Marquis de Jonquière

Les parties locales rares en janvier

L'entraîneur-chef des Marquis, Dean Lygitsakos, promet que la... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

L'entraîneur-chef des Marquis, Dean Lygitsakos, promet que la défaite de 7-2 de la semaine dernière est chose du passée et que les Jonquiérois entendent faire amende honorable.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(CHICOUTIMI) Les matchs au Palais des sports se feront rares pour les Marquis dans les prochaines semaines. Après celui de ce soir, contre le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce, les partisans jonquiérois devront patienter au 9 janvier puis au 23 janvier pour voir leurs favoris.

Les joueurs des Marquis n'auront pas droit à un long congé de Noël. Après le duel de samedi, ils se rendront au Colisée de Laval dimanche pour affronter les Prédateurs. «C'est l'une de nos seules présences en quelque temps. On va essayer de faire que ça compte, surtout qu'on sait tous qu'on aime ça jouer chez nous», de souligner l'entraîneur-chef Dean Lygitsakos.

La semaine dernière, les Marquis ont subi une première défaite en temps réglementaire à domicile, 7-2, devant le Blizzard de Trois-Rivières. Une contre-performance à tous les niveaux, admet le grand manitou des Marquis. «On n'a pas offert un effort à la hauteur de nos standards. C'est une erreur de parcours et je n'utiliserai pas d'excuses bidon pour esquiver la critique. Nos fans méritent mieux. Ce fut notre première défaite en temps réglementaire au Palais des Sports cette année et nous entendons faire amende honorable», de raconter Dean Lygistakos.

Malgré une liste des blessés qui ne cesse de s'allonger, l'entraîneur-chef se montre ravi de la deuxième position des siens au classement général, derrière les Éperviers de Sorel. «Au début de l'année, on avait un gros défi alors qu'on savait que cinq gros morceaux ne débuteraient pas l'année. On s'était dit qu'il fallait trouver une façon de se maintenir dans le peloton de tête, souligne-t-il. On se retrouve dans une situation où il faut puiser dans le fonds de nos réserves. D'être à quatre points de Sorel avec un match en main, pour nous, c'est objectif atteint, surtout qu'on a eu plus d'obstacles qu'on anticipait au début de l'année.»

Loto-Marquis

C'est devenu une tradition annuelle. Le grand tirage de la Loto-Marquis sera effectué pendant le match de ce soir. En plus de 5000$ en argent comptant, plusieurs prix seront également à gagner, dont un téléviseur Samsung 60 pouces, d'une valeur de 2000$ offert par Meubles Gilles Émond. Une paire de billets de saison de l'équipe sera également tirée au hasard.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer