-clé spectaculaire dans les dernières secondes de la rencontre, alors que les River Kings avaient retiré leur gardien pour un sixième attaquant et qu'ils bourdonnaient autour du filet jonquiérois.

Même si tout n'était pas parfait, le pilote des Marquis s'est quand même dit satisfait de la tenue de ses troupes, tout en s'attendant à ce qu'ils fassent mieux samedi à Cornwall. «J'ai trouvé qu'on avait démontré beaucoup d'intensité aujourd'hui, mais on a fait quelques erreurs qu'on ne fait pas d'habitude, soit en donnant la rondelle à l'adversaire dans notre zone. Il faudra vraiment être plus solides dans notre territoire, a-t-il commenté après la rencontre.

«J'estime qu'on a été quand même assez disciplinés. D'ailleurs, on a eu plus d'avantages numériques que l'autre club. Même si on a marqué, j'aurais aimé que le jeu de puissance produise plus», admet le pilote des Marquis qui a rappelé que dans cette ligue, aucune équipe ne peut se permettre de prendre l'autre à la légère.

Samuel Groulx (67) a célébré le deuxième but... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Samuel Groulx (67) a célébré le deuxième but des Marquis avec Jean-Michel Bolduc.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Cette guerre de tranchées a toutefois été coûteuse pour les Marquis qui ont perdu les services de leur capitaine, Hugo Carpentier. Il n'a pas été en mesure de terminer le match et les Marquis seront fixés sur son sort samedi. Alex Bourret, qui n'était pas en uniforme, reprendra du service pour le match #2.

Brasse-camarade

Peut-être est-ce parce que la nervosité était au rendez-vous pour ce premier match des séries, mais la première période a été plutôt laborieuse. Toutefois, avec 49 secondes à faire au premier engagement, les Marquis ont réussi à profiter de l'indiscipline de Cornwall pour s'inscrire au pointage, sur un tir de François Fortier, à la faveur d'un 5 contre 3. En début de deuxième, les locaux, toujours en avantage numérique, se sont fait refuser un but, les officiels jugeant que Mathieu Brunelle avait fait obstruction au gardien sur le jeu.

Les esprits se sont échauffés et le jeu rude a été mis de l'avant. Presque à mi-chemin de la rencontre, Corsi a été accroché au visage pendant que sur la séquence, son compagnon de trio, Hugo Carpentier, a été blessé à l'épaule droite. Le capitaine a retraité au vestiaire et n'est pas revenu au jeu. Ces infractions de Cornwall ont permis aux hommes de Francis Breault de capitaliser à nouveau pendant le jeu de puissance, le défenseur Samuel Groulx faisant mouche sur un tir de la ligne bleue.

En troisième, Cornwall a repris du poil de la bête et le festival du bûcheron était à l'honneur dans les deux camps. Puis, avec 2mn17 à faire dans la rencontre, Nicolas Larocque-Marcoux a privé le cerbère jonquiérois d'un jeu blanc en le déjouant habilement. Il s'en est fallu de peu pour que les visiteurs ne forcent la prolongation, mais Loïc Lacasse s'est interposé et a démontré pourquoi il avait été couronné meilleur gardien de la LNAH.

Les deux équipes ont ensuite mis du temps à quitter la glace, quelques-uns voulant régler leurs comptes, mais finalement les joueurs ont regagné leurs vestiaires, ceux de Cornwall se faisant scander «Looser team» par les intenses partisans de la section derrière leur banc...

Les Marquis en bref

• Ce fut plutôt tranquille côté combats. Dès le début de la rencontre, Jérémie Malouin a jeté les gants devant Guillaume Veilleux et force est d'admettre qu'il a encaissé de solides droites de son opposant avant de pouvoir lui rendre la politesse. Malouin s'est d'ailleurs fait brasser à maintes reprises durant la rencontre, notamment en deuxième...

• Après que les Marquis eurent pris les devants 2-0, les hommes forts Sean McMorrow et Curtis Tidball se sont affrontés. Tidball n'aura eu le temps que de décocher un coup de poing au Shérif avant que ce dernier ne s'impose rapidement...

• Le gros attaquant Keven Veilleux est vraiment la tête de Turc préférée des partisans des Marquis. À plusieurs reprises, la foule a harangué le #44...

• Le commissaire de la Ligue nord-américaine de hockey, Michel Godin, était présent à la rencontre pour remettre les honneurs aux Marquis. Il a remis la coupe du commissaire au capitaine Hugo Carpentier. Les Marquis pourront donc graver leurs noms de champions de saison pour une troisième fois de leur histoire...

• Le commissaire Godin a aussi remis au cerbère Loïc Lacasse son trophée du meilleur gardien de la LNAH et celui soulignant sa nomination sur l'équipe d'étoiles...

• Outre Alex Bourret, Olivier Croteau et Gaby Roch étaient absents...

• Bob Desjardins avait laissé entendre qu'il n'aurait sans doute pas un alignement complet parce que plusieurs de ses joueurs ne pouvaient se libérer le vendredi. Pourtant, il y avait 20 noms inscrits sur la feuille des alignements...

• Mentionnons que Cornwall aligne deux anciens défenseurs des Marquis, Jonathan Parisien et William Lacasse, en plus de Danick Malouin...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer