Yannick Riendeau de retour

L'as-marqueur Yannick Riendeau sera de retour dans l'uniforme... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

L'as-marqueur Yannick Riendeau sera de retour dans l'uniforme des Marquis de Jonquière dès vendredi, pour le match contre les Éperviers à Sorel, ainsi que samedi, pour la visite du Cool FM et Dean Lygitsakos.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

L'attaque des Marquis de Jonquière sera plus dangereuse que jamais avec le retour du prolifique Yannick Riendeau à compter de vendredi.

Yannick Riendeau de retourHier, le dg des Marquis, Marc Boivin, s'est entendu avec le #13 pour un contrat ouvert qui lui donne la possibilité de quitter l'équipe s'il obtient une offre d'un club européen, son plan A, d'ici le 15 décembre. S'il n'a aucune proposition sur la table d'ici là, il s'alignera avec les Marquis pour le reste de la saison, comme il s'était engagé à le faire l'an dernier.

Joint hier, l'ailier droit de 27 ans se présente dans d'excellentes dispositions pour aider l'équipe à gagner. Il devrait être en mesure de reprendre là où il a laissé, puisqu'il devrait être jumelé avec Hugo Carpentier, avec qui il a joué pendant quatre ans avec les Huskies de Rouyn-Noranda, et P.J. Corsi.

«Je sais où je m'en vais et le groupe de joueurs est resté sensiblement le même. Je connais la ligue. Je ne suis pas stressé; je vais là pour m'amuser et voir la gang de chums.»

Le nouveau pilote des Marquis, Claude Bouchard, n'est pas un inconnu non plus, puisqu'il dirigeait la formation de Val-d'Or lorsque Riendeau évoluait dans le junior majeur . «Je ne le connais pas personnellement, mais il m'a vu jouer l'an passé (avec les Marquis) et il m'a dit qu'il aimait bien autant mon jeu défensif qu'offensif et qu'il allait m'utiliser dans toutes les situations.»

Pour ce qui est de sa forme physique, Riendeau arrivera fin prêt puisqu'il vient à peine d'être retranché après deux matchs disputés dans la ECHL (avec les Beast de Brampton) et qu'il a continué de s'entraîner cette semaine. «Ça va prendre un peu d'adaptation, mais les autres travaillent durant la semaine et n'ont pas pratiqué non plus, alors je ne suis pas trop inquiet», assure celui qui sera en uniforme vendredi à Sorel et samedi à Jonquière.

Yannick Riendeau avait connu une excellente saison l'an dernier, avec un total de 65 points (22 buts, 43 passes) en 37 parties. En séries, il a longtemps figuré parmi les meilleurs pointeurs, même si les Jonquiérois n'ont disputé que neuf matchs (5 buts, 15 passes pour 20 points).

«L'an passé, ça avait vraiment bien été et j'avais été surpris, parce que d'habitude, c'est plus dur de s'adapter la première saison.»

Marc Boivin était un homme comblé hier. «C'est sûr que ça fait bien! On se retrouve avec trois lignes bien équipées pour jouer. C'est un bon gars et un excellent joueur de hockey», a commenté le copropriétaire de l'équipe au sujet de l'as-marqueur.

Éperviers différents

Par deux fois, les Marquis de Jonquière ont vaincu les Éperviers à Sorel-Tracy lors de leurs visites en sol jonquiérois, mais l'entraîneur-chef Claude Bouchard ne tient absolument rien pour acquis.

«Comme je le répète souvent, il y a une grande parité dans la ligue. D'ailleurs, quand on regarde le classement, il y a deux points qui séparent la première de la septième position. Pour ce qui est des Éperviers, les commentaires que j'entends, c'est qu'ils jouent différemment chez eux que sur la route, mais pas nécessairement en terme de rudesse. Je m'attends à ce qu'ils jouent avec plus de rythme et de confiance. De plus, quand on les a affrontés, c'était leur deuxième match en deux jours, ce qui ne sera pas le cas vendredi», a indiqué le pilote des Marquis qui enverra Loïc Lacasse devant le filet.

Concernant son alignement, il ne misera que sur un seul homme fort au lieu de deux, au profit de dix attaquants à Sorel. Benoît Gratton sera de retour avec François Fortier sur la première ligne. Restera à savoir s'il les jumellera avec Jean-Sébastien Bérubé ou avec Francis Charette qui est disponible pour les deux matchs. Mathieu Tremblay et Yann Poirier seront de nouveau laissés de côté.

Du côté de l'infirmerie, Olivier Croteau s'est blessé à son travail et Luis Tremblay est absent pour encore quelques semaines. Samedi, retour à deux hommes forts en action, dont Gaby Roch. Le pilote des Marquis se donne jusqu'à samedi matin pour déterminer son alignement à l'attaque. Si Riendeau joue avec Carpentier et Corsi, le Jeannois Jean-Simon Allard se retrouvera avec deux nouveaux coéquipiers.

Samedi soir, les Marquis accueilleront le Cool FM de Saint-Georges et Dean Lygitsakos au Palais des sports. «C'est une très bonne équipe de hockey sur papier. Ils ont une belle profondeur à l'avant et à l'arrière. On est conscients que ce ne sera pas évident. Et j'ose imaginer que quand Dean vient à Jonquière, il doit vouloir donner un petit effort de plus! Ça fait partie de la game et c'est à nous de nous préparer en conséquence.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer