Les Marquis doublent le Blizzard

Samedi après-midi, les Marquis visitent les Éperviers de... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Samedi après-midi, les Marquis visitent les Éperviers de Sorel qui les ont blanchis lors de leur dernier passage au Colisée Cardin.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les Marquis de Jonquière ont bien amorcé leur programme double sur la route, hier soir, en doublant le Blizzard 6-3 devant une faible foule de 672 spectateurs au Colisée de Trois-Rivières.

La rencontre a pourtant mal commencé pour les Jonquiérois alors que leurs hôtes ont frappé rapidement par l'entremise de Vincent Richer. Toutefois, la troupe de Claude Bouchard s'est bien reprise dans les cinq dernières minutes du premier vingt, avec deux buts sans réplique, oeuvre d'Olivier Croteau et Jean-Sébastien Bérubé (1re étoile). En deuxième, les Marquis ont explosé en enfilant trois buts consécutifs, dont deux sur des jeux de puissance et en s'imposant 17-4 dans les tirs au but. Michael Novosad (2e étoile) a inscrit son premier but de la saison, puis Gratton a porté l'écart à 4-1. À peine 18 secondes plus tard, Novosad faisait de nouveau mouche, avant que le Blizzard ne riposte. En troisième, Bérubé a lui aussi enfilé son 2e du match pour envoyer Marco Cousineau aux douches pour laisser la place à Marc-Antoine Gélinas. Les Trifluviens ont réussi à déjouer Loïc Lacasse une dernière fois en troisième, mais ce fut trop peu trop tard.

Entraîneur-chef des Marquis, Claude Bouchard s'est dit satisfait de la performance des troupes. «C'est une équipe qui m'a impressionné offensivement. Nous avons eu un peu de misère dans notre zone pendant les dix premières minutes de jeu, mais à partir du milieu de la première, on a commencé à patiner un peu plus et à lancer au filet pour aller chercher le momentum. Puis, en début de deuxième, (Alex) Bourret a servi une grosse mise en échec dans le centre de la glace et a ramassé (Kéven) Veilleux. Ce dernier a sauté sur un de nos joueurs et il a écopé d'un deux minutes qui nous a permis de faire 3-1. (Marc-André) Huot a aussi pogné un mauvais deux et on a fait 4-1. Sans dire que la mise en échec de Bourret sur Veilleux a été le fait saillant du match, leurs punitions qui ont suivi nous ont permis de marquer deux buts et de garder le rythme.

«En troisième, on s'est bien défendus, mais on a écopé de punitions plates vers la fin. Ils ont eu des 5 contre 3, et même un 6 contre 3 en retirant leur gardien, sans réussir à compter. Si on exclut le premier dix et les mauvaises punitions de la fin, c'est une bonne performance», a commenté Bouchard, également satisfait de ses troupes en avantage numérique. «Souvent, on va chercher du momentum avec les avantages numériques, mais là on compte des buts importants qui font une différence dans le match.»

Cet après-midi, les Marquis visitent les Éperviers de Sorel qui les ont blanchis lors de leur dernier passage au Colisée Cardin. Claude Bouchard compte bien rafraîchir la mémoire de ses protégés à cet égard et souhaite que ses troupes rendent la monnaie de leur pièce à leurs hôtes.

Hamel: 16 matchs

Finalement, le comité de discipline de la Ligue nord-américaine de hockey n'a pas lésiné concernant la sanction imposée à Dave Hamel en lui imposant un total de 16 matchs de suspension. Samedi dernier, au Palais des sports, le #55 des 3L de Rivière-du-Loup a été chassé en deuxième période et à sa sortie de patinoire, il a manifesté sa grogne en lançant la chaise du gardien dans les gradins. Heureusement, la jeune fille qui a «reçu» la chaise s'en est tirée avec une ecchymose.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer