Aller-retour Contre des Beaucerons affamés

Un bon test pour les Marquis

La nouvelle acquisition des Marquis de Jonquière, Jean-Sébastien... ((Photo Mariane L. St-Gelais))

Agrandir

La nouvelle acquisition des Marquis de Jonquière, Jean-Sébastien Bérubé, endossera l'uniforme vendredi soir, lors du premier match de la série aller-retour contre le Cool-FM de Saint-Georges. La semaine dernière, le #21 a fait retirer son plâtre et a signé des autographes

(Photo Mariane L. St-Gelais)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

Les Marquis de Jonquière et le Cool-FM de Saint-Georges de Beauce ont des visées bien différentes dans le cadre de la série aller-retour qui s'amorcera au Palais des sports vendredi soir, pour se poursuivre samedi en Beauce. Les premiers sont à peaufiner leur alignement en vue des séries tandis que les seconds sont affamés de victoires pour reprendre le troisième rang de la Ligue nord-américaine de hockey.

Entraîneur-chef des Marquis, Dean Lygitsakos anticipait déjà le casse-tête de remanier ses trios offensifs avec le retour d'Hugo Carpentier et l'entrée en scène du robuste Jean-Sébastien Bérubé (6'3'', 215 livres), «une transaction qui, nous le croyons, va faire la différence» pour le projet de marquer l'histoire avec la conquête d'une 3e coupe consécutive du circuit Godin.

Pour le pilote des Marquis, ce programme double contre les Beaucerons constituera un bon défi.

«C'est une équipe qui est ''hot'' avec quatre victoires consécutives. Il y a de ces transactions qui transforment une équipe et l'acquisition du gardien Loïc Lacasse en fait partie. Il a fait la différence (dans les derniers matchs) et Saint-Georges a le momentum. Éric Bertrand a pris le rôle de vétéran-capitaine très au sérieux et il a pris sous son aile (Mickaël) Bédard et (Jérémy) Vigneault-Bélanger. Il les aide à se développer. C'est certain qu'il va falloir avoir ce trio à l'oeil. (Le Jonquiérois) Vigneault-Bélanger aime jouer à Jonquière, devant son monde, d'autant plus qu'il connaît une saison Cendrillon. Pour nous, c'est un beau défi parce que c'est une équipe qui patine. Nos systèmes sont mieux d'être à point!», concède Lygitsakos.

Cap sur les séries

Les Marquis ne sont surtout pas à négliger même si leurs objectifs sont d'un autre ordre.

«Saint-Georges veut finir troisième, à la limite quatrième et les matchs qui s'en viennent sont d'une grande importance pour eux. Ils vont vraiment se présenter. De notre côté, on va voir comment on est va être capables de contrôler leur vitesse. On ajoute de nouvelles cordes à notre arc avec les nouveaux joueurs qui s'ajoutent. Ce sera la première fois où on a à gérer tous ces retours en fin de semaine, tant en défense qu'en attaque. (...) Lorsque je regarde la composition des trios, je dirais que le casse-tête est assez dur à résoudre», avoue l'entraîneur-chef.

«Les quatre derniers matchs vont nous permettre de tout mettre ça en place en vue de la première ronde des séries.»

«On est assurés du 2e rang et ça prendrait un miracle pour finir premier, concède Lygitsakos. On va peaufiner notre système, créer de la chimie et de bonnes habitudes. On commence déjà à tomber en mode séries. D'ailleurs, on va s'entraîner samedi matin (à compter de 9h30) et la semaine suivante, ce sera le dimanche», ajoute celui qui a confirmé que le filet sera confié à Pier-Olivier Pelletier vendredi et à Frédéric Piché samedi.

Avec ce surplus de talent à toutes les positions, le pilote des Marquis songe à effectuer des rotations de personnel pour permettre à certains de bien guérir de petits bobos. Ce dernier se sent un peu injuste de devoir laisser de côté des Dany Roussin, Jean-Simon Allard, Charles Power ou Yann Poirier. Ces derniers ont tous fait le boulot lorsqu'appelés en renfort et ils font partie des éléments qui ont permis aux Marquis d'occuper le 2e rang malgré tous les éclopés qu'il y a eu durant la saison.

«Ce sont tous de Marquis et aucun ne mérite d'être laissé de côté. Mais ce sont des gars d'équipe et lorsque l'occasion va se présenter, ils vont sauter dessus», a-t-il conclu.

Mentionnons enfin que la première ronde des séries s'amorcera le vendredi 13 mars au Palais des sports. Jusqu'à 18h vendredi, les partisans peuvent profiter de la promotion pour acheter les billets des deux premiers matchs locaux et obtenir celui du 3e match local gratuitement.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer