Une victoire éclatante

Après s'être fait refuser un premier but, avec... (Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Après s'être fait refuser un premier but, avec 4mn47 à jouer, les hommes de Claude Bouchard ont continué à mettre de la pression. Jean-Sébastien Bérubé a finalement fait dévier avec succès le tir de Jonathan Paiement moins de deux minutes plus tard à la faveur d'un jeu de puissance.

Photo Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y avait de l'électricité dans l'air, samedi au Palais des sports de Jonquière et cette énergie s'est matérialisée sur la glace, alors que les Marquis de Jonquière ont sonné la charge de façon éclatante pour s'imposer 5-1 face au Cool FM de Saint-Georges, au grand plaisir des 1631 spectateurs présents.

Les nouveaux venus de la formation jonquiéroise ont été particulièrement brillants, chacun récoltant au moins un point. À cela s'ajoute le brio du gardien Frédéric Piché qui a d'ailleurs mérité la première étoile de cette rencontre de la Ligue nord-américaine..

Parmi les nouveaux venus, Christopher Lalonde, qui avait été laissé de côté la veille, a inscrit deux buts consécutifs en plus de jouer avec une impressionnante énergie. Le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a réussi sa rentée à la maison en inscrivant le dernier but des locaux à 48 secondes de la fin. Même le défenseur Samuel Groulx a récolté une passe pour son premier point dans la Ligue nord-américaine de hockey.

D'entrée de jeu, l'entraîneur Claude Bouchard a affirmé qu'il s'agissait d'une victoire de caractère. Pour lui, il était important que ses joueurs gardent la hargne qui les animait après la défaite «plate» de vendredi, avec un but marqué à 10 secondes de la fin. «J'ai aimé la réaction des gars après la défaite de vendredi. Ils étaient vraiment fâchés d'avoir perdu ce match et ça démontre qu'ils ont ça à coeur. L'avantage quand tu rejoues le lendemain contre la même équipe, c'est de revenir avec le même sentiment qui t'envahissait la veille. On a bien commencé la rencontre et on a imposé notre tempo dès le début. On a été menaçants, on aurait pu en compter 3-4 buts, on a frappé et on a patiné», a-t-il souligné.

Le pilote des Marquis constate aussi la rivalité qui s'installe entre les deux formations, surtout avec l'arrivée de Francis Charette dans le camp adverse. «Ça met de l'action dans la foule et on sentait cela sur le banc.» Il a eu de bons mots pour ses p'tits nouveaux. « Le trio de Vigneault-Bélanger, Brunelle et Bérubé ont été bons. Ils nous ont donné le tempo et je suis aussi content pour Piché. Il garde un match sur quatre et depuis le début de la saison, il est vraiment solide. Il a fait vraiment fait deux gros arrêts en début de deuxième qui auraient pu virer la game de bord», souligne Claude Bouchard.

Il n'avait d'ailleurs rien à reprocher à ses troupes. «Aujourd'hui, on a patiné et on s'est impliqués physiquement, tant nos attaquants que nos défenseurs. Quand on regarde toutes les facettes de notre jeu aujourd'hui, il n'y en a pas vraiment eu une où on a eu de la difficulté. Honnêtement, on a mieux joué que vendredi et on méritait de gagner.»

Intensité

La première a été des plus intenses et les Marquis ont affiché leurs couleurs en bombardant Pier-Olivier Pelletier de 19 tirs. Après s'être fait refuser un premier but, avec 4mn47 à jouer, les hommes de Claude Bouchard ont continué à mettre de la pression. Jean-Sébastien Bérubé a finalement fait dévier avec succès le tir de Jonathan Paiement moins de deux minutes plus tard à la faveur d'un jeu de puissance. Les locaux ont donc retraité au vestiaire avec une avance de 1-0.

En début de deuxième, le gardien Frédéric Piché a littéralement volé un but aux visiteurs, ce qui a inspiré ses coéquipiers. Le jeune Christophe Lalonde a doublé l'avance des siens sur un superbe tir des poignets, justement sur une belle passe initiée par le cerbère, remise avec précision par Alex Bourret.

La recrue a remis ça moins de cinq minutes plus tard en déjouant de nouveau Pelletier sur des passes de Samuel Groulx (#67) et Jérémy Malouin. En troisième, les Beaucerons ont réussi à s'inscrire au pointage sur un tir de Martin Nolet qui a dévié sur le patin de Benoit Gratton.

Les Marquis ont répliqué par des buts d'Olivier Croteau (3e étoile) et de Vigneault-Bélanger. Les amateurs de boxe ont également eu droit à un boni en fin de match lorsque Gaby Roch a malmené Yannick Dallaire. McMorrow a ensuite enchaîné avec Kevin Cormier, mais ils ont rapidement été séparés par les arbitres.

Les Marquis en bref

Francis «Le Chat» Charette, qui porte maintenant le #82 pour le Cool FM, a goûté à l'hostilité de la foule jonquiéroise. Nargué lors de ses apparitions sur la glace, il a aussi eu droit à la médecine de Jean-Michel Bolduc en encaissant une rude mise en échec en première...

• Avec l'arrivée de Christophe Lalonde et Jérémy Vigneault-Bélanger à l'attaque, c'est le Brunois Jean-Simon Allard qui a cédé sa place hier...

• Concernant le but refusé, Claude Bouchard estime qu'il serait temps que la Ligue investisse dans l'ajout de juges de but...

• La technique du pommier secoué n'a pas souri à Mario Boilard Jr qui a jeté les gants face au chêne Olivier Croteau en première. Ce dernier a eu le meilleur en décochant quelques droites. Sur la mise au jeu suivante, Keven Cormier s'est rué sur le Shérif McMorrow, mais mal lui en pris car il s'est blessé dans la région de l'oeil lors de la chute des deux hommes forts..

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer