Hockey junior AA: les Marquis en avant

En finale régionale du hockey junior AA, le... (Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

En finale régionale du hockey junior AA, le gardien des Marquis, Charles Simard, est demeuré intraitable pour signer son 2e jeu blanc de la série contre les Saguenéens de Chicoutimi.

Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Dans la Ligue de hockey junior AA, une explosion de quatre buts en troisième période a permis aux Marquis de Jonquière de l'emporter 4-0 et de prendre les devants 2-1 dans la série finale 4 de 7 qui les opposent aux Saguenéens de Chicoutimi.

Après deux périodes, aucune des deux équipes n'avait réussi à s'inscrire au pointage. Toutefois, en troisième, les Jonquiérois ont ouvert la marque et n'ont plus jamais regardé en arrière. « Le premier match, nous l'avions remporté 5-0 et samedi, nous avons échappé le deuxième match 4-3 en prolongation, mais ce soir, on l'a emporté 4-0. Nous avons signé deux jeux blancs lors des matchs à la maison », a indiqué l'entraîneur-chef des Marquis, Bob Desjardins, satisfait de la manière dont la rencontre s'est jouée. « En défensive, on a été exceptionnels ; on a concédé seulement 23 lancers au but contre 35 lancers de notre part. »

De fait, William Deschênes a été le premier à déjouer le cerbère des Chicoutimiens, Raphaël Chayer, pour être ensuite imité par Jonathan Asselin. William Labbé a conforté la victoire avec un doublé. Pour sa part, le gardien des Marquis, Charles Simard, signait son deuxième jeu blanc en autant de matchs sur la patinoire du Palais des sports.

Pas fini

Entraîneur-chef des Saguenéens de Chicoutimi, Pierre-Luc Larouche a confiance que ses protégés sauront rebondir. « La troisième période a été difficile. Des erreurs mentales nous ont coûté le match, estime le pilote des Bleus. C'est sûr qu'il y a eu beaucoup d'émotions samedi soir, mais ce n'est pas ce qui a causé un relâchement en troisième. Ce sont deux petites erreurs qui ont mené à leurs deux premiers buts et après, il y a eu un relâchement jusqu'à la fin de la rencontre », a-t-il fait valoir.

 « On a montré du caractère toute l'année et je ne suis pas inquiet, les gars vont se relever. C'est sûr que la série n'est pas finie », a-t-il conclu. La série se poursuit mercredi, à 20 h, à l'aréna Marina-Larouche de Chicoutimi, secteur nord, et jeudi soir, à 19 h, au Palais des sports.




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer