Marquis: Richard Martel approché

Richard Martel a été approché par la direction... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Richard Martel a été approché par la direction des Marquis pour succéder à Claude Bouchard.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Coup de tonnerre dans le ciel bleu des meneurs de la Ligue nord-américaine de hockey.

L'entraîneur-chef des Marquis, Claude Bouchard, quitte l'équipe pour Shawinigan, où il renouera avec le travail d'entraîneur-chef des Cataractes dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Dans les faits, la nouvelle ne surprend pas vraiment puisque l'entraîneur-chef, même s'il s'est dit heureux de sa situation, a toujours souhaité avoir une deuxième chance à la barre d'une équipe junior majeur.

Marc Boivin, copropriétaire et directeur général des Marquis, a été informé de la décision de son bon ami de retourner dans le junior majeur peu après 9h mercredi matin. Une décision qui n'a évidemment pas fait son bonheur, alors qu'il ne reste que six matchs à la saison avant le début des séries.

«Au début de l'année, je ne m'attendais pas à ce qu'il quitte (durant la saison), mais la semaine passée, il a commencé à me parler qu'il avait reçu des offres», relate Marc Boivin à l'autre bout du fil.

«Martin Gagné sera entraîneur-chef par intérim en attendant qu'on trouve quelqu'un, poursuit le DG. En fin de semaine, ça se peut que ce soit Martin avec moi derrière le banc, ou avec un joueur qui ne joue pas.»

Richard Martel contacté

Concernant Richard Martel, Marc Boivin confirme avoir contacté le coloré entraîneur, un choix que bien des partisans semblent préconiser. Le principal intéressé a d'ailleurs assisté à quelques parties au cours des derniers mois.

«Il n'a pas dit non et il n'a pas dit oui non plus. Il m'a dit d'attendre que l'annonce officielle soit faite avant de se rencontrer, a indiqué le DG des Marquis. J'ai aussi contacté Francis Breault et j'ai deux autres solutions en tête. Francis Breault m'a dit qu'il me donnerait une réponse d'ici 24 à 48 heures, car il fallait qu'il parle à sa conjointe. C'est sûr qu'il connaît toutes les équipes dans la ligue et que ça ferait un très bon candidat aussi.»

Breault a roulé sa bosse comme joueur et comme entraîneur. Outre les Voltigeurs de Drummondville dans le junior majeur, les amateurs du circuit Godin le connaissent surtout pour son association avec la formation de Sorel-Tracy (HC Carvena et Éperviers) qu'il a dirigée durant trois saisons (2012-13 à 2014-15).

Durant son séjour à la barre de Sorel-Tracy, il a mené ses troupes en finale à deux reprises, en plus de mettre la main sur un premier championnat de saison de son histoire.

Bob Desjardins

Quant à Bob Desjardins, il y a peu de chances de le revoir derrière le banc de Jonquière d'ici la fin de la saison. Ce dernier a d'ailleurs été fort surpris d'apprendre le départ de Bouchard.

Le Jonquiérois d'adoption a en effet quitté les Marquis à la mi-décembre pour accepter les fonctions d'entraîneur et adjoint au gérant général des River Kings de Cornwall. «Bob Desjardins est à Cornwall et il ne reviendra pas à Jonquière. Ils ne le laisseront pas partir», estime Marc Boivin qui n'a même pas pensé à Desjardins comme candidat potentiel.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer