Les visiteurs boudent le centre-ville

Le faible achalandage au centre-ville d'Alma déçoit les... (Photo La Pige)

Agrandir

Le faible achalandage au centre-ville d'Alma déçoit les commerçants.

Photo La Pige

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Pige
Le Quotidien

(Dereck Doherty, La Pige) - Malgré les efforts des organisateurs et des commerçants du centre-ville d'Alma pour dynamiser le secteur en profitant de la venue des Jeux du Québec (JDQ), les activités n'enregistrent pas le succès escompté. Néanmoins, ils ne baissent pas les bras et souhaitent toujours faire des activités de la relâche une fête récurrente.

Plusieurs facteurs expliquent le manque de participation de la population selon les gens interrogés, notamment les mauvaises conditions météorologiques des derniers jours ainsi que la distance entre les sites de compétition et le centre-ville. 

«C'est certain que le manque d'achalandage a un impact sur le Marché des Jeux au Hall de la terrasse des Cascades,  où l'on retrouve une quinzaine d'artisans locaux», reconnaît une membre de la permanence de l'organisation des JDQ, Frédérique Limoge, qui siège à la Société de développement commercial (SDC) d'Alma. 

Toutefois, la directrice générale de la SDC, Mélanie Renaud, qui reconnaît que les derniers jours n'ont pas été faciles, demeure optimiste: «On a le regard porté vers les prochains jours. On a de beaux évènements qui s'en viennent. On a fait une belle offensive de marketing et de publicité afin que la population réponde à l'appel.» 

Même son de cloche chez les commerçants du secteur, qui ne voient cependant pas la venue des Jeux du Québec comme une nouvelle source de revenus. 

C'est le cas du gérant du Dooly's de la rue Sacré-Coeur, Jeffrey Chenard: «La plupart des parents qui accompagnent leurs jeunes en compétition vont dédier tout leur temps à cela, ils ne viendront pas nécessairement veiller au centre-ville.»  

Mme Renaud indique que malgré les défis encourus et l'accalmie en semaine, la mission de la SDC reste inchangée: «On a toujours pour objectif que la population almatoise vienne tripper au centre-ville». 

Projets

D'ailleurs, la SDC voit à long terme et veut se servir des activités qui ont lieu cette semaine comme prototype d'une fête récurrente. «La semaine de relâche est une fenêtre excessivement intéressante pour nous, explique Mme Renaud. On veut que ça ait un effet de levier sur le volet culturel à Alma». 

Bien qu'il soit trop tôt pour faire des bilans définitifs, les bénévoles de la SDC voient toujours les Jeux du Québec comme une opportunité de dynamiser le centre-ville d'Alma et disent vouloir capitaliser là-dessus.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer