Le retour de Bob Desjardins à Jonquière

L'ancien entraîneur des Marquis, Bob Desjardins, effectuera un... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

L'ancien entraîneur des Marquis, Bob Desjardins, effectuera un retour au Palais des sports de Jonquière, vendredi.

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Pour la première fois depuis qu'il a quitté les Marquis de Jonquière pour prendre la direction des River Kings de Cornwall, à la mi-décembre, Bob Desjardins prendra place derrière le banc de sa nouvelle équipe au Palais des sports, vendredi. Un match comme les autres? Pas vraiment.

«Je mentirais en disant que ce sera un match comme les autres, répond l'entraîneur jonquiérois. Pour moi, ce sera une nouvelle occasion de faire du hockey dans ma cour. Je suis un peu assis entre deux chaises. Je suis content de retourner au Palais des sports parce que c'est ma ville, mais ce sera aussi un peu étrange. Mais dans la vie on ne connaît pas tout le temps l'endroit où on fait notre travail. Pour l'instant, mon travail est à Cornwall et j'en suis bien content.»

Les River Kings connaissent beaucoup de succès depuis l'arrivée de Bob Desjardins. À leurs huit derniers matchs, ils ont amassé 13 points au classement. L'équipe occupe toujours le dernier rang de la Ligue nord-américaine de hockey, mais la bonne récolte des dernières semaines lui a permis de réduire son retard sur les autres formations.

Desjardins explique principalement les récents succès des River Kings par l'addition de quelques joueurs.

«Ça va bien, reconnaît Bob Desjardins. Nous avons effectué de bons changements. Les décisions que nous avons prises à la date limite de la période de transactions nous ont aidés à améliorer notre défensive. C'est le gros point que nous devions améliorer.

«Les acquisitions de Jonathan Parisien et William Lacasse, deux défenseurs que nous avons obtenus des Marquis, nous ont beaucoup aidés. Ces acquisitions majeures ont stabilisé notre défensive. En fait, nous avons présentement trois anciens des Marquis à la ligne bleue. En plus de Lacasse et Parisien, Danick Malouin a aussi commencé l'année avec les Marquis. Ils sont tous les trois dans notre top 4.

«Nous avons réalisé d'autres transactions qui nous ont amené de la profondeur. Nos dernières transactions avaient pour but de combler des besoins bien précis que nous avions à Cornwall. Depuis huit matchs, ça va très bien. Certains disent que nous sommes un feu de paille. Ils peuvent continuer de le dire, je n'ai aucun problème avec ça.»

Bob Desjardins effectue présentement son deuxième séjour avec les River Kings. Il a aussi dirigé l'équipe de Cornwall de la mi-janvier 2015 à la fin de mai.

Lorsqu'il a accepté le poste, il connaissait donc parfaitement les bons et les mauvais côtés de sa décision. Il n'a toujours aucun problème avec les mauvais côtés.

«Je fais onze heures de route en deux jours pour gagner ma vie, note Bob Desjardins. Je suis prêt à le faire n'importe quand. Certains travaillent plus fort que ça pour gagner leur vie sans aimer ce qu'ils font. Moi, j'aime ce que je fais.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer