Patinage de vitesse: l'or et l'argent au 1500m

Victoria Gareau et Émilien Blackburn ont ajouté une... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Victoria Gareau et Émilien Blackburn ont ajouté une médaille d'argent et une d'or au tableau des médailles de la région, dimanche.

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean a ajouté deux autres médailles, une d'or et une d'argent, en patinage de vitesse, dimanche, grâce aux prestations des Chicoutimiens Émilien Blackburn et Victoria Gareau à l'épreuve du 1500m présentée au centre Mario-Tremblay.

Pour Émilien Blackburn, la médaille d'or chez les 13-14 ans avait une saveur particulière, puisqu'il a pu prendre sa revanche sur un adversaire qui l'avait privé d'une participation à la grande finale du 1000m samedi. Mais surtout parce qu'il s'agissait de sa première médaille en trois participations aux Jeux du Québec (Drummondville 2015 en courte piste et Montréal 2016 en vélo de montagne).

«Samedi, je m'étais fait bloquer (en demi-finale du 1000m) et je n'avais pu faire la finale A. Aujourd'hui, je me suis vengé de ce patineur en le battant. Avec environ quatre tours à faire, j'étais en arrière du premier et je me suis dit qu'il me restait encore assez d'énergie pour réussir à y aller. Après deux tours, j'ai réussi à me placer juste derrière lui et dans le dernier virage, je l'ai dépassé. À la fin, je n'avais plus de jus, mais je me suis arrangé pour en trouver parce que j'étais motivé et déterminé à le dépasser et à finir premier», raconte le jeune homme qui a soulevé ses supporteurs de la région avec sa victoire. Il a d'ailleurs pris la peine d'en saluer quelques-uns avant de retourner au vestiaire.

Plus tôt en demi-finale, son coéquipier Justin Bergeron d'Alma a raté de peu sa qualification en grande finale. Bergeron et Blackburn était tous deux dans la même vague et ils avaient pris le contrôle de la course en s'installant à l'avant. Les choses se sont corsées pour l'Almatois dans les derniers tours et il a fini 4e de sa vague. Relégué en finale B, il a finalement conclu en 3e position, soit le 10e rang au classement final de la distance.

Chez les filles 13-14 ans, la médaillée d'or du 1000m, Mary-Jane Gilbert de La Baie, filait tout droit vers la victoire au 1500m lorsque la patineuse qui la talonnait l'a percutée et les deux ont chuté avec moins de deux tours à faire. Cette chute a ouvert la porte à Anne-Clara Belley (dont les parents sont Almatois) qui était installée en 3e place et s'apprêtait à livrer bataille pour le premier rang. Belley (Montréal) a donc remporté l'or, après avoir gagné l'argent la veille.

L'autre patineuse de la région, Emmanuelle Lacasse, a elle aussi livré une belle course en finale C, en s'imposant pour sa vague (13e au total).

Et deux pour Victoria

Pour Victoria Gareau, c'était un peu le jour de la marmotte puisque, encore une fois, Florence Brunelle de la Mauricie est venu lui soutirer l'or dans le dernier droit de l'épreuve chez les 11-12 ans. «Je suis quand même contente», a indiqué la jeune athlète qui s'est fait damer le pion avec environ deux tours à faire.

La patineuse n'a pas cherché d'excuses cependant. « J'ai un peu mal géré ma course. Je n'aurais pas dû partir aussi tôt, mais je suis quand même satisfaite.»

Sa coéquipière Thalya Tremblay de La Baie a pour sa part chuté en finale C, ce qui lui a valu la 6e position (18e rang au total).

Chez les garçons 11-12 ans, pas de chance pour Louis-Simon Fortin de Chicoutimi qui a chuté en finale A pour prendre le 6e rang. En finale C, le Félicinois Alexandre Simard a pour sa part mené rondement sa course pour l'emporter, ce qui lui a valu le 13e rang au total.

Au relais, l'équipe féminine a aisément gagné sa demi-finale. Par contre, chez les garçons, ç'a été une demi-finale à saveur de finale puisque le quatuor du Saguenay-Lac-Saint-Jean a devancé de peu ses plus sérieux rivaux, l'équipe de la Capitale-Nationale. Les finales des relais, qui débuteront à 14h, promettent d'être endiablées.

Entraîneurs satisfaits

Pour les entraîneurs de l'équipe SagLac, Stéfanie Tremblay et Jérôme Cliche, les qualifications pour les finales du relais sont venus couronner une journée fertile en émotions, ponctuée de surprises et de quelques déceptions. Dans ce dernier cas, il y a bien sûr eu la chute de Mary-Jane Gilbert, mais aussi la demi-finale de Justin Bergeron qui a raté de peu une place en finale A. «Justin et Émilien avaient fait la stratégie pour y accéder tous les deux, mais c'est une course qui brasse où tout peut arriver», commente Jérôme Cliche. «Dans ce cas-là aussi, ç'a été une demi-finale à saveur de finale», a renchéri Stéphanie Tremblay.

Les deux entraîneurs sont très optimistes quant aux chances de leurs protégés de monter sur le podium du 500m aujourd'hui, lundi. «C'est probablement la distance où l'on a le plus d'espoir de médailles. Presque tous nos patineurs sont capables de se qualifier en finale A, ou au moins B, estime Cliche.

Idem pour le relais. «Nos deux équipes sont capables de faire un top-3, mais on vise l'or», assurent-ils.

Belle visibilité pour le Club d'Alma: une hausse des inscriptions envisagée

La tenue des Jeux du Québec en patinage de vitesse devrait se traduire non seulement par une visibilité et une expertise accrue, mais aussi par une hausse du nombre d'inscriptions, estime Steeve Tremblay, président du club de patinage de vitesse d'Alma et coordonnateur de la compétition dans le cadre des Jeux du Québec.

«La tenue de cette compétition est excellente pour la visibilité du club. Alma n'a pas accueilli beaucoup de compétitions de cette envergure, mais là, les gens sont gâtés. De plus, nous avons aménagé une glace de style olympique avec l'ovale bleu dans le centre», souligne celui qui estime que son équipe aura davantage envie de tenir des compétitions interrégionales plus souvent avec l'expertise acquise en fin de semaine.

«Pour l'instant, on n'a que des félicitations de la part des parents, des patineurs et des entraîneurs. Il y a aussi la fédération (de patinage de vitesse du Québec) qui trouve que ça se déroule rondement. C'est bien parce que nous n'avions pas organisé plusieurs compétitions provinciales jusqu'à maintenant. Environ une à tous les deux ou trois ant. Mais cette année, ça va nous donner une expérience et une expertises supplémentaires», met-il en relief. Il songe d'ailleurs à demander l'organisation d'une compétition interrégionale l'an prochain.

Le club a pris de l'expérience et de la confiance à ce chapitre, surtout qu'il a recruté quelques 75 bénévoles pour les Jeux. Le club hôte a en plus pu compter sur le soutien des Comètes de Chicoutimi qui possède déjà de l'expertise en compétitions nationales et internationales. Ces derniers se sont d'ailleurs offerts pour s'occuper du photo finish, une aide appréciée.

Hausse d'inscription

Pour le président Tremblay, la tenue des Jeux aura des retombées positives pour le membreship et peut-être pour une augmentation du nombre d'heures de glace. «On cohabite avec le hockey masculin et féminin, ainsi qu'avec le patinage artistique au centre Mario-Tremblay. Actuellement, on a la grande glace trois jours par semaine et on réussit à maintenir nos heures. Je m'attends à ce qu'on augmente notre temps de glace l'an prochain avec l'activité qu'on tient et l'intérêt qu'on va générer parce qu'on s'attend à une hausse du nombre d'inscriptions.»

Enfin, le président Tremblay a tenu à souligner l'excellente collaboration des employés municipaux d'Alma pour aménager l'ovale bleu au centre de glace. «Ç'a pris une journée et demie pour ''scraper'' la glace et ensuite appliquer les nombreuses couches de peinture bleu.» L'organisation a aussi pu acquérir des matelas pour la tenue des compétitions, de sorte qu'elle n'aura pas besoins de ''dégarnir'' un autre club pour tenir une compétition d'envergure à l'avenir.

Le patin en bref

• De la belle visite de Saint-Félicien au centre Mario-Tremblay que celles des parents des patineuses de vitesse Marianne Saint-Gelais et Kasandra Bradette. Même s'ils n'ont plus d'enfants en piste, Francine Privé et Gaétan Saint-Gelais, ainsi que Nancy Bélanger et Dany Bradette sont venus encourager les athlètes de la région et bien sûr, ceux du club de Saint-Félicien....

• Les parents de Samuel Girard, Martine Bouchard et Grégoire Girard, étaient eux aussi présents pour encourager la jeune Mary-Jane Gilbert et les athlètes de la région...

• Très agréable de voir les gens de la région venir découvrir le patinage de vitesse. Beaucoup sont surpris par la vitesse des patineurs et leurs habiletés sur les longues lames...

• Plusieurs spectateurs profitent des Jeux pour faire une tournée des disciplines à l'affiche au centre Mario-Tremblay et au Centre multi-sport attenant...

• Gérard Célestin est la voix du patinage de vitesse au centre Mario-Tremblay. Le Lavallois, qui anime et décrit les courses de main de maître, le fait bénévolement, car il souhaite prendre de l'expérience. On peut le rassurer, ça se déroule très bien; les spectateurs sont gâtés...

Le bronze en gymnastique

(Jonathan Hudon) - David Imbeault a permis au Saguenay-Lac-Saint-Jean d'ajouter une médaille au compteur, dimanche. Le gymnaste de Canton-Tremblay a remporté le bronze à la barre fixe dans la catégorie représentativité.

Il a terminé la compétition avec un score de 11.75, à seulement 15 centièmes de la deuxième place détenue par Olivier Ballard-Émond, de l'Estrie.

La plus haute marche du podium a été occupée par Félix Desmarais (12.05) de la Rive-Sud. La remise des médailles aura lieu lundi.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer