Cornwall surprend les Jonquiérois 5 à 3

À l'exception de son premier match dans l'uniforme... (Photo Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

À l'exception de son premier match dans l'uniforme des Marquis contre son ancienne équipe (Saint-Georges), le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger tire son épingle du jeu, puisqu'il a amassé au moins un point par match.

Photo Le Progrès-Dimanche, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Marquis de Jonquière semblaient se diriger vers un 4e week-end parfait, mais voilà qu'ils ont laissé filer une avance de 3-0 pour finalement s'incliner 5-3 face aux River Kings de Cornwall devant une foule d'à peine 792 spectateurs au centre civique Ed Lumley.

Pour la formation ontarienne, il s'agit seulement de leur troisième victoire de la saison dans la LNAH, mais ces trois petits gains ont en commun d'avoir été réussis à domicile. Pourtant, les Marquis ont rapidement pris les commandes du match en première avec trois buts sans réplique en l'espace de trois minutes, oeuvre de Jérémie Malouin, Mathieu Brunelle et Hugo Carpentier. Mais le vent a tourné à partir du deuxième vingt, alors que les River Kings ont rebondi en inscrivant à leur tour cinq buts consécutifs pour célébrer leur troisième gain de la saison. Les six points de ces victoires ont tous été récoltés à domicile.

Jean-Philippe Caron et Pierre-Luc Faubert ont donné le ton en deuxième pour réduire l'écart à 3-2. De leur côté, les Marquis ont baissé de régime, passant entre autres de 17 lancers en première contre seulement 7. D'ailleurs le pointage aurait pu être bien différent si le gardien Frédéric Piché n'avait pas réussi quelques arrêts-clés.

En troisième, les Marquis n'ont pas réussi à trouver un deuxième souffle tandis que les locaux ont poursuivi sur leur lancée pour finalement prendre les devants et filer vers la victoire. Ils ont profité d'un avantage numérique de quatre minutes et d'un peu de malchance des Marquis pour créer l'égalité sur un tir de Michaël Stinziani, tandis que Nicolas Larocque-Marcoux permettait à la formation ontarienne de s'imposer au pointage pour la première fois dans le match. Avec deux minutes à faire dans la rencontre, François Ouimet a fait mouche pour sceller la victoire des River Kings aux dépens des détenteurs du premier rang du circuit Godin.

Proie facile?

De cette défaite contre la dernière équipe au classement, l'entraîneur Claude Bouchard espère simplement que ses joueurs retiendront la leçon. Aucune équipe ne peut être prise à légère dans cette ligue. D'ailleurs, les River Kings avaient eux aussi du millage dans le corps puisqu'ils jouaient à Rivière-du-Loup vendredi.

Cela dit, le pilote des Marquis s'est retrouvé avec des troupes amorties, même en début de rencontre. «Honnêtement, même si on a pris les devants 3-0 en première, on n'a pas joué une grosse période. On a surtout été opportunistes», a-t-il commenté. «Quand on vient jouer ici, on ne veut pas que les gars prennent l'adversaire à la légère, mais c'est la nature humaine et c'est plus facile à dire qu'à faire. D'autre part, même si ce n'est pas une excuse, quand on part pour un aussi long périple sur la route pour jouer un match en soirée, c'est très difficile. Je l'ai senti: physiquement, on n'avait pas de gaz et mentalement, on n'avait pas le focus de d'habitude. On a donné un paquet de revirements et on n'a pas respecté les consignes sans la rondelle, alors que ce sont des choses qu'on fait bien d'habitude. Je ne crois pas que ce soit un manque de volonté des gars», analyse-t-il.

«Il faut que ça nous serve de leçon. Que les gars soient conscients qu'on n'en a pas joué une bonne. D'ailleurs, ils n'ont pas besoin d'un dessin, ils le savent. Il faut qu'on revienne vendredi prochain en étant conscients que ça peut arriver et en s'assurant que ça ne se reproduise plus», a-t-il conclu.

Les Marquis en bref

• L'attaquant François Fortier subira finalement une opération au genou lundi. Il sera absent pour environ moins un mois. Par contre, Luis Tremblay est jugé prêt pour un retour au jeu. Les Marquis peuvent aussi compter sur Christophe Lalonde qui est impatient de renouer avec l'action, lui qui a été laissé de côté en fin de semaine...

• Dès le deuxième but des Jonquiérois, les River Kings ont tenté de changer le tempo en envoyant leurs hommes forts dans la mêlée. Robbie Thomson a jeté les gants contre Sean McMorrow tandis que Curtis Tidball s'est mesuré à Gaby Roch...

• C'est plutôt rare dans le circuit Godin, mais une seule pénalité a été décernée en deuxième période, et c'est Olivier Croteau pour rudesse après le sifflet...

• Claude Bouchard est vraiment un passionné de hockey. Après le match de Cornwall, il s'est arrêté à Victoriaville afin de se joindre aux Saguenéens qui y disputent un match à 16h...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer