Lessivés 10 à 2

Les Marquis jouent les touristes

Le Blizzard s'est amusé offensivement hier, marquant 10... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Le Blizzard s'est amusé offensivement hier, marquant 10 buts.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Julien Renaud
Le Quotidien

Les Marquis de Jonquière ne se sont «tout simplement pas présentés», hier, et ont été lessivés 10 à 2 par le Blizzard de Trois-Rivières.

Assuré de terminer au deuxième rang du classement de la Ligue nord-américaine de hockey et d'affronter les Prédateurs de Laval, l'entraîneur des Jonquiérois, Dean Lygitsakos, voyait les deux parties de la fin de semaine comme une occasion de peaufiner leur jeu en prévision du premier tour éliminatoire. Hier, il a été amèrement déçu de ce qu'il a vu sur la patinoire.

«On ne s'est tout simplement pas présentés. On était une équipe à plat, contre une équipe qui avait un enjeu important. On n'a pas tenu nos objectifs. On perdait 6 à 0 après une période et demie, ça veut tout dire», a-t-il commenté au terme de la rencontre.

«On va voir demain (aujourd'hui) quels joueurs ont du caractère dans cette équipe», a-t-il ajouté, en faisant référence à la partie locale contre l'Isotermic de Thetford-Mines, qui sera le dernier duel des Marquis en saison régulière.

Par ailleurs, Dean Lygitsakos considère que son équipe est emprisonnée dans un carcan d'indiscipline. «On a été affligés par le fléau des pénalités encore une fois. On est en voie de battre un record du nombre de minutes jouées en infériorité numérique et à 3 contre 5. C'est impossible d'avoir du momentum quand tu joues toujours avec un ou deux joueurs en moins. Il n'y a pas une équipe qui peut résister à ça», a-t-il soulevé, soulignant au passage que la LNAH devra s'entendre sur les standards d'arbitrage lors de sa prochaine rencontre sur la question. «Je ne suis plus capable de dire quels sont les standards présentement», a partagé Dean Lygitsakos. Le Blizzard a marqué quatre de ses dix buts en avantage numérique, hier. Enfin, l'entraîneur prévoit encore jongler avec son alignement pour la rencontre de samedi. «L'objectif est de vérifier quels joueurs ont besoin de congé pour ne pas mettre personne en danger avant les séries», a-t-il dit.

Bruno St-Jacques (2 buts) est le seul joueur des Marquis qui a déjoué Marco Cousineau, tandis que, du côté des gagnants, l'ancien des Marquis Marc-André Huot (3 buts, 1 passe), Yann Joseph (1 but, 5 passes), Pierre-Olivier Beaulieu (2 buts, 2 passes), Stéphane Boileau (1 but, 3 passes), Jonathan Bellemare (1 but, 2 passes) et Carl Gélinas (2 buts) ont animé l'attaque.

Les deux buts des Marquis ont été inscrits en troisième période.

Julien.renaud@lequotidien.com

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer