La fin de semaine de la marmotte pour les Marquis

Jean-Simon Allard portera l'uniforme jonquiérois en fin de... ((Archives))

Agrandir

Jean-Simon Allard portera l'uniforme jonquiérois en fin de semaine.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(Chicoutimi) C'est un peu le week-end de la marmotte pour les Marquis de Jonquière qui affronteront les deux mêmes formations que la semaine dernière, soit le Cool FM de Saint-Georges ce soir et l'Isothermic samedi, à Thetford Mines. À la différence que la troupe de Dean Lygitsakos présentera un visage fort différent en raison de l'absence de plusieurs réguliers pour différentes raisons.

«Toute notre jeunesse sera là en fin de semaine», a confirmé le pilote des Marquis qui fera appel aux Jean-Simon Allard, Charles Power, Jason Houde et compagnie. La présence massive de la relève ne sera toutefois pas une excuse pour être moins exigeant envers ses troupes. «Ce sont tous des gars qui savent contribuer et je m'attends à un gros effort. C'est donc un super gros test et je m'estime chanceux de pouvoir compter sur autant de profondeur et d'avoir un bel alignement qui n'a rien à envier aux autres équipes», fait valoir Lygitsakos à l'autre bout du fil. «On aura une équipe plus rapide et ça adonne bien parce que Saint-Georges est aussi une équipe rapide. »

La défensive sera particulièrement modifiée ce soir avec l'absence de Bruno Saint-Jacques, Nicolas Marcotte et Jean-Michel Bolduc (suspendu 3 matchs). En plus d'utiliser Sean McMorrow à la ligne bleue, le pilote des Marquis donnera un essai à Charles Bergeron, un défenseur qui a joué pour les Jeannois du Collège d'Alma dans le circuit collégial. «Je n'ai pas encore envoyé le contrat à la ligue, mais j'ai une entente avec lui. Il a joué avec Saint-Georges l'an dernier. Il nous donne un coup de main.»

Samedi, les Marquis se rendront au centre Mario-Gosselin de Thetford Mines où ils voudront sans doute venger leur revers de samedi dernier, alors que les Thetfordois se sont sauvés avec la victoire en tirs de barrage. Faut dire que dans ce dernier cas, les effectifs jonquiérois étaient réduits à 13 joueurs en fin de rencontre, mais il n'en demeure pas moins que les Marquis sont incapables d'acheter une victoire en prolongation ou en fusillade. «La formation jonquiéroise a subi la défaite à cinq reprises depuis le début de la saison en bris d'égalité, un sommet dans le circuit», concède l'organisation dans son communiqué. «Même si l'équipe accumule des points semaine après semaine, ces points perdus pourraient faire une différence au mois d'avril.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer