Trois buts et une passe

Riendeau donne le ton

Devant une version édulcorée des River Kings de... ((Photo Rocket Lavoie))

Agrandir

Devant une version édulcorée des River Kings de Cornwall, les Marquis de Jonquière ont renoué avec la victoire en doublant les visiteurs 6-3 devant les1589 spectateurs qui s'étaient déplacés au Palais des sports

(Photo Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien

(Jonquière) Devant une version édulcorée des River Kings de Cornwall, les Marquis de Jonquière ont renoué avec la victoire en doublant les visiteurs 6-3 devant les1589 spectateurs qui s'étaient déplacés au Palais des sports. Quant à Yannick Riendeau, il a célébré à sa façon sa décision de rester avec la formation jonquiéroise pour le reste de la saison et des séries en réussissant un tour du chapeau, lors d'une excellente soirée de quatre points.

Son compagnon de trio, Francis Charette n'a pas été en reste, récoltant quatre mentions d'aide sur les six buts des Jonquiérois.

Sans vouloir mépriser l'adversaire, l'entraîneur-chef des Marquis, Dean Lygitsakos, a avoué que le plus difficile, dans ce genre de rencontre, aura été de garder l'intensité de ses troupes. «Si on les bat 10-0, on va se faire dire qu'on les a trop dominés et qu'ils sont trop faibles. Moi, je vous dis que c'est dur de se présenter devant une équipe qui ne représente pas le calibre de la ligue. Sans manquer de respect envers Cornwall, ils ne se sont pas présentés avec une équipe de calibre. Quand on a une équipe qui aspire depuis quatre ans aux grands honneurs, c'est plus difficile de se motiver quand on voit qu'il manque la moitié de leur équipe.»

Côté hommes forts, Cornwall n'était pas non plus en mesure d'offrir un spectacle, donc le pilote des Marquis a utilisé tout son personnel, donné plus de temps de glace au troisième trio et donné un répit à des joueurs qui jouent malgré des blessures. Comme il s'agit de l'unique match du week-end, ce sera une bonne occasion de reposer les troupes pour la prochaine séquence qui s'annonce bien remplie.

Brio du premier trio

À mi-chemin de la première, profitant d'un jeu de puissance, Jean-Michel Bolduc a enfilé son premier but de la saison sur une belle passe précise de Charette. Le «Chat» était décidément en forme, puisqu'il a remis ça environ cinq minutes plus tard, ayant repéré Hugo Carpentier, laissé seul à la gauche du cerbère Pete Karvouniaris, qui a fait face à 16 tirs durant ce premier vingt. De son côté, Pelletier a repoussé 9 tirs, dont un lancer de pénalité accordé à Anthony Courcelles.

En deuxième, Julien Houle a réussi à surprendre Pelletier pour inscrire le premier but des visiteurs. Dix-neuf secondes plus tard, Yannick Riendeau a redonné une avance de deux buts aux Marquis en déjouant Karvouniaris d'un tir dans le haut du filet. Moins de cinq minutes plus tard, Nicolas Marcotte a creusé l'écart à 4-1.

En début de troisième, un tir de Jean-Philippe Caron a frappé Pelletier avant de dévier dans son filet. Yannick Riendeau a récidivé pour son deuxième de la rencontre d'un beau tir du revers pour porter la marque à 5-2. Les visiteurs ont toutefois profité d'un rare jeu de puissance pour réduire l'écart à 5-3 sur un tir de Mathieu Leduc. Puis, avec 34 secondes à faire dans le match, Riendeau a ouvert la machine pour aller s'emparer de la rondelle dans le territoire adverse, se moquer de la défensive et marquer dans un filet désert. Mentionnons que le gardien de Cornwall a sûrement rêvé de rondelles, lui qui a fait face à 41 tirs.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer