La première médaille va à Anaïs Côté

Anaïs Côté a remporté la médaille d'or à... (Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Anaïs Côté a remporté la médaille d'or à l'épreuve de ski de fond, au 2,5 kilomètres style libre chez les 13 ans.

Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Anaïs Côté a eu l'honneur de remporter la première médaille de la région, samedi avant-midi. Et elle n'a pas fait les choses à moitié avec une médaille d'or à l'épreuve de ski de fond, au 2,5 kilomètres style libre chez les 13 ans.

Anaïs Côté portait fièrement sa médaille.... (Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens) - image 1.0

Agrandir

Anaïs Côté portait fièrement sa médaille.

Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Ajoutez à cela que Anaïs a réussi l'exploit devant sa famille, sur son propre terrain de jeu au Centre de ski de fond Dorval d'Alma, et vous vous retrouvez avec un scénario digne des meilleures productions américaines. Au fil d'arrivée, Côté a stoppé le chrono à six minutes, 55 secondes et deux dixièmes, trois secondes devant Sienna Brennan-Raab et près de cinq devant Mallory Williams, toutes deux de l'Outaouais.

«Ça fait longtemps que je m'entraîne et que je sais que les Jeux sont présentés à Alma», a avoué l'Almatoise, une athlète accomplie puisqu'elle pratique également le vélo de montagne, l'athlétisme et le cross-country. Elle a décidé de mettre les bouchées doubles à l'entraînement il y a quatre ans, avec dans sa mire une participation aux Jeux du Québec.

«Je visais un podium, mais je n'avais jamais vraiment participé à des courses provinciales en ski de fond, donc je ne savais pas trop où je me situais par rapport aux autres, a ajouté la jeune Côté. Le podium était donc un objectif, mais je me suis entraîné fort et même si je ne l'avais pas atteint, j'aurais quand même été contente, après tous ces efforts que j'ai mis.»

À propos de sa course, elle a fait savoir que tout s'est déroulé rapidement. En affrontant des adversaires qu'elle ne connaissait pas, elle ne savait pas trop à quoi s'attendre. Le résultat a été plutôt satisfaisant.

«Deux kilomètres et demi, ça passe très vite, surtout que je suis habituée de faire de plus longues distances, a mis en contexte l'Almatoise. Ça a vraiment bien été et ça glissait beaucoup. J'ai suivi des filles qui étaient parties devant moi donc ça me donnait des petits défis pendant ma course.»

Une surprise

L'un des trois entraîneurs accompagnateurs de la délégation régionale de ski de fond, Francis Perreault ne pouvait que féliciter sa protégée. Il s'attendait à un coup d'éclat d'un athlète régional, mais peut-être pas à un feu d'artifice!

«On s'attendait à une surprise, mais peut-être pas au point de remporter une médaille d'or, a convenu l'entraîneur, secondé par Ariane Gagnon et Jean-Michel Gauthier. On a fait le saut un peu, mais on savait qu'elle s'entraînait fort en vue des Jeux.»

Anaïs Côté espère connaître de nouveau du succès lundi en style classique. Un podium est de nouveau dans sa mire.

«J'aimerais ça faire un autre podium, mais on va voir comment ça va aller», a-t-elle humblement répondu.

L'autre participante de la région inscrite au 2,5 km style libre chez les filles 13 ans, Laurence Pouliot, a quant à elle pris le 18e rang.

Avant les épreuves en style classique de lundi, la journée de dimanche est consacrée aux courses à relais.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer