Explosion en troisième période

Hugo Carpentier, des Marquis de Jonquière.... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Hugo Carpentier, des Marquis de Jonquière.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Une explosion de quatre buts en troisième a permis aux Marquis de Jonquière de remporter 5-3 le premier match de la série aller-retour contre le Blizzard, vendredi au Colisée de Trois-Rivières.

Les Jonquiérois, qui disposent d'un match en main sur Rivière-du-Loup, auront la chance de reprendre la tête du classement dès ce soir, alors que ce sera au tour des Trifluviens de leur rendre visite au Palais des sports de Jonquière.

Pour l'entraîneur-Francis Breault, qui a ainsi célébré une première victoire à la tête des Marquis, ses troupes ont fait preuve de caractère.

«C'est vraiment une grosse victoire d'équipe, parce qu'en troisième, ce sont tous les joueurs qui ont vraiment très bien joué», a commenté le pilote des Jonquiérois . «Je pense aussi que notre force physique a fait la différence dans ce match. On a fini nos mises en échecs et avec nos trois hommes forts, quand  ça s'est mis à  brasser à 3-1, on a senti notre équipe monter et la leur descendre. On a été en mesure d'en profiter en troisième. On s'est promené aisément dans leur territoire et on a marqué quatre buts.»

Breault a également apprécié que ses protégés jouent pendant 60 minutes comme il l'avait demandé et aussi, qu'ils ne baissent pas les bras. «Ce n'est pas parce qu'on perdait 3-1 qu'on ne travaillait pas. Mais quand on ne lâche pas et qu'on reste, le vent finit par tourner.» De fait, malgré une pression constante de l'offensive jonquiéroise (ils ont dirigé 41 tirs contre Marco Cousineau), ce n'est qu'en troisième qu'ils ont pu récolter le fruit de leurs efforts.

La première période a connu un début tumultueux alors que les hommes forts ont décidé de mettre les choses au point (pour ne par dire aux poings). Sean McMorrow et Boby Fugère Fugère ont jeté les gants, pour ensuite être imités par Gaby Roch et Chris Cloutier. Après ce premier règlement de comptes, le Blizzard a été le premier à s'inscrire au pointage sur un tir de Carl Gélinas entre les jambières de Loïc Lacasse. La réplique des Marquis a suivi deux minutes plus tard, alors Mathieu Brunelle a filé en échappée pour déjouer le cerbère Marco Cousineau sur une belle feinte du revers.

À mi-chemin de la deuxième, les Trifluviens ont profité d'un avantage numérique pour reprendre les devants sur un tir dévié de Pierre-Olivier Beaulieu, avant de faire mouche de nouveau par l'entremise Marc-André Huot.

En troisième, le vent a tourné de bord et les Marquis ont enfilé quatre buts sans réplique. Le capitaine Hugo Carpentier a donné le ton en déjouant Cousineau à 7mn23. Une minute plus tard, le défenseur Samuel Groulx créait l'égalité avec son deuxième but de la saison. P.J.  Corsi (2e étoile) a marqué le but vainqueur tandis que Benoit Gratton (1 but, 2 passes/1re étoile) a confirmé la victoire des Marquis en mystifiant la défensive trifluvienne à lui seul. 

L'entraîneur-chef des Marquis a aussi salué le travail du gardien Loïc Lacasse. «En troisième, ils ont eu deux chances de marquer et il nous a gardés dans le match.» 

Breault a aussi confirmé qu'en utilisant trois hommes forts dans son alignement samedi, il a affiché ses couleurs pour le match de samedi. «Ils vont savoir qu'ils  s'en viennent chez nous et que ce ne sera pas facile», a-t-il conclu.  

Des changements à l'alignement sont prévus, mais le seul qui était confirmé était le retour d'Olivier Croteau.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer