Les Marquis s'en tirent bien

Les Marquis de Jonquière l'ont emporté 3-2 sur... (Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Les Marquis de Jonquière l'ont emporté 3-2 sur le Cool-FM de Saint-Georges.

Photo Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Marquis de Jonquière n'ont peut-être pas disputé leur meilleur match, mais ils ont tout de même savouré leur 20e victoire de la saison et leur 11e consécutive à domicile, vendredi, en l'emportant 3-2 sur le Cool-FM de Saint-Georges, devant 1931 spectateurs présents au Palais des sports.

Malgré la victoire (voir photos), l'entraîneur-chef Claude Bouchard n'était pas très satisfait de la tenue de ses protégés, de sorte que l'entraînement de ce midi ne fera certes pas de tort.

«Ce n'était pas notre meilleur match, surtout durant les deux premières périodes. Nous avons eu de la misère à démarrer la rencontre. Nous venions de disputer deux excellents matchs et on ne peut pas jouer nos matchs A chaque soir», a-t-il commenté après la rencontre.

«Il faut donner crédit à l'adversaire qui a travaillé excessivement fort, peut-être une petite coche de plus que nous. Le point positif, c'est qu'on a réussi à revenir en troisième, laquelle a été notre meilleure période», ajoute-t-il, en concédant que ses troupes ont eu chaud en fin de rencontre.

«C'est sûr que quand ils se retrouvent à 6 contre 4 en fin de match, ça devient plus difficile de contenir leur offensive. Mais il faut s'y faire; ce seront des matchs serrés comme ça jusqu'à la fin de la saison. Toutes les équipes veulent nous battre et ce qu'on doit retenir, c'est qu'il faudra travailler fort tout le temps. Les sept équipes ne sont pas certaines de la position qu'ils occuperont d'ici les séries. C'est un vieux dicton, mais c'est souvent l'équipe qui va travailler le plus fort le soir donné qui va gagner le match. Ce soir, l'adversaire a travaillé très fort et on est passé proche de l'échapper», a conclu le pilote des Marquis, qui a eu un bon mot pour son gardien, Loïc Lacasse. Son vis-à-vis, Hubert Morin, s'est lui aussi distingué aux dépens des Jonquiérois.

Fin de match tumultueuse

En fin de première, les Marquis ont été les premiers à s'inscrire au pointage sur un tir de Jean-Sébastien Bérubé.

En deuxième, les deux formations ont repris là où elles avaient laissé, mais l'arrivée de Pierrick Martel avec Nicolas Blanchard et Kévin Cloutier a porté ses fruits. Cloutier, bien placé à la droite de Lacasse, l'a battu de vitesse grâce à un beau jeu de passes amorcé par Blanchard. Les Marquis ont répliqué deux minutes plus tard par l'entremise de Benoit Gratton pour reprendre les devants 2-1.

En troisième, les Marquis ont profité de l'un des rares avantages numériques de la soirée pour conforter leur avance à 3-1 sur un tir vif du Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger.

Mais les choses se sont gâtées pour Saint-Georges en fin de rencontre lorsque Blanchard s'en est pris à Jérémie Malouin. Si Malouin a écopé d'un deux minutes sur l'altercation, Blanchard, lui, a écopé d'un cinq minutes pour avoir été l'agresseur, ce qui entraîne normalement une suspension d'un match automatique, en plus de se faire indiquer la sortie.

Toutefois, l'entraîneur et DG Dean Lygitsakos a l'intention de porter la décision en appel et il y a fort à parier que le Cool pourra quand même compter sur son robuste et prolifique attaquant pour la visite des Jonquiérois en Beauce, dimanche.

Enfin, avec une minute à faire dans le match, les Beaucerons ont fait preuve de caractère malgré la perte de Blanchard et ont chauffé les locaux. Profitant d'un jeu de puissance, ils ont même réussi à réduire l'écart à un seul but sur un tir de David Poulin avec 58 secondes à faire. Ils ont tenté le tout pour le tout en retirant leur gardien pour un sixième attaquant, mais heureusement, les Marquis ont réussi à tirer les marrons du feu.

Les Marquis en bref

• L'ancien Saguenéen Nicolas Blanchard se sert bien de son physique imposant et n'est pas facile à tasser devant le but. Hier, à sa première présence au Palais des sports, le rapide attaquant a tout de même été limité à une passe....

• Après le but des Marquis en première, les hommes forts sont entrés en action. Le chouchou des partisans jonquiérois, Gaby Roch a servi une leçon à Kevin Cormier. Ce dernier n'a pu qu'encaisser les coups, à défaut d'être capable d'atteindre la cible...

• Le Shérif Sean McMorrow a enchaîné contre le Jonquiérois Yannick Dallaire. Le Shérif a eu le meilleur sur Dallaire qui a dû retraiter au vestiaire en raison d'une coupure à l'arcade sourcilière...

• À Thetford, combat de titans entre Joël Thériault et Francis Lessard du Blizzard de Trois-Rivières. Un violent combat où l'Animal a eu le meilleur sur Lessard. Ouch!..

• Le #91, Peter James Corsi n'était pas en uniforme, n'étant pas parfaitement remis de sa blessure...

• Des vingt joueurs qui ont pris part à l'échauffement, c'est finalement Mathieu Brunelle qui a été laissé decôté. Il sera toutefois en uniforme dimanche, pour le match à Saint-Georges.

• Saint-Georges doit composer avec un alignement miné par les blessures. Au moins huit joueurs réguliers, dont les anciens Marquis Francis Charette et Patrick Bernier, n'ont pas fait le voyage au Saguenay...

• Par contre, trois joueurs ont disputé leur premier match dans l'uniforme du Cool, soitPatrick Lapostolle. Marc-Antoine Desnoyers et Maxime Guyon...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer