La bête noire domptée

Hier, l'entraîneur-chef des Marquis, Dean Lygitsakos, n'avait rien... ((Archives))

Agrandir

Hier, l'entraîneur-chef des Marquis, Dean Lygitsakos, n'avait rien à redire sur la tenue de ses troupes.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(Chicoutimi) Les Marquis de Jonquière ont enfin dompté leur bête noire, hier, en s'imposant 5-2 sur le Cool FM de Saint-Georges-de-Beauce devant une maigre foule de 875 spectateurs au centre Lacroix-Dutil.

Les Marquis ont amorcé la rencontre en force, Hugo Carpentier déjouant deux fois plutôt qu'une le gardien Hubert Morin, habituellement fort efficace contre les Jonquiérois, à peine six minutes après le début de la rencontre.

Dix minutes plus tard, Kéven Dupont a réduit l'écart à 2-1 sur un tir qui a fait un mauvais rebond derrière le but pour dévier derrière le cerbère Pier-Olivier Pelletier. Toutefois, les Jonquiérois n'allaient pas s'arrêter en si bon chemin. Peter-James Corsi a fait mal aux Beaucerons dirigé par Bob Desjardins en portant l'écart à 3-1 avec 18 secondes à faire en première.

En deuxième, Francis Charette a tiré profit d'un 5 contre 3 pour conforter l'avance des Jonquiérois à 4-1 à 7mn08 du deuxième engagement. En troisième, Luis Tremblay s'est fait plaisir en creusant l'écart 5-1 lors d'un avantage numérique sur des passes de Yannick Riendeau et Alex Penner, ce qui a montré la sortie à Morin. Ce dernier a cédé sa place à un ancien gardien des Marquis, Marco Charpentier.

Les Beaucerons ont marqué leur 2e but sur un tir de Mikaël Bédard avec moins de trois minutes à faire, mais ce fut trop peu trop tard. À noter que le Jonquiérois Jérémy Vigneault-Bélanger a récolté deux mentions d'aide dans la défaite des siens.

Bonne lancée

L'entraîneur-chef des Marquis, Dean Lygitsakos, n'avait rien à redire sur la tenue de ses troupes. «On a joué un match presque impeccable, a-t-il commenté d'entrée de jeu. «Ils (Cool) ont marqué en toute fin de match sur un 5 contre 3 en enlevant leur gardien. Leur seul autre but a été le résultat d'un mauvais bond. Honnêtement, on n'a pas donné grand-chose. On a fermé le centre de la patinoire et on a vraiment été bons pour un match sur la route contre une bonne équipe qui a un bon personnel.

«On a joué un solide match et on a tellement bien patiné! On parle souvent de notre robustesse ou de notre talent, mais on est aussi une équipe qui patine et qui est capable de faire une belle transition entre la défense et l'attaque. Lorsqu'on le fait, on est vraiment dominant et on en a fait une belle démonstration ce soir (hier)», a poursuivi l'entraîneur avec bonne humeur.

Grâce à cette victoire, les Marquis ne sont plus qu'à un point des meneurs, avec un match en main par surcroît. La troupe de Lygitsakos tentera donc d'empocher deux autres points ce soir, avec la visite de l'Isothermic de Thetford Mines au Palais des sports.

Mais auparavant, les Marquis tiendront leur premier entraînement au Palais des sports cette saison de 11h à midi, «ce qui va permettre de peaufiner de petits détails», note Lygitsakos, impatient de profiter de cette première qui sera précédée par la prose de la photo officielle de l'équipe. Puis, ses soldats tenteront de continuer sur leur lancée victorieuse. «Thetford Mines a eu un bon match lui aussi (hier soir) et ça devrait donner un beau muffin ''explosion de fruits'' samedi soir», a-t-il imagé, impatient d'en découdre avec la troupe de Bobby Baril qui n'a pas remis les pieds au Palais des sports depuis qu'ils ont été vaincus en séries finales du circuit Godin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer