Francis Lessard s'amène chez les Marquis

L'homme fort Francis Lessard a été acquis par les Marquis de Jonquière en... (Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie)

Agrandir

Archives Le Progrès-Dimanche, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Frédéric Marcoux
Le Quotidien

L'homme fort Francis Lessard a été acquis par les Marquis de Jonquière en provenance des River Kings de Cornwall. Pour l'obtenir, Jonquière a cédé les arrières Jonathan Parisien, William Lacasse et leurs choix de 4e et 5e rondes au prochain repêchage.

Le directeur général des Marquis, Marc Boivin, a confié qu'il était intéressé depuis longtemps à acquérir l'attaquant de 6 pieds 3 pouces 235 livres. Il avoue prendre un risque, puisque Lessard a dit publiquement dans le passé qu'il ne viendrait jamais joué à Jonquière.

«On a décidé de faire la transaction quand même. Jonathan Parisien s'était trouvé un travail à temps plein comme pompier et ne pouvait presque plus jouer pour nous. Il a fallu donner William Lacasse, c'est sûr que c'est plus tannant un peu, mais pour avoir un bon joueur, il faut donner de quoi», explique Marc Boivin.

Le défenseur William Lacasse a récolté 9 points en 21 parties cette saison. L'organisation ne s'arrête pas au fait que Lessard a déjà dit ne pas vouloir porter les couleurs des Marquis. Samedi soir, Boivin ne s'était toujours pas entretenue avec sa nouvelle acquisition.

«Si je m'arrête quand quelqu'un dit qu'il ne veut pas jouer à Jonquière, on n'aurait pas d'équipe, lance Marc Boivin. Une fois qu'ils sont ici, ils ne veulent plus repartir.»

Un besoin

Francis Lessard comblerait un besoin chez les Marquis. Boivin souligne que «des fois sur la route, on tente d'abuser de nos joueurs et c'est fatigant».

«C'est un tough qui peut jouer au hockey ici. Il n'est pas gênant à embarquer . Il sait jouer. Je sais qu'il y a d'autres équipes qui vont lui dire «dis-lui que tu n'y va pas à Jonquière, je vais aller te chercher». Il reste que la date limite des transactions est le 19 janvier, si je ne réussis pas à avoir ce que je veux pour lui, la seule place où il pourra jouer, c'est à Jonquière. Avec ce que je viens de donner, il va falloir que quelqu'un paye s'il le veut. Si je n'ai pas ce que je veux, il va rester ici», tranche Marc Boivin.

Francis Lessard, âgé de 36 ans, a disputé 115 rencontres dans la Ligue nationale de hockey.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer