Marquis : deuxième week-end parfait

Le gardien des Marquis, Loïc Lacasse, s'est mérité... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

Le gardien des Marquis, Loïc Lacasse, s'est mérité la première étoile.

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

C'était le jour de la marmotte pour le Blizzard de Trois-Rivières, qui encaissé une deuxième défaite en autant de matchs aux mains des Marquis de Jonquière. Les hommes de l'entraîneur Claude Bouchard ont en effet savouré un deuxième week-end parfait en signant une victoire de 4-1 devant une faible foule de 615 spectateurs au Colisée de Trois-Rivières.

Les Marquis ont du même coup conforté leur avance par six points devant Trois-Rivières au sommet du classement de la Ligue nord-américaine de hockey.

Les Marquis ont rapidement affiché leurs couleurs par l'entremise d'Olivier Croteau à peine 1mn44 après le début de la rencontre. À mi-chemin du premier vingt, Jean-Simon Allard déjoue à son tour Marco Cousineau pour doubler l'avance jonquiéroise. Mathieu Guertin sera le seul à déjouer Loïc Lacasse quelques secondes plus tard pour réduire l'écart à 2-1, et profitera d'une erreur de la défensive adverse pour redonner une avance de deux buts aux siens, et ce, malgré un désavantage numérique. En deuxième, malgré une autre domination des Marquis dans les lancers, aucun but n'a été marqué. Il faudra attendre la dernière seconde du match pour voir Alex Bourret inscrire son premier but dans l'uniforme des Marquis, dans un filet désert, et lui aussi, en dépit d'un désavantage numérique. Les unités spéciales ont eu leur mot à dire puisque le Blizzard a été incapable de marquer malgré 7 avantages numériques.

Le gardien des Marquis, Loïc Lacasse a repoussé 24 des 25 tirs dirigés contre lui. Il a vécu un week-end toute étoile, puisqu'il a mérité la première étoile à chacune de ses deux sorties et n'a concédé que deux buts sur un total de 53 tirs. Les autres étoiles sont allées à P.J. Corsi (3e) et au gardien du Blizzard, Marco Cousineau qui a tout de même fait face à 41 lancers.

«C'est une grosse performance comparée à vendredi. On jouait contre une équipe qui avait marqué 12 buts à leurs deux derniers matchs, soit six contre Thetford Mines vendredi et six contre Saint-Georges la semaine passée. C'est une équipe qui a une grosse attaque et c'était important pour nous de revenir et jouer selon notre identité. Il fallait trouver le moyen de travailler un peu plus fort et mieux jouer dans les structures sans la rondelle. On l'a vraiment bien fait, et c'est ce qui nous a permis de donner seulement un but à une équipe comme ça. C'est vraiment une victoire d'équipe! Tout le monde a embarqué dans le ''pattern''. C'est une belle performance d'équipe», a résumé Claude Bouchard.

En bref

Si Cornwall vit toujours des péripéties dans ses voyages en autobus au Saguenay, hier, c'était au tour des Marquis de connaître des ratés dans le transport. L'autobus et ses 23 passagers qui se dirigeaient à Trois-Rivières pour le match contre le Blizzard est tombé en panne en cours de route. Un autre autobus a été dépêché à l'Étape, mais le match a quand même commencé avec 32 minutes de retard...

Dernière acquisition des Marquis, le jeune Christophe Lalonde a pris part à l'entraînement matinal. Il a été inséré dans l'alignement. Comme Olivier Croteau était lui aussi de retour dans l'alignement, Mathieu Tremblay et Yann Poirier n'ont pas fait le voyage à Trois-Rivières...

Le dur à cuire Chris Cloutier était absent hier, parce qu'il a écopé d'un match automatique pour inconduite grossière lors du math de vendredi contre Thetford Mines...

En deuxième, les Marquis se sont fait refuser un but qui aurait porté la marque à 4-1 après que les officiels aient jugé que la rondelle avait été poussée avec un patin...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer