Alma passe le flambeau à Thetford Mines

Le maire de Thetford Mines, Alexandre Brousseau, est... (Photo La Pige, Laurence Desbiens)

Agrandir

Le maire de Thetford Mines, Alexandre Brousseau, est confiant quant à la réussite de la 53e finale des Jeux du Québec.

Photo La Pige, Laurence Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

(Laurence Desbiens, La Pige) - À quelques heures de la cérémonie de clôture de la 52e finale des Jeux du Québec, la Ville d'Alma a passé le flambeau à la Ville de Thetford Mines qui accueillera la prochaine édition à l'été 2018, vendredi à l'occasion d'un cocktail.

Pour la présidente du conseil d'administration de la 53e finale des Jeux du Québec, Guylaine Dubuc, Alma constitue un exemple à suivre sur toute la ligne: «L'équipe a été d'un accueil sans pareil. Ils ont été très généreux avec nous et nous ont donné des trucs pour la réussite de nos Jeux. La barre est très haute.»

La population du Saguenay-Lac-Saint-Jean a répondu à l'appel afin d'offrir aux jeunes une expérience hors du commun pour les Jeux d'Alma. «Plus de 3000 personnes se sont proposées pour être bénévoles. C'est du jamais vu», a déclaré le directeur général de la 52e finale, Sylvain Ouellet.

Le maire de Thetford Mines, Alexandre Brousseau, est confiant d'atteindre les standards d'Alma: «Nous avons l'équipe qu'il faut pour réussir et nous sommes capables de relever le défi.»

Alexandre Brousseau a tenu à rappeler le dynamisme de sa ville: «Même s'il n'y a plus d'emplois dans les mines, nous sommes une ville attractive, vivante et branchée. Nous sommes fiers de notre coin et nous avons très hâte de recevoir les athlètes.»

Plusieurs nouvelles infrastructures sportives et touristiques ont vu le jour sur le territoire de Thetford Mines afin de recevoir les jeunes athlètes. Un nouvel hôtel vient également d'ouvrir ses portes.

Pour une ville hôte, l'événement représente plus de 135 000 visiteurs ainsi que des retombées économiques d'environ 12 millions $. «C'est une bonne façon de faire rayonner notre ville. De plus, les jeunes qui participeront aux compétitions vont connaître notre coin et auront peut-être envie de s'y installer plus tard», ajoute Guylaine Dubuc.

Malgré le travail impeccable de la Ville d'Alma, l'équipe de Thetford Mines se dit d'attaque pour faire face à ce défi de taille. «Il suffit seulement de mettre les bonnes personnes dans les bonnes chaises. Certains membres de notre équipe ont même pris congé de leur emploi pendant deux ans afin de mener le projet à bon port», conclut Guylaine Dubuc.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer