Les 3L s'imposent devant les Marquis

Le gardien Loïc Lacasse a été chassé après... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le gardien Loïc Lacasse a été chassé après le 5e but.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les 3L de Rivière-du-Loup attendaient les Marquis de Jonquière de pied ferme et ils sont passés de la parole aux actes en s'imposant 7-4 sur la formation jonquiéroise.

Les Marquis ont été les premiers à ouvrir la marque, Benoit Gratton déjouant le cerbère Guillaume Decelles après 4mn36 de jeu sur des passes de P.J. Corsi et Hugo Carpentier. Malheureusement, ce sera le seul moment de réjouissance des Jonquiérois en première puisque les Louperivois ont enfilé quatre buts sans réplique (Marc-Olivier D'Amour, Marc-André Tourigny, Simon Danis-Pépin et Sylvain Deschâtelets en avantage numérique). La deuxième période a mal commencé pour les Marquis qui ont vu Francis Meilleur partir en échappée, malgré un désavantage numérique,  pour enfiler l'aiguille aux dépens de Loïc Lacasse, et ce, après à peine une minute de jeu. Ce 5e but des 3L a indiqué la sortie au cerbère jonquiérois qui a cédé sa place à Frédéric Piché. Quarante-six secondes plus tard, le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a réduit l'écart à 5-2 à la faveur d'un jeu de puissance, Sylvain Deschatelets a ajouté son grain de sel en marquant deux fois de suite en avantage numérique pour compléter son tour du chapeau.

Tirant de l'arrière 7-2, la troupe de Claude Bouchard n'a pas baissé les bras. Jean-Sébastien Bérubé a vu son boulet de canon trouver le fond du filet. Benoit Gratton a enfilé son deuxième du match pour conclure sa soirée de travail avec trois points. Ce fut toutefois trop peu trop tard pour les Jonquiérois qui devront renouer avec leurs bonnes habitudes dès ce soir, alors qu'ils accueillent le Blizzard de Trois-Rivières.

Bâtir sur la troisième

Pour Claude Bouchard, cette défaite n'avait rien de commun avec celle à Cornwall samedi passé où ses protégés ne s'étaient tout simplement pas présentés. Contre Rivière-du-Loup, le pilote des Marquis estime plutôt que ses protégés ont disputé un match en trois temps. «On a très bien commencé le match et honnêtement, on a été très très bons jusqu'à ce qu'ils marquent leur 2e but. On a eu trois échappées (Corsi, Carpentier et Christophe Lalonde) sans compter et les 3L ont marqué un but qui n'était pas bon. Ni l'arbitre ni le juge de ligne n'ont appelé le hors-jeu alors que nos joueurs et notre gardien, eux, avaient arrêté de jouer. (Les 3L) ont ramené la rondelle dans le fond et ils l'ont mise dans le  but ce qui a fait 2-1. Après ce but, on a joué frustré pour le reste de la période et Rivière-du-Loup en a marqué deux autres. On a continué à joué frustrés en deuxième et on s'est mis à écoper de punitions et à chialer pour rien contre les arbitres. Ça a donné ce que ça a donné, relate le pilote des Jonquiérois qui estime que cette séquence frustrante leur a coûté le match.

«Par contre, on est très bien revenus en troisième. On a travaillé très fort et on a fait de belles choses. Il faut bâtir sur notre troisième en préparation du match contre Trois-Rivières.»

Claude Bouchard a aussi donné crédit à l'adversaire qui a été opportuniste et a su profiter des chances qu'il a eues. «Ils ont gagné sept de leurs huit derniers matchs. C'est l'équipe qui est sur la meilleure séquence dans la ligue et qui joue du bon hockey ces temps-ci. On les avait battus de manière décisive à nos derniers matchs  contre eux et on savait qu'ils nous attendraient dans le détour.» Enfin, Claude Bouchard estime qu'il n'y a pas de quoi paniquer avec le fait que c'est la première fois que les Marquis perdent deux matchs consécutifs. Une première après 21 matchs dans une saison qui en comptent 40...

En bref

• L'ancien des Saguenéens, Nicolas Blanchard, a fait une entrée en scène remarquée dans la LNAH, en inscrivant deux buts et une passe dans une victoire de 6 à 5 du Cool FM de Saint-Georges sur l'Assurancia de Thetford...

• Un an et demi après avoir fait l'acquisition du Cool FM de Saint-Georges, l'homme d'affaires natif de Lac-Bouchette, Léo-Guy Morrissette, a remis sa franchise aux mains de la LNAH. Déjà aux prises avec des problèmes de santé importants depuis le début de la saison 2015, M. Morissette a été victime le 4 septembre dernier d'un ACV assez grave qui l'a paralysé du côté gauche. S'en sont suivis deux mois de réhabilitation à Beauceville où il a eu d'autres problèmes de santé. L'homme de hockey de 70 ans n'a donc pas eu vraiment le choix de délaisser la concession. Des gens d'affaires de la région ont démontré de l'intérêt pour poursuivre la tradition du hockey de la LNAH à Saint-Georges. Afin de faciliter le processus de vente, la LNAH prend la relève et opérera la concession beauceronne en attente d'un règlement...

• Plusieurs produits sont maintenant disponibles à la boutique souvenir des Marquis. Outre de nouveaux chandails, il est également possible de se procurer un jeu de 24 photos (format 4x6) pour 15$ réalisées par le photographe André Émond. Seulement 100 paquets sont disponibles. Par contre, il n'y aura pas de cartes de joueurs pour chaque équipe de la LNAH comme ça avait été le cas l'an dernier...

• Vraiment beau le nouveau chandail kangourou des Marquis, même si son prix, 80$, peut en faire sourciller quelques-uns. Il est aussi possible de se procurer des chandails réplique personnalisés (nom, couleur et numéro) au coût de 120$...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer