Marquis: un match digne des séries

Benoît Gratton n'a pas été en mesure de... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Benoît Gratton n'a pas été en mesure de déjouer Guillaume Decelles sur cette séquence.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Marquis de Jonquière ont remporté le premier des deux rounds contre les 3L de Rivière-du-Loup 2-1, vendredi, ce qui leur  a permis de conforter leur place au sommet du circuit Godin, mais ce fut à l'issue d'une bataille de tous les instants devant les quelque 1800 spectateurs réunis au Palais des sports.

En effet, avec un seul point d'écart pour le premier rang, chacun des deux clubs a trimé dur avec l'intention d'empocher les deux précieux points à l'enjeu.

En première, aucune des formations n'est parvenue à s'inscrire au pointage, mais ce n'est pas parce que les Marquis n'ont pas essayé! D'ailleurs, les Louperivois doivent une fière chandelle à leur cerbère Guillaume Decelles qui a résisté aux nombreux assauts des locaux (15 tirs contre 3).

Malgré un but rapide de Bryce Swan en avantage numérique dès la 47e seconde de jeu, les Marquis n'ont jamais baissé les bras et leurs efforts ont été récompensés puisqu'ils ont quitté la glace avec une avance de 2-1. Mathieu Brunelle a créé l'égalité, lui aussi à la faveur d'un jeu de puissance, tandis que Jean-Sébastien Bérubé doublait l'avance des locaux sur des passes de Benoit Gratton et Jean-Michel Bolduc.

Le troisième vingt a été tout aussi âprement disputé, mais l'étanchéité des Marquis a été mise à rude épreuve pour empêcher les visiteurs de marquer. Ces derniers ont bénéficié de quatre occasions, dont une en fin de rencontre à 6 contre 4 avec 38 secondes à faire, mais le gardien Loïc Lacasse a su résister à la poussée offensive des visiteurs. Lacasse a d'ailleurs mérité la première étoile et Decelles la troisième. La troisième est allée à Mathieu Brunelle.

Un match de séries

En point de presse, l'entraîneur-chef Claude Bouchard était plus que satisfait de la tenue de ses protégés qui ont tous, sans exception, trimé dur et payé le prix.

«C'est un match des séries. J'avais dit cette semaine que nous devions trouver le moyen de hausser notre intensité d'une coche et on l'a super bien fait. On a joué une super bonne première période et en deuxième, on a été bons. En troisième, on a eu quelques punitions à tuer, mais de l'autre côté, ils n'ont pas gagné huit de leur dix derniers matchs pour rien. Ils se sont améliorés beaucoup.

« Les spectateurs ont vraiment assisté à un match des séries. Nous n'avions pas de temps ni d'espace sur la glace avec la rondelle. (...) Ça va être comme ça jusqu'à la fin de l'année pour toutes les équipes. Faut que tout le monde travaille, paye le prix et s'applique sur les petits détails, sans ça, on est dans le trouble. On en a eu un bel exemple ce soir, car même si on a joué une super belle game et qu'on a travaillé vraiment super fort, on l'a gagné par la peau des fesses.»

Malgré ce gain à l'arraché, les Marquis devront se remettre à l'ouvrage avec autant d'ardeur vendredi prochain alors qu'ils croiseront de nouveau le fer contre les 3L. Le point positif, estime-t-il, c'est qu'il pourra analyser le vidéo pour essayer de trouver les failles de l'adversaire d'une part, et de l'autre, de colmater les petites brèches des siens en désavantage numérique.

 «Il faudra essayer de contrôler nos émotions, car on a peut-être perdu un peu notre focus en troisième; on a donné plus d'occasions de compter que d'habitude en désavantage numérique», a conclu Claude Bouchard.

En bref

  • Le relationniste des Marquis, William Tremblay, a fait un relevé de la moyenne des assistances des équipes de la LNAH lors de leurs matchs à domicile. Force est de constater que les partisans jonquiérois sont fidèles au poste, plus que dans les sept autres régions. Ainsi, après 14 rencontres à domicile, les Marquis ont maintenu une moyenne de 1697 spectateurs/match, les 3L, qui ont le vent dans les voiles, ont une moyenne de 1186/match et le Cool FM, de 1023/match. La moyenne de la ligue est de 1086 spectateurs/match. La plus basse moyenne appartient au Blizzard avec 703/match. La plus grosse assistance de la saison appartient également à Jonquière avec 2237 spectateurs (le 8 janvier avec la visite du Blizzard et le tirage de la Loto-Marquis), et la plus basse a été enregistrée à Laval, avec 409 spectateurs...
  • Les Élites étaient à l'honneur pour la mise au jeu des Marquis. Pour l'occasion, les joueurs Jérémy Fortin, Marc-Antoine Gagné, Raphaël Harvey-Pinard et Jérôme Gravel ont représenté l'équipe midget AAA pour la cérémonie. Chez les Marquis, le défenseur Jean-Michel Bolduc, lui-même un ancien Élites, a pris part à la mise au jeu...
  • Rappelons que les spectateurs qui auront conservé leur billet de match d'hier soir pourront assister gratuitement à la partie des Élites présentée jeudi au Foyer des loisirs...
  • Arrivé jeudi soir à New York, la nouvelle acquisition des 3L, Kirill Tulupov, a transféré hier à Québec, où l'équipe l'a pris à bord de l'autobus pour ensuite se diriger au Saguenay. L'ancien Sag porte le #8... Vendredi prochain, les Marquis accueilleront à nouveau les 3L pour un dernier affrontement en saison régulière...
  • Avec les efforts déployés par les joueurs en action hier soir, il y a fort à parier qu'Anthony Stewart sera en uniforme pour l'unique match de vendredi prochain. Ce sera sans doute une semaine de plus qu'Il pourra consacrer à améliorer sa forme physique...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer