Charette et Roch de retour

L'as-marqueur Francis Charette s'alignera avec les Marquis, samedi,... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

L'as-marqueur Francis Charette s'alignera avec les Marquis, samedi, alors que la formation jonquiéroise accueillera l'Assurancia de Thetford Mines, au Palais des sports.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pour la première fois cette saison, les partisans des Marquis de Jonquière assisteront au retour de l'homme fort Gaby Roch et de l'as-marqueur Francis Charette, au Palais des sports samedi après-midi, alors que la troupe de Claude Bouchard accueillera l'Assurancia de Thetford Mines. Il est même possible que le «Chat» prenne part aussi au match contre les 3 L à Rivière-du-Loup vendredi soir.

Des retours qui tombent à point parce que l'attaquant Benoit Gratton et le défenseur William Lacasse se retrouvent sur la liste des blessés pour toute la fin de semaine. Dans le premier cas, comme il n'a pas peur de se mettre le nez dans le trafic, force est de constater que Gratton se fait plutôt malmener par les adversaires depuis le début de la saison régulière. Son retour au jeu sera réévalué la semaine prochaine, tout comme celui de William Lacasse d'ailleurs. Ce sera Christopher Guay qui fera un retour dans l'alignement en remplacement de Lacasse.

Interrogé sur le retour du fils prodigue, Claude Bouchard ne s'attend pas à ce que le #72 reçoive un accueil tiède de ses coéquipiers. «Charette a demandé à jouer et ça ne peut être que bon pour lui et pour nous, a indiqué l'entraîneur-chef des Marquis. Je pense qu'il va être bien accueilli dans la chambre. Les gars sont conscients que c'est un bon joueur de hockey et que c'est l'un des bons joueurs de cette équipe depuis plusieurs années. Je trouve ça positif qu'il puisse revenir avec nous. Ce soir (hier), on va jaser avec pour savoir comment il se sent, s'il joue les deux matchs ou juste un, et à partir de là, je vais voir avec qui je vais le faire jouer», a précisé Claude Bouchard. Quant à Gaby Roch, l'équipe senior qu'il dirige sera en action vendredi soir, de sorte qu'il ne pourra s'aligner avec les Marquis que samedi. Devant le filet, Claude Bouchard enverra Loïc Lacasse dans la mêlée vendredi, mais n'a pas pris de décision pour samedi.

Enfin, le pilote des Marquis ne tient rien pour acquis contre Rivière-du-Loup vendredi, même si les Jonquiérois les avaient vaincus 9-3 et 7-4 en matchs préparatoires. Bouchard rappelle que les matchs hors concours sont très différents de ceux en saison régulière. « (En matchs hors concours), les 3 L n'avaient même pas le quart de leur équipe quand ils sont venus à Jonquière et dans le deuxième, il nous manquait des joueurs et eux aussi. C'est très différent, en saison régulière. Pour notre part, il faut mettre le focus sur nous et continuer à être efficaces comme lors des deux derniers matchs où on a été bons à 5 contre 5, en avantage et en désavantage numérique. Il faut continuer dans cette lignée.» Pour l'instant, il préfère se concentrer sur le match de vendredi avant de penser à celui de samedi contre Thetford Mines. «Dans cette ligue, il y a une grande parité qui fait qu'aucun club ne peut être pris à la légère. On va commencer par jouer le premier vendredi et on va s'ajuster pour le deuxième», a-t-il conclu.

Le capitaine des Marquis de Jonquière, Hugo Carpentier,... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie) - image 2.0

Agrandir

Le capitaine des Marquis de Jonquière, Hugo Carpentier, connaît beaucoup de succès avec ses compagnons de trio, P.J. Corsi et Jean-Simon Allard. Le 28 espère continuer sur cette lancée.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Une surprise stimulante pour Carpentier

De son propre aveu, Hugo Carpentier ne s'attendait pas à hériter du «C» sur son chandail cette saison même s'il en est à sa cinquième saison dans l'uniforme des Marquis de Jonquière. Loin d'y voir une pression additionnelle, le fougueux attaquant considère plutôt cet honneur comme un excellent stimulant à faire mieux.

«Je savais que je pouvais être nommé comme assistant, mais ç'a été une belle surprise, avoue-t-il lorsque joint hier. Pour être honnête, je ne m'attendais pas à être capitaine. Quand ils m'ont demandé si j'étais à l'aise d'avoir le C, j'ai dit oui sans hésiter. C'est ma cinquième saison avec les Marquis et c'est vraiment un bel honneur d'être capitaine dans une ligue professionnelle.

«Ça ne me met pas de pression supplémentaire et ça ne changera pas mon style de jeu. Tout le monde sait que je suis un joueur intense qui se donne à 100 % à chaque match. Je pense qu'ils m'ont donné cette lettre parce qu'ils savent quel genre de gars je suis hors glace. Je suis assez réfléchi avant de faire des gestes et ils savaient aussi que je ne changerais pas en ayant le C. Ce n'est aucunement un stress, mais bien plus une motivation pour moi», assure-t-il.

Le #28, qui forme un excellent trio avec Peter James Corsi et Jean-Simon Allard, connaît d'ailleurs un bon début de saison. Corsi occupe actuellement le premier rang des marqueurs chez les Marquis avec cinq buts, trois passes en quatre matchs, suivi de Carpentier (deux buts, cinq passes) en quatre parties. Allard est ex aequo au 6e rang avec Jonathan Paiement avec un but, trois passes.

«Pour l'instant, on a juste du positif pour notre ligne. PJ est un centre qui est capable d'apporter beaucoup offensivement et qui peut jouer aussi bien défensivement. Quant à Jean-Simon, il a sa chance de pouvoir en donner plus offensivement et il a un bon lancer. Et moi, je vais ramasser la rondelle dans les coins et je suis un bon fabricant de jeu. On a vraiment une belle chimie ensemble et on se complète très bien», analyse le capitaine.

Ce dernier estime qu'il a été choyé depuis qu'il s'est joint aux Marquis. «Chaque année, j'ai eu de bons trios», dit-il en rappelant son association avec les Dominic Léveillé, Marco Charpentier et Yannick Riendeau entre autres.

L'an passé, le #28 avait connu un début de saison canon, avec un but par match pour les 18 premiers matchs. Malheureusement, une blessure à l'épaule l'a mis sur la touche pour une bonne partie de la saison. Son épaule est complètement guérie, voire plus forte qu'avant, de sorte qu'il se croise les doigts pour la suite des choses. «On essaie toujours d'avoir un bon début de saison parce que la confiance est fragile. Quand tu commences bien, c'est toujours satisfaisant et on va se croiser les doigts pour que ça continue!»

Charette, un plus

Interrogé sur le retour de Francis Charette dans l'équipe, Hugo Carpentier assure que le #72 sera le bienvenu. Les dirigeants ont logé quelques appels pour connaître le pouls de l'équipe à ce sujet. «S'il vient, on veut qu'il soit là à 100 %. Ça fait quatre ans qu'on joue avec «Le Chat» et c'est une super bonne personne. Il avait des obligations professionnelles qui faisaient en sorte qu'il n'était pas disponible, mais si tout peut fonctionner, on ne peut demander mieux. Charette est un joueur exceptionnel, tout le monde le sait. Sur la glace, quand il décide de jouer, il peut changer l'allure d'un match à lui tout seul. C'est un plus pour nous qu'il est décidé, de lui-même, de revenir jouer. On va l'accueillir à bras ouverts. Il a tout à gagner. S'il décide d'embarquer dans l'équipe comme il l'a fait par le passé, il n'y aura pas de problème. De bons joueurs, il n'en pleut pas. Il a un talent exceptionnel et on veut l'avoir avec nous», de conclure le vétéran.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer