Un double défi pour les Marquis

L'entraîneur-chef des Marquis, Claude Bouchard... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Marquis, Claude Bouchard

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Marquis de Jonquière affronteront le Cool FM de Saint-Georges à deux reprises, en fin de semaine dans le cadre d'une série aller-retour qui s'amorcera vendredi, au Palais des sports pour se terminer dimanche, au centre sportif Lacroix-Dutil.

Même si la troupe de Dean Lygitsakos se présente avec une fiche de quatre défaites d'affilée (dont deux en prolongation), le pilote des Marquis, Claude Bouchard, est loin de prendre la formation beauceronne pour acquise puisqu'avec la fin des transactions, chaque formation a cherché à bonifier son alignement pour améliorer son classement. Ce qui ajoute au défi à la parité déjà existante dans ce circuit. «Saint-Georges a fait deux grosses acquisitions avec (Nicolas) Blanchard et (Sasha) Pokulok. Ils ont aussi (Francis) Charette, Kévin Cloutier, etc. Même s'ils sont cinquièmes au classement, on est conscients qu'ils ont une bien meilleure équipe sur papier que leur fiche l'indique. Ils sont aussi forts sur papier que les quatre équipes de tête au classement. Ce ne sera donc pas un week-end facile», assure Claude Bouchard en rappelant que les Marquis présentent une fiche de .500 face au Cool FM, chaque club ayant remporté ses deux matchs à domicile.

«Réussir à balayer deux matchs dans cette ligue, c'est déjà difficile, alors deux contre la même équipe, ça l'est encore plus, poursuit le pilote des Marquis. Depuis le début de la saison, c'est une lutte endiablée à tous les matchs, peu importe contre qui on joue. Pour gagner, il faudra travailler et s'appliquer sur les détails. Avec 12 matchs à jouer, c'est le dernier blitz avant les séries. On doit les prendre un à la fois et jouer d'une façon qui va ressembler à celle que j'aimerais qu'on joue en séries. À ce temps-ci de l'année, tous les soirs, ce sera un match de séries. Les grands gagnants dans tout ça, ce sont les partisans.»

Pour ce qui est de son alignement, Bouchard attendait de savoir si Peter James Corsi serait rétabli pour la fin de semaine. Les trois hommes forts, Gaby Roch, Sean The Sheriff McMorrow et la nouvelle acquisition Hubert Poulin, seront en uniforme pour les deux matchs. Si Corsi peut jouer, il devra laisser deux attaquants réguliers de côté. Une décision qui n'est pas facile. «Y'a pas un joueur qui mérite d'être sorti chez les réguliers, autant à la défense qu'à l'attaque. À ce temps-ci de l'année, ce sont davantage des décisions d'organisation que du coach. Quand on va commencer les séries, c'est certain qu'il y aura des blessés en raison de la guerre qu'il faudra livrer à chaque match. Le prix à payer sera important pour se rendre au bout; on a besoin de profondeur et c'est cette profondeur que l'organisation a décidé de privilégier à ce temps-ci de la saison», de conclure Claude Bouchard.

Entraînement

Samedi, de 11h45 à 13h45, tous les joueurs des Marquis prendront part à une séance d'entraînement au Palais des sports. Un exercice cher à Claude Bouchard qui pourra mettre l'emphase sur certains aspects du jeu avec ses troupes. «C'est un investissement des propriétaires parce qu'ils croient en l'équipe et à l'importance de tenir un ou deux entraînements pour bien se préparer en vue des séries», souligne Bouchard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer