Dix petites secondes de trop

À peine échangé au Cool FM de Saint-Georges, Francis Charette est venu hanter... (Photo 123RF)

Agrandir

Photo 123RF

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

À peine échangé au Cool FM de Saint-Georges, Francis Charette est venu hanter les Marquis de Jonquière, hier, en contribuant au but vainqueur des Beaucerons qui leur a permis de se sauver in extremis avec une victoire de 3-2 au Centre sportif Lacroix-Dutil.

Les Beaucerons ont été les premiers à s'inscrire au pointage par l'entremise de Kévin Cloutier à peine cinq minutes après le début du match. Six minutes plus tard, le capitaine Hugo Carpentier a créé l'égalité à la faveur d'un avantage numérique, sur des passes de Michael Novosad et P.J. Corsi. Malheureusement, le Cool FM a repris les devants à peine 28 secondes plus tard, lorsque Maxime Lévesque a déjoué le cerbère Loïc Lacasse. Dominés 14-9 pour les tirs au but en première, les hommes de Claude Bouchard ont repris du poil de la bête en deuxième, lorsque Mathieu Brunelle a profité d'un drôle de bond de la rondelle pour la glisser derrière Pier-Olivier Pelletier et créer l'égalité à mi-chemin de la rencontre.

En fin de troisième, les Marquis n'ont pas été en mesure de capitaliser sur un jeu de puissance avec 2mn30 à jouer dans la rencontre, grâce à une punition décernée à Kévin Cloutier. Ce dernier a trouvé un moyen de se venger en marquant son deuxième de la partie, avec seulement 10 secondes à faire dans le match, sur une passe de Charette, confirmant ainsi la victoire des Beaucerons.

Pas de panique

Malgré la défaite des siens, le pilote des Marquis, Claude Bouchard, s'est dit satisfait de la tenue de ses protégés, principalement dans les deux derniers vingts. «Ce n'est pas une défaite crève-coeur. On n'est pas les premiers ni les derniers à perdre sur une fin de match. C'est toujours plate, mais c'était un beau match de hockey. On a été moyens en première période, mais on a été bons en deuxième et en troisième. Il faut aussi donner crédit à l'autre équipe qui a joué un bon match. C'est un style de rencontre où il n'y a pas beaucoup d'espaces sur la patinoire et où les deux équipes jouent bien défensivement, de sorte que le match peut aller d'un bord ou de l'autre. On a peut-être mal géré le cadran dans la dernière minute. On a forcé le jeu, un de nos défenseurs s'est fait prendre dans le bas de la zone et ils sont partis à deux contre un avec 20 secondes à faire. Ça fait partie de la game. Il n'y a pas de panique à avoir», estime le pilote des Marquis.

Ce dernier estime que ses troupes sauront se reprendre ce soir, au Palais des sports. « (Samedi), on va devoir s'assurer de jouer pendant 60 minutes et de bien gérer le pointage en fin de match.»

Claude Bouchard a également apprécié la prestation de ses p'tit nouveaux, le défenseur Samuel Groulx et l'attaquant jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger, convaincu qu'ils vont s'améliorer au fur et à mesure qu'ils vont s'adapter au système de jeu des Jonquiérois.

Au départ, l'attaquant jonquiérois ne devait pas jouer, car Bouchard n'avait pas eu le temps de changer son alignement en raison de la transaction tardive. Toutefois, après discussions avec le groupe de leaders de l'équipe avant le match, ces derniers trouvaient important de faire jouer Vigneault-Bélanger le soir même contre son ancien club au lieu d'attendre à samedi. C'est finalement l'autre nouveau venu, Christophe Lalonde, qui a été laissé de côté.

L'attaquant de Jonquière, Jérémy Vigneault-Bélanger, s'alignera désormais pour... (Photo courtoisie) - image 2.0

Agrandir

L'attaquant de Jonquière, Jérémy Vigneault-Bélanger, s'alignera désormais pour les Marquis, à la suite de la transaction qui a envoyé Francis Charette au Cool-FM de Saint-Georges.

Photo courtoisie

Vigneault-Bélanger revient chez lui

Juste avant d'affronter le Cool-FM de Saint-Georges dans une série aller-retour, l'organisation des Marquis de Jonquière a conclu une transaction majeure, tard jeudi soir, qui envoie le #72 Francis Charette rejoindre son ancien entraîneur, Dean Lygistakos, actuel grand manitou du club beauceron. En retour, le dg Marc Boivin a obtenu les services du jeune Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger, en plus d'un choix de deuxième ronde au prochain repêchage.

Bien sûr, ce n'est pas de gaieté de coeur que les dirigeants des Marquis se sont départis du talentueux attaquant #72, qui a tout de même rendu de fiers services à la formation jonquiéroise depuis son repêchage il y a sept ans. En 283 rencontres en carrière, «Le Chat» a récolté 178 buts et 248 mentions d'aide pour un total de 426 points, en plus de soulever la coupe à deux reprises avec les Marquis.

«L'organisation de Jonquière a essayé de l'accommoder, mais c'était une tâche ardue étant donné que pour procéder à une transaction, il faut que les deux parties soient satisfaites. Nous souhaitons à Francis la meilleure des chances dans ses projets futurs. De notre côté, nous sommes très heureux de l'acquisition de Jérémy. C'est un p'tit gars de la place et il va entrer à la perfection dans la structure de jeu de l'organisation», a commenté Marc Boivin.

Âgé de 23 ans, le fougueux Jonquiérois s'est distingué à sa première saison dans la Ligue nord-américaine de hockey, amassant 58 points, dont 20 buts en 38 rencontres. Au cours de la présente campagne, le #4 qui sera désormais le #14 chez les Marquis, a récolté 13 points en 16 matchs. Vigneault-Bélanger, qui a notamment évolué pour les Élites et les Jeannois d'Alma, retrouvera son ancien entraîneur des Marquis junior AA, Bob Desjardins, actuel entraîneur adjoint des Marquis.

Dans les deux cas, les joueurs impliqués dans la transaction sont déjà en action en fin de semaine, jouant tous deux contre leurs anciens coéquipiers. Pour sa part, le pilote des Marquis, Claude Bouchard, voit également d'un bon oeil l'acquisition de Vigneault-Bélanger. «C'est un joueur local, de moins de 26 ans, qui est efficace dans les deux sens de la patinoire.»

Charette en terrain connu

Dans le communiqué du Cool FM, Dean Lygitsakos était également ravi de son coup, même si lui aussi s'est départi de Vigneault-Bélanger à contrecoeur. « (Charette) est l'un des plus grands joueurs de la LNAH. Il peut changer une partie à lui seul. J'ai eu la chance de le voir jouer pendant quatre ans sous mes ordres et il est encore meilleur que les gens le pensent. C'est un ami personnel et un gars qui va combler une lacune au sein de notre formation, soit de l'offensive pure et dure. Ce gars-là vaut souvent le prix du billet juste par sa présence et la tentation de le jumeler à Keven Cloutier était telle que je ne pouvais y résister», a commenté le dg et pilote du Cool FM. Charette, qui porte le #82, retrouvera ses anciens coéquipiers des Marquis, le gardien Pier-Olivier Pelletier et le robuste attaquant Patrick Bernier.

Les Marquis en bref

  • Samedi, à 19h15, soit juste avant le match entre les Marquis de Jonquière et le Cool-FM de Saint-Georges, Saguenay procédera au dévoilement de l'exposition permanente consacrée à l'illustre défenseur natif de Kénogami, Pierre Pilote, dont la statue de bronze trône déjà à l'entrée principale du Palais des sports. Le célèbre # 3 des Blackhawks de Chicago ne sera toutefois pas présent lors de la cérémonie protocolaire...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer