Un contrat pour Mathieu Tremblay

La deuxième fois aura été la bonne pour... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

La deuxième fois aura été la bonne pour l'attaquant Mathieu Tremblay qui vient de signer officiellement un contrat avec les Marquis de Jonquière pour la saison 2015-16. Le #10 a impressionné durant le camp préparatoire, notamment samedi dernier contre le Cool FM de Saint-Georges où il a formé un trio explosif avec François Fortier et Benoit Gratton.

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

Joueur invité au camp d'entraînement des Marquis de Jonquière, le Chicoutimien Mathieu Tremblay aura finalement gagné son pari. Le fougueux attaquant de 24 ans vient de signer officiellement avec l'organisation jonquiéroise de la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) et prendra part au match d'ouverture de vendredi soir, contre les Prédateurs de Laval, au Palais des sports.

Nul doute que sa prestation durant les matchs préparatoires et le trio explosif qu'il a formé samedi dernier aux côtés de François Fortier et de Benoît Gratton a forcé la main aux dirigeants des Marquis. À la fois fier et satisfait d'avoir fait sa place, Mathieu Tremblay n'entend pas lever le pied pour autant. «Dans ma tête, je suis encore un joueur invité. Je suis un peu rentré par la porte d'en arrière et si je veux rester dans l'alignement et jouer des matchs, je dois continuer à être intense et à faire comme au camp pour forcer la main de l'entraîneur. Comme je connais Claude (Bouchard), si tu ne donnes pas de rendement, ça ne le dérangera pas d'en prendre un autre», raconte celui qui avait été l'un des derniers retranchés du camp des Marquis il y a deux ans.

Il a donc oeuvré comme entraîneur pour les Espoirs de Saguenay dans le bantam AA en plus de jouer dans une ligue de garage. Mais la passion pour le hockey de compétition l'a repris, de sorte que cette année, il a fait tout en son pouvoir pour arriver en pleine forme et sur la coche pour faire sa place.

Après avoir été utilisé comme centre lors des deux premiers matchs préparatoires, le rapide attaquant a été jumelé, à sa grande surprise, au duo de Francis Fortier et Benoit Gratton. «En principe, je devais seulement jouer le match de vendredi (à Rivière-du-Loup). Mais comme Francis Charette et Jean-Sébastien Bérubé ne pouvaient être là samedi, Claude m'a demandé si ça m'intéressait de jouer. Il m'avait dit que je jouerais sur la 3e ligne avec Jérémie Malouin et Pierre-Luc Laprise. Mais quand j'ai regardé le plan de match samedi, j'ai vu que je jouais sur la première ligne avec Fortier et Gratton. Le stress a monté un peu», raconte-t-il en riant. «Honnêtement, j'étais très content et ça a vraiment bien été!»

Le Saguenéen ne sait pas sur quel trio il sera utilisé vendredi soir ni combien de matchs il disputera cette saison, mais cela lui importe peu. Il a avisé les dirigeants des Marquis qu'il serait disponible pour tous les matchs. Le pilote des Jonquiérois lui a rétorqué que son sort était entre ses propres mains et qu'il n'avait qu'à continuer de jouer comme durant le camp. Claude Bouchard a même avoué au petit #10 qu'il l'avait surpris et lui avait forcé la main. «Je te connaissais pour t'avoir dirigé au midget AAA, mais je ne pensais par que tu étais capable de tirer autant ton épingle du jeu offensivement et de ressortir autant que ça», lui aurait confié l'entraîneur-chef des Marquis qui a aussi beaucoup apprécié son travail en désavantage numérique.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer