Prêt à tout pour réussir: le comité organisateur se félicite

Le président du comité organisateur, Jean-Denis Toupin, le... (Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Le président du comité organisateur, Jean-Denis Toupin, le ministre Sébastien Proulx, le maire Marc Asselin, et le président de SPORTSQUÉBEC, Michel Allen, ont rencontré la presse.

Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Le 28 janvier 2015, Alma recevait le mandat de présenter la 52e finale des Jeux du Québec d'hiver. Vingt-cinq mois plus tard, le conseil d'administration a passé une nouvelle étape quand le gouvernement du Québec a félicité l'organisation régionale de la qualité des organisations, lançant du même coup les festivités.

Le ministre de l'Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, était accompagné du président de SPORTSQUÉBEC, Michel Allen, du maire d'Alma, Marc Asselin, et du président du comité organisateur, Jean-Denis Toupin, lors de cette conférence de presse précédant la cérémonie d'ouverture.

« Tous les coups de circuit qu'on pouvait frapper, on les a frappés, les choses qu'on pouvait planifier, on les a planifiées, et pour les imprévus, on est prêts à les affronter et à les gérer, a lancé M. Toupin avec confiance, dans une phrase qui voulait tout dire. Tout est prêt. Il reste des défis à relever, mais on est tellement prêts qu'on va les relever avec droiture. »

Sébastien Proulx, de son côté, ne pouvait que souligner la qualité du travail de préparation effectuée depuis deux ans. Il a également rappelé le soutien financier du gouvernement Couillard à la hauteur de 13 M $ pour la tenue d'un tel événement, en plus de souligner le legs laissé par les Jeux.

« Je n'ai pas besoin de chiffres pour dire que tout est excellent, a-t-il louangé, avant d'ajouter que tout le monde avait été touché par l'accueil, autant les dignitaires, les bénévoles, les athlètes et les accompagnateurs.

« Je suis toujours très impressionné par deux choses : la mobilité des parents et des jeunes, mais également celle du milieu, a réagi M. Proulx. C'est le même principe que les Jeux olympiques, c'est-à-dire qu'on crée un microclimat d'activités sportives et on utilise les installations à pleines capacités. »

Le ministre a aussi mentionné que les Jeux du Québec étaient le moment parfait pour laisser une bonne impression aux visiteurs, pour qui c'est le premier passage en territoire almatois.

« On a bien du monde en visite, pas mal plus que la capacité d'hébergement, a précisé Sébastien Proulx. Ça permet également de faire connaître le Québec et ça me fascine toujours. Je suis convaincu que je vais rencontrer plein de gens qui vont me dire que c'est la première fois qu'ils viennent au Lac-Saint-Jean. »

Partenaire de longue date

SPORTSQUÉBEC était aussi représenté, et pour cause. La corporation qui a le mandat d'administrer les Jeux du Québec est présente depuis 1970. Quarante-sept ans plus tard, elle s'aperçoit que la collaboration avec les différents intervenants du milieu sportif rapporte des dividendes.

« Les retombées à la suite des Jeux du Québec vont se ressentir pendant longtemps dans la région, a partagé le président Michel Allen, en poste depuis mai dernier. On construit des jeunes, mais on construit également des humais et certains ont construit leur vie aux Jeux du Québec. On construit nos citoyens de demain. C'est tout un phénomène qui se fait sentir dans une société. Pour Alma, mais également pour SPORTSQUÉBEC et tous les athlètes, c'est l'aboutissement d'un rêve. »

50 autobus et 80 chauffeurs

Stéphane Lefebvre, de Groupe Autocar Jeannois, est prêt... (Le Quotidien, Gimmy Desbiens) - image 3.0

Agrandir

Stéphane Lefebvre, de Groupe Autocar Jeannois, est prêt à assurer le transport aux Jeux du Québec.

Le Quotidien, Gimmy Desbiens

(Johanne Saint-Pierre) - Lorsque le maire d'Alma, Marc Asselin, a souligné en conférence de presse l'impressionnante mobilisation du milieu pour faire un succès de la 52e Finale des Jeux du Québec à Alma, le personnel de Groupe Autocar Jeannois a pu mettre le chapeau, car il fait partie de ceux et celles qui ont levé la main pour se joindre à cette grande aventure.

En effet, plusieurs dizaines d'employés ont renoncé aux vacances de la relâche pour assurer le transport des athlètes durant les Jeux. Une logistique importante qui n'est certainement pas de tout repos.

« Plusieurs conducteurs étaient en congé, mais nous avons une équipe qui s'est mobilisée de plein gré pour les Jeux du Québec. Pour eux, c'est une motivation, mais aussi une belle expérience, explique Stéphane Lefebvre, PDG de Groupe Autocar Jeannois. Nous avons aussi des conducteurs d'autobus nolisés qui viennent prêter main-forte à leurs collègues. »

Le défi logistique est important. « Chaque jour, dans les heures de pointe, il peut y avoir jusqu'à 50 autobus sur la route. Par journée, ça prend jusqu'à 80 chauffeurs pour faire tout le travail, parce que ça représente deux quarts de travail. C'est de 6 h jusqu'à 23 h », explique M. Lefebvre.

Pour assurer la coordination de ce ballet routier, l'entreprise a nolisé une équipe complète de cinq répartiteurs qui ont été libérés uniquement pour chapeauter l'ensemble des transports entre les sites d'hébergement, d'alimentation et de compétition. « Nous avons trois personnes qui sont basées au Pavillon Wilbrod-Dufour (l'un des principaux sites) et deux au Collège d'Alma (Centrale des Jeux) afin d'assurer la logistique des navettes pour les dix jours de l'événement. Ils étaient d'ailleurs en service cette semaine afin de monter les circuits.

« En fait, nous avons commencé à travailler en octobre dernier pour monter les différents circuits routiers. Il y a les circuits permanents qui font les liens entre le Village des athlètes, les sites d'hébergement, d'alimentation et les services nolisés qui font le transport (en autobus scolaire) vers les sites de compétition. Ce sont des navettes en continu », souligne M. Lefebvre, qui ne semblait pas du tout stressé par l'ampleur du défi logistique à relever.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer