Deux médailles en patinage courte piste

Victoria Gareau a récolté l'argent, alors que Mary-Jane... (Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Victoria Gareau a récolté l'argent, alors que Mary-Jane Gilbert est repartie avec l'or.

Le Progrès-Dimanche, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le Saguenay-Lac-Jean a été à la hauteur de sa réputation en patinage de vitesse courte piste. Deux représentantes féminines, Mary-Jane Gilbert et Victoria Gareau, ont respectivement récolté l'or et l'argent, samedi, à l'épreuve du 1000 m, à l'issue de courses endiablées.

Chez les 13-14 ans, Mary-Jane Gilbert de La Baie a remporté l'or par des poussières de seconde, devant Anne-Clara Belley (Montréal), mais dont les deux parents, Richard Belley et Renée Larouche, sont natifs d'Alma. La jeune athlète affichait un calme olympien après cette course âprement disputée.

« On s'est positionnées dans les premiers tours et au 5e tour, on est parties et c'est là que la course a vraiment commencé. Je suis allée en avant et avec deux tours à faire une patineuse (Anne-Clara) m'a dépassée et au dernier virage, je l'ai passé par l'intérieur et j'ai gagné au fil d'arrivée », a relaté celle qui l'a emporté après le visionnement du photo-finish. Pour Mary-Jane, il s'agissait de sa première médaille individuelle aux Jeux du Québec. La Baieriveraine avait déjà remporté l'or au relais il y a deux ans, aux Jeux de Drummondville.

La première

Victoria Gareau a été la première de la journée à monter sur le podium en patinage de vitesse. L'athlète de Chicoutimi a pris le 2e rang à l'épreuve du 1000 m chez les 11-12 ans. Il s'en est fallu de peu pour qu'elle rafle le premier rang, puisqu'elle et Florence Brunelle de la Mauricie ont joué au chat et à la souris dans les derniers tours. L'athlète de Chicoutimi n'a été devancée que par quatre centièmes. « J'avais encore de bonnes jambes. Un tour de plus et j'aurais peut-être pu la dépasser », estime la jeune patineuse qui en est à ses premiers Jeux. La spécialiste des longues distances était d'ailleurs satisfaite de sa médaille d'argent. Ça augure bien pour l'épreuve du 1500m au programme dimanche.

Déception chez les garçons

L'entraîneuse Stéfanie Tremblay était heureuse des résultats de ses protégés, même si chez les 13-14 ans, les deux garçons visaient une participation en grande finale (A) et qu'ils étaient légèrement déçus.

Émilien Blackburn (Chicoutimi) et Justin Bergeron (Alma) ont en effet fini 1er et 4e de la finale B chez les 13-14 ans. « Mais ça se joue sur la glace et ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes, alors ils ne peuvent pas vraiment être déçus », estime Stéfanie Tremblay.

Même chose pour Emmanuelle (Lacasse), une finale B, c'est vraiment exceptionnel tout comme Thalya (Tremblay), avec une finale E à seulement 11 ans. Je pense qu'ils ont tous atteint leurs objectifs. »

Chez les 11-12 ans, le jeune Alexandre Simard de Saint-Félicien s'en veut sûrement un peu. Il a connu un léger ralentissement à l'amorce du dernier tour de la finale A, lui qui avait réussi à remonter au 3e rang. Le Félicinois a terminé au pied du podium, mais il pourra se reprendre dimanche au 1500 m. Son coéquipier Louis Simon Fortin de Chicoutimi a fini 2e de la finale C pour conclure au 10e rang au total.

En bref

• La jeune Anne-Clara Belley se sentait un peu nerveuse à l'idée de courir devant autant de gens de sa parenté. De nombreux oncles, tantes, cousins et cousines étaient venus l'encourager. Même ses grands-parents paternels, Clément et Barbara Belley, étaient au poste pour l'encourager...

• La plongeuse Mathilde Fortin est une autre athlète de Montréal dont les deux parents, Jean-François Fortin et Karine Martel, sont du Saguenay...




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer