Zachary et Alexis, des jumeaux en symbiose

Zachary et son frère jumeau Alexis quittent les... (Photo La Pige)

Agrandir

Zachary et son frère jumeau Alexis quittent les Jeux du Québec la tête haute.

Photo La Pige

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien
Le Quotidien

(Jonathan Lafrenière-Barbeau, La Pige) - Les gymnastes Alexis et Zachary Lavoie, qui représentent la délégation du Saguenay-Lac-Saint-Jean à la finale de la 52e édition des Jeux du Québec, ne sont pas liés que par leur discipline. La symbiose qui existe entre les deux Jonquiérois provient du fait qu'ils sont jumeaux.

Si passer tout son temps avec la même personne peut en irriter certains, ce n'est pas le cas de ces jumeaux. Outre le temps à la maison et les heures d'entraînement, les gymnastes de 16 ans sont aussi partenaires de classe. «Peu importe ce qu'on fait, on est toujours tous les deux, comme des meilleurs amis», racontent-ils après avoir terminé leur deuxième et dernière journée de compétition.

Pratiquer un sport individuel ne les éloigne pas l'un de l'autre. Même s'ils sont en compétition contre les autres délégations aux Jeux du Québec et qu'ils travaillent pour remporter les grands honneurs, aucune animosité n'est ressentie entre les frères. «Il n'y a pas de compétition entre nous, mentionne Zachary, si quelque chose ne va pas bien pour moi ou pour lui, nous allons toujours être présents pour nous épauler et ressortir plus forts».

Accompagnés de leur mère et de leurs entraîneurs, les athlètes ont quitté sous les cris des trompettes et des applaudissements. Les frères Lavoie souhaitent revivre ce sentiment car la gymnastique les lie. «On a 16 ans, c'est sûr qu'on veut poursuivre notre vie d'athlète, on va continuer la gymnastique tant qu'on le peut», a déclaré Alexis, approuvé d'un sourire de son jumeau.

Même si la mère des athlètes a refusé de parler de son implication et de ses encouragements dans la vie de ses enfants, Zachary et Alexis savent que leurs parents sont derrière eux en tout temps. «Nos parents sont fiers de nous, ils nous soutiennent dans notre sport et ils nous encouragent à se rendre le plus loin qu'on peut», ont-ils conclu, ravis de leur journée.

La délégation du Saguenay-Lac-Saint-Jean, se classe, au moment d'écrire ces lignes, au 6e rang en gymnastique. Alexis termine à la 16e position avec 66 points alors que son frère Zachary s'est hissé jusqu'au 19e rang, avec 65,40 points.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer