Importante transaction avec Saint-Georges

Lacasse se joint aux Marquis

Le gardien Pier-Olivier Pelletier ne pouvait plus évoluer... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Le gardien Pier-Olivier Pelletier ne pouvait plus évoluer à Jonquière pour des raisons personnelles et professionnelles.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Serge Émond
Le Quotidien

Les Marquis de Saguenay ont conclu une transaction majeure avec le Cool FM de Saint-Georges, lundi. Ils ont cédé les vétérans Pier-Olivier Pelletier, Patrick Bernier et Simon Laliberté, en plus d'un choix de dixième ronde en 2016, en retour de Loïc Lacasse, Simon Tremblay, un jeune hockeyeur de Dolbeau-Mistassini, Alexandre Gauthier et un cinquième choix au prochain repêchage.

Échanger Pelletier faisait partie des priorités des Marquis depuis déjà quelques jours puisque le gardien avait avisé les dirigeants de l'équipe qu'il ne pourrait évoluer à Jonquière la saison prochaine pour des raisons professionnelles et personnelles. Pour combler son départ, ils ont mis la main sur Lacasse.

Bernier et Laliberté ont tous les deux disputé dix matchs en saison régulière avec les Marquis en 2014-2015. Simon Tremblay est un jeune joueur qui vient de terminer son séjour dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec après avoir porté les couleurs des Saguenéens de Chicoutimi, de l'Océanic de Rimouski et des Foreurs de Val-d'Or. Il a prévu poursuivre sa carrière et ses études à l'Université du Québec à Trois-Rivières, l'automne prochain. Finalement, le Jonquiérois Alexandre Gauthier est un homme fort qui a joué douze parties avec Saint-Georges, l'an passé.

La transaction d'hier est la première entre les deux équipes depuis que l'ancien grand manitou des Marquis, Dean Lygitsakos, a pris la direction de la formation de Saint-Georges.

«Avec la décision de Pier-Olivier, nous avions besoin d'un gardien, explique Marc Boivin, directeur général et copropriétaire des Marquis. Ce n'est pas que nous voulions faire une faveur à Dean, mais la seule équipe avec laquelle il était possible d'obtenir un bon gardien était celle de Saint-Georges. Nous visions Loïc Lacasse. C'est un gardien d'expérience dans la ligue qui a été un choix de sixième ronde du Canadien de Montréal en 2004. Pier-Olivier Pelletier ne pouvait plus venir ici pour des raisons personnelles et son travail. C'est la même chose pour Simon Laliberté. Il n'a plus autant de temps pour jouer au hockey. Patrick Bernier a eu un nouvel emploi l'an passé et il m'avait demandé de le rapprocher de chez lui.

«Simon Tremblay est un p'tit gars de Dolbeau. Pour nous, c'est un projet puisqu'il est inscrit à l'Université du Québec à Trois-Rivières. Le but est d'avoir le plus de joueurs possible de la région. Gauthier est un gars de Jonquière qui a bien fait le travail à Saint-Georges l'an passé.»

Après avoir confirmé la transaction, Marc Boivin a tenu à remercier Bernier, Laliberté et Pelletier pour le travail accompli avec les Marquis. Les deux premiers ont contribué à la conquête de deux championnats des séries éliminatoires. Le troisième a joué un rôle dans le second couronnement des Marquis.

«Ce sont des gars qui ont du caractère et du coeur, a précisé Marc Boivin. Ce n'est pas évident de les laisser aller, mais tu dois sacrifier de bons joueurs si tu veux améliorer ton équipe. Nous estimons que nous améliorons notre sort avec cette transaction et Saint-Georges pense sans doute la même chose.»

Marc Boivin ajoute que la profondeur de l'équipe en attaque permettra de combler les départs de Bernier et Laliberté. À ce propos, les Marquis ont conclu des ententes avec plusieurs joueurs importants. Des annonces devraient suivre dans les prochains jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer